Connectez-vous S'inscrire
jeunesfooteux
Facebook
Twitter
Google+
Newsletter
Rss
 
jeunesfooteux

"Jeunesfooteux, la plateforme communautaire dédiée aux fans de foot "



Benitez: meilleur choix pour le P.S.G.


C'était un secret de polichinelle, c'est désormais quasi-officiel: Carlo Ancelotti va quitter le navire Parisien. Vraisemblablement pour aller poser ses valises sur les ruines madrilènes laissées par un Mourinho en partance pour Chelsea. La boucle est presque bouclée, car en effet c'est justement à Chelsea qu'entraînait jusqu'à ce weekend encore Rafael Benitez. Bien qu'en concurrence avec Laurent Blanc et Leonardo lui-même pour succéder à "Carletto", le coach ibère apparaît de plus en plus comme étant LA solution pour le P.S.G.



Un entraîneur qui gagne sur la scène européenne, voilà ce qu'il faut au P.S.G.
Pourquoi lui?

Dans leur optique de continuer à grandir pour faire encore mieux (sur la scène européenne notamment) la saison prochaine, les dirigeants parisiens ne peuvent se permettre de laisser filer Carlo Ancelotti sans avoir l'assurance de pouvoir le remplacer par un coach du même calibre. En cela Benitez apparaît comme ayant un longueur d'avance sur Blanc et Leonardo. Tous les deux sont jeunes et n'ont finalement que guère d'expérience dans des grands clubs. Blanc c'est trois ans à Bordeaux, et deux autres à la tête des Bleus. Leonardo seulement un an au Milan et un autre à l'Inter.
En face Rafa Benitez, 53ans, fait figure de vieux routard. Il a déjà dispenser ses préceptes dans les trois plus grands championnats européens: Real Madrid B, Valladolid, Osasuna, puis surtout des grosses écuries comme Valence CF, Liverpool FC, l'Inter Milan, et Chelsea …
Niveau palmarès rien à redire non plus, le natif de Madrid a une longueur d'avance et son palmarès n'a rien à envier à celui d'Ancelotti. Jugez plutôt: 2 Coupe de l'U.E.F.A. (2004 Valence, 2013 Chelsea), 1 Ligue des Champions (2005 Liverpool), 2 Ligas (2002, 2004), 1 Cup (2006), 1 Coupe du Monde des Clubs (2010). Et tout cela quand Blanc facture 1 Hexagol (2009), et Leonardo 1 Coupe d'Italie (2011) …
Sur la question du palmarès et de l'expérience il n'a donc rien à envier à un Ancelotti qui se rapproche chaque jour un peu plus du Real Madrid.


Capacité d'adaptation

Rafael Benitez, c'est aussi l'homme des situations d'urgences. Bien qu'il aime s'engager sur le long terme comme il l'a fait à Valence et Liverpool, avec des succès probants à la clé, ces dernières années il a plutôt été celui qui éteint les incendies et prends les rennes d'équipes à la dérive …
Il a d'abord eu le courage de débarquer à Milan pour s'occuper de l'Inter, lâchement abandonné au lendemain d'une victoire historique en finale de Ligue des Champions (2-0 contre le Bayern) par un José Mourinho en quête d'un nouveau chalenge à la Maison Blanche … Jamais accepté par un vestiaire hostile et épuisé après des années sous les ordres du technicien lusitanien, Rafael Benitez prends néanmoins le temps d'offrir un titre de Champion du Monde des Clubs à l'équipe de Moratti.
Mais c'est surtout cette saison à Chelsea qu'il a montré sa faculté à s'adapter rapidement et à apporter le succès au sein d'une équipe à la dérive. Encore une fois il en fallait du courage pour se lancer à l'aventure dans le club du coupeur de tête Roman Abramovitch... Seulement six mois après avoir levé en héros la Coupe aux Grandes Oreilles à Munich (face au Bayern), c'est Di Matteo l'intérimaire qui se faisait éjecter et laissait la place à un autre intérimaire: Rafa Benitez. Curieux défi dans un club qui limoge les entraîneurs comme il dépense les millions. Curieux également pour Benitez, l'homme de Liverpool, d'aller entraîner Chelsea …
Pourtant, en sept mois à Stamford Bridge son bilan en ferait pâlir plus d'un: une troisième place inespérée en PL et une victoire en Europa Ligue (2-1 face à Benfica) qui porte à trois le nombre de ses succès remporter sur la scène européenne. Qui aurait fait mieux?


Compagne francophile et envie de L1

Bien que d'insistantes rumeurs fassent état de contacts avancés avec l'équipe de Naples orpheline de Mazzarri depuis peu, on peut penser que Bénitez considère avec intérêt une proposition venue de Paris. Nul doute qu'après des succès en Espagne, en Angleterre, et dans une moindre mesure en Italie, "Rafa" serait intéressé par la découverte d'un autre championnat.
Il avait évoqué il y a quelques mois ses envies de Bundesliga, mais la piste menant à Schalke04 s'est nettement refroidie ces dernières semaines avec la confirmation de Jens Keller à la tête d'un club qui vient de finir quatrième de son championnat et jouera donc le tour préliminaire de LDC.
De plus, un argument de pois pourrait entrer en compte et donner du poids à la candidature de Benitez à Paris:  sa femme! En effet, l'épouse de Bénitez est une francophone et francophile convaincue. Elle connaît Paris pour y avoir étudié. Le sujet de sa thèse de doctorat: La Révolution Française … Nul doute que le couple Bénitez verrait d'un bon œil la vie en bord de Seine.
Comme évoqué plus haut, Benitez aime s'impliquer dans un projet à long terme, et ses deux dernières expériences à l'Inter et Chelsea ont tourné court. Nul doute qu'il aura à cœur de relever le chalenge parisien sur plusieurs années …
Enfin, au soir de sa victoire à Amsterdam en Europa Ligue avec Chelsea, il a laissé sous-entendre que le projet parisien pourrait l'intéresser et qu'il n'attendait qu'un contact de la part des dirigeants qataris … Ces derniers feraient mieux de s'atteler rapidement à la tâche et de ne pas laisser filer entre leurs doigts un coach du calibre de Rafa Benitez. Sinon, nul doute que le facétieux Aurelio De Laurentiis ne tardera pas à le rapatrier du côté de Naples où on l'annonce également …




Notez
le Mardi 21 Mai 2013 à 17:56





Mercato Foot sur livefoot.fr foot live




Les News



Vente de piercing langue

Vote pour ce site