Connectez-vous S'inscrire
jeunesfooteux

Ibra', toujours le mot qu'il faut... ou presque.


Zlatan a tenté de donner son avis... à sa façon...



Ibra', toujours le mot qu'il faut... ou presque.
Zlatan Ibrahimovic n'a pas fini de donner son avis sur tout et sur - tout sur rien. En effet, suite à la supsension de son manager, qu'il a l'air de fortement porter dans son coeur - futur entraineur oblige ? - l'attaquant star du Paris - Saint - Germain, voire même de la Ligue 1 toute entière depuis Ronaldinho, a fait encore des siennes. 

Après avoir, il y a quelques semaines, fortement critique l'ensemble du corps arbitral français pour le nombre de cartons distribués. Forcément, Monsieur en a reçu quelques uns. Ibrahimovic leur en veut plus que ce que l'on ne s'imaginait. En effet, le joueur parisien vient d'évoquer le cas Alexandre Castro. Si ce dernier a été bousculer par Léonardo, il a en prime, assigné le manager comme étant le fautif, ce qui ne plait visiblement pas à tout le monde. 

"Certaines choses se passent, et ne sont pas sensées se produire [cf : Léonardo est puni, mais il ne devrait pas ête puni], a balancé l'attaquant parisien aux médias. Où ont-ils trouvé cet arbitre ? C'est lui qui aurait dû être suspendu 9 mois !"

Voilà qui est dit, voilà qui n'est pas tellement clairvoyant. D'autant plus qu'on imagine très mal un arbitre se faire suspendre 9 mois pour avoir été bousculé - peu importe par qui - aux termes d'un match époustouflant de perte de sang froid de la part des parisiens...






Notez
Rédigé par le Mardi 4 Juin 2013 à 18:03
Le foot chez moi, c'est des frères et soeurs, des carreaux cassés, des vases décimés, des cages de... En savoir plus sur cet auteur