Connectez-vous S'inscrire
jeunesfooteux
Facebook
Twitter
Google+
Newsletter
Rss
 
jeunesfooteux

"Jeunesfooteux, la plateforme communautaire dédiée aux fans de foot "



Anthony Lopes: Le petit chat qui grandit aux côtés du Lyon


Exceptionnel depuis quelques semaines au sein des cages lyonnaises, Anthony Lopes s'impose de plus en plus dans son club et commence même à entrevoir la sélection portugaise et le Brésil



Anthony Lopes a souvent été titularisé avec les espoirs portugais durant sa carrière.

                                       HIER
 
En club:
 
Né dans la banlieue lyonnaise à Givors le 1er octobre 1990, Anthony Lopes débute son histoire avec l'Olympique Lyonnais en 2007. Surnommé le chat, ce gardien de taille assez moyenne (1m84) compense notamment grâce à une excellente détente. Il passe par chaque catégorie d'âge jusqu'à l'équipe réserve, avec laquelle il sera titulaire en 2011-2012. Après le départ d'Hugo Lloris en 2012, il devient la doublure de Rémy Vercoutre et connait ses premiers matchs en Ligue 1 après la blessure de ce dernier en fin de saison (6 matchs en 2012-2013). Il connaitra même son premier match européen face au Kiryat Shmona en décembre 2012. 
 
En sélection:
 
Né en France mais portugais d'origine, Lopes choisi le Portugal très jeune pour des raisons qu'il exposera au Parisien: "Je baigne dans la culture portugaise depuis tout petit. Quand il y avait la Coupe d'Europe ou la Coupe du monde, il n'y avait pas de question à se poser, c'était le Portugal. Quand la sélection est venue frapper à ma porte, je n'ai pas réfléchi. C'est le choix du coeur et j'en suis assez fier." Il passe par toutes les catégories de jeunes, jusqu'à s'imposer avec l'équipe espoir et commencer à frapper à la porte de l'équipe A.

Anthony Lopes sur une de ses nombreuses envolées, souvent décisives.

                               AUJOURD'HUI
 
En club:
 
Titulaire en début de saison à cause de la blessure de Vercoutre, Anthony Lopes démontre assez rapidement ses qualités dans les cages, se montrant notamment décisif face au Grasshopper Zurich lors du 3ème tour de qualification de la Ligue des Champions. Il enchaîne les bonnes prestations, reléguant même Vercoutre sur le banc après que celui-ci soit revenu. Mais lors de Guingamp-OL, une double fracture des vertèbres va venir le stopper dans son élan et l'obliger à s'arrêter pendant un mois. On pense alors que cette blessure pourrait lui avoir fait un peu perdre son niveau mais il n'en est rien. A peine revenu, il continue de s'imposer match après match, poussant même Rémi Garde à en faire son gardien n•1. Après cette nomination, il ne déçoit pas et sauve à de nombreuses reprises l'OL du naufrage, comme lors du huitième de finale retour d'Europa League face au Viktoria Plzen, où Lopes a surement sorti sa prestation la plus aboutie de la saison. 
 
En sélection:
 
Jouant avec les espoirs en temps normal, il est appelé pour la première fois en équipe A le 4 septembre 2013 suite à la blessure de Beto. Il vit alors un rêve éveillé, se retrouvant notamment en face de joueurs comme Ronaldo, Pepe, Coentrao, etc. Il n'a pour l'instant jamais été titularisé, mais est rentré dans la hiérarchie à la 3ème place, à la lutte avec notamment Eduardo et Ricardo, Rui Patricio et Beto lui barrant la route. Il commence cependant à faire parler de lui au fil des semaines.


                                  DEMAIN
 
En club: 
 
S'inscrivant dans la lignée des Coupet, Lloris, etc, Anthony Lopes devrait surement rester à l'OL la saison prochaine pour encore évoluer, lui qui est lié au club jusqu'en 2016. D'autant que aucune rumeur ne l'a annoncé autre part qu'à Lyon. De plus, son amour pour le club lui donnera surement envie de le guider sur la voie du succès pendant encore quelques temps. Nulle doute qu'ensuite, le jeune portier s'envolera surement vers un autre club comme ses prédécesseurs. Mais on en est encore loin.
 
En sélection:
 
Avec ses dernières prestations de haut niveau, Anthony espère plus que jamais aller au Brésil avec le Portugal. Même si sa place n'est pas acquise, il est en bonne position pour l'obtenir, d'autant plus que vu son jeune âge, il a encore beaucoup d'avenir au sein de cette Selecção. Ce mondial ne serait que la première étape d'une carrière qui s'annonce prometteuse pour le chat lyonnais.




Notez
Rédigé par Daniel Marques le Dimanche 13 Avril 2014 à 01:39





Mercato Foot sur livefoot.fr foot live




Les News



Vente de piercing langue

Vote pour ce site