Connectez-vous S'inscrire
jeunesfooteux
Facebook
Twitter
Google+
Newsletter
Rss
 
jeunesfooteux

"Jeunesfooteux, la plateforme communautaire dédiée aux fans de foot "



Frédérique Thiriez et la ligue 2 : un amour platonique.




Frédérique Thiriez et la ligue 2 : un amour platonique.
Alors que les championnats amateurs reprenaient pour la plupart le chemin de la compétition officielle avec le premier tour de coupe de France ce week-end, les championnats professionnels eux, ont déjà repris la compétition depuis belle lurette. Mais si le fait de mettre les matchs le dimanche après-midi chez les amateurs ne pose guère de problème aux joueurs et supporters, l'histoire est complètement différente dès lors que l'on passe les portes du monde professionnel.

On se souvient déjà de la petite déflagration qu'avait provoquée l'annonce de la nouvelle programmation des match de ligue 1 avec l'ajout d'un match dit d'ouverture le vendredi soir et un match du dimanche après-midi décalé à 14h au lieu de 17. Tout le monde s'est finalement acclimaté à ces changements. Mieux même, ça permet aux amoureux du sport roi de passer leur dimanche devant la télé. De quoi ravir ceux qui n'aiment pas ça. Du coup, la débat semble clos pour la Ligue 1 ou tout du moins, il en est au point mort.

C'est en revanche très loin d'être le cas pour la Ligue 2. Depuis longtemps, les rencontres ont lieu le vendredi soir. C'en est devenu une habitude. Mais est-ce pour autant que la pilule passe auprès des supporters ? Pas vraiment. Pour ne pas dire pas du tout. L'affluence moyenne dans les stades de Ligue 2 s'en fait même ressentir puisque pour des clubs tels que le stade Malherbe de Caen, cette affluence ne dépasse que rarement les 9000 spectateurs, sur un stade qui peut accueillir jusqu'à 21500 personnes. C'est peu. Trop peu, notamment pour les dirigeants qui ne savent plus comment faire rentrer de l'argent. Mais le plus dangereux, c'est que ce phénomène ne touche pas que les bas-normands. C'est en effet le même scénario dans tous les clubs de notre Ligue 2, hormis le Racing Club de Lens, dont la qualité des supporters n'est plus à prouver depuis des années.



Associée à la désormais célèbre chaîne de télévision qatari Bein Sport, la LFP a annoncé aux supporters de ligue 2 lors de l'exercice précédent que les matchs du vendredi s'effectueraient toujours le vendredi soir ...mais à 18h45. Une situation qui a provoqué un mouvement de contestation virulent du côté des ultras mais aussi des supporters spectateurs car mettre les rencontres à ces horaires là, c'était interdire l'accès aux stades aux personnes travaillant le vendredi soir. Après de nombreux dialogues plus ou moins efficaces entre des groupes de supporters représentant notamment le « Collectif SOS Ligue 2 » et la LFP, Frédéric Thiriez annonçait à la mi-décembre un retour à la normale et un abandon de la procédure visant à faire jouer les matchs à 18h45.



Cependant, les groupes de supporters restent toujours hostiles à la politique de la LFP qui refuse toujours d'entrevoir l'idée même de programmer les match de Ligue 2 au samedi, revendication principale du Collectif. Pire encore, la LFP et Frédéric Thiriez ont annoncé il y a une semaine l'interdiction des banderoles SOS Ligue 2 dans les stades ainsi que les chants anti-LFP et aussi et surtout anti-Bein Sport, invitant au Boycott de la chaîne qatari. Ces chants étaient effectivement légions lors des rencontres. Ils étaient même les seuls repris à l'unisson et en force par les supporters adverses, y compris lors des derbys. Une nouvelle importante donc qui risque une nouvelle fois de créer des incidents dans les enceintes des stades avec des supporters qui voudront se faire entendre et qui n'entendent pas se laisser faire. C'est pourquoi la LFP infligera des sanctions administratives aux clubs dont les supporters ne respecteront pas les règles imposées...

C'est une décision qui peut surprendre de la part de Frédéric Thiriez, lui qui se dit un amoureux du football, football qu'il présente plus comme un spectacle que comme une compétition. Il pourra dès lors de nouveau faire la comparaison entre les stades pleins de deuxième division anglaise et ceux aux deux-tiers vides du championnat de France de Ligue 2 mais il n'est, à ce jour, pas certain qu'il y trouve son compte. Alors, faire taire les groupes de supporters, encore une bonne chose pour le football français, sur le long terme ?




Notez
Rédigé par Quentin Mullois le Mardi 27 Août 2013 à 12:32





Mercato Foot sur livefoot.fr foot live




Les News



Vente de piercing langue

Vote pour ce site