Connectez-vous S'inscrire
jeunesfooteux
Facebook
Twitter
Google+
Newsletter
Rss
 
jeunesfooteux

"Jeunesfooteux, la plateforme communautaire dédiée aux fans de foot "



Jérémy Morel : retour sur une métamorphose


Hué par le Vél’ ces dernières années suite à des prestations en demi-teinte, le défenseur olympien Jérémy Morel est en pleine bourre. Posté à présent dans l’axe, il est une pièce maîtresse du rempart phocéen. Explications.



Si El Loco a concocté un OM séduisant et flamboyant avec de l'animation offensive, l’arrière-garde a retrouvé une certaine solidité. La transformation de Jérémy Morel en est une des causes. Souvent critiqué pour ses erreurs aux conséquences fâcheuses, il a souvent été pointé du doigt pour son manque de régularité. Mais sa force, c’est de ne jamais rien lâcher.

Doté de trois poumons, le positionnement du numéro XV au centre du rempart Olympien n’a rien d’anodin. Pourvu d’un bon jeu de tête, il avait bluffé Bielsa dans le domaine aérien lorsque le technicien avait décrypté des tonnes de matchs. Justification faite, l’effet Bielsa a aussi perfectionné la relance au pied du latéral gauche de formation. Un domaine dans lequel il y a avait encore quelques flops ces derniers temps.

Si l’ancien Lorientais est une véritable révélation à ce poste depuis l’ouverture de l’opus 2015, c’est qu’il a taffé à gogo depuis l’arrivée du coach argentin au centre RLD. Des progrès réalisés grâce à des séances de visionnage vidéo pour mettre en avant les forces et faiblesses de chacun. À cela, des courses plus intelligentes pour éviter qu’il s’égare en chien fou sur son flan.

C’est d’ailleurs sur cet aspect que l’évolution est la plus frappante. Finies les courses folles n’amenant rien d’intéressant dans la zone de vérité. Plus de hargne et d’abnégation pour protéger Mandanda & Co. Autant d’éléments qui font de Jérémy Morel, un défenseur rempli de gages de sérénité. Un atout de poids pour suppléer le Camerounais et s’imposer comme le chef du bastion made in Bielsa.

Des stats de ouf’

Avec 3 duels aériens remportés par Match, Morel n’a pas à saliver devant les Basa (3,5) ou Djilobodji (3,4). Questions raclures, plus de 2 tacles par rencontre pour 2,4 pour Marquinhos. Seul point noir, son manque d’anticipation qui lui vaut encore quelques retards sur ses vis-à-vis. Des décalages comblés par sa vitesse.

Chouchouté par Bielsa, Jérémy Morel a retourné le public en sa faveur… En attendant de taper dans l’œil des observateurs. En de contrat en juin prochain, c’est peut-être son heure…



: Morel, OM

Notez
Rédigé par Julien Pruvost le Samedi 9 Mai 2015 à 10:15





Mercato Foot sur livefoot.fr foot live




Les News



Vente de piercing langue

Vote pour ce site