Connectez-vous S'inscrire
jeunesfooteux
Facebook
Twitter
Google+
Newsletter
Rss
 
jeunesfooteux

"Jeunesfooteux, la plateforme communautaire dédiée aux fans de foot "



L'OM, droit à la crise


Retour sur la situation d'un Olympique de Marseille bien mal en point depuis quelques jours...



L'OM, droit à la crise
Cela n'aura échappé à personne, la crise se pointe du côté de la Canebière. Depuis quelques jours maintenant, la situation à l'Olympique de Marseille semble en effet de plus en plus difficile à gérer. Après le départ de Baup, les supporters attendaient une réaction, une nouvelle dynamique après un début de saison plus que moyen. Mais force est de constater que depuis son arrivée, José Anigo n'a rien apporté et n'a pas réussi à relancer les phocéens. Pire, à côté de cela, le club lui-même n'envoie aucun signe de confiance et de sérénité alors qu'apparaissent de nombreuses rumeurs autour de la mauvaise ambiance au sein du vestiaire Marseillais et que les supporters commencent à gronder...
En début de saison, on avait évoqué du côté du club phocéen un projet nouveau, frais avec pour but de concurrencer sur le long terme les ogres que sont le PSG et l'AS Monaco, avec pour principaux animateurs de ce projet, un entraineur souverain, Elie Baup, un directeur sportif au centre des décisions, José Anigo, et un président en avant, Vincent Labrune. Avec à la clé les arrivées de joueurs talentueux comme Thauvin et Payet ainsi que le recrutement de jeunes pousses comme Lemina, Imbula ou Mendy. Avec à côté de cela, des valeurs sûres comme Mandanda, N'Koulou, Valbuena, Ayew ou Gignac, l'équipe Marseillaise semblait avoir de la gueule, et ainsi le projet global tenir la route.
Mais patatras, moins de 4 matches avant la trêve hivernale et après un début de saison raté aussi bien sur le plan mathématique que technique, l'entraineur souverain a été prié par le président en avant de quitter ses fonctions. Pour succéder à Baup, il a été demandé au directeur sportif au centre des décisions de prendre la tête de l'équipe. Labrune affichant sa volonté de changement au niveau des mentalités, Baup n'étant plus du tout respecté par son groupe. Très vite, l'OM affiche un nouveau visage. Désormais en 442 en losange, Marseille se montre plus impliqué et plus fort mentalement. Sans pour autant obtenir de résultats extrêmement probants.
C'est finalement après le match contre Lyon en Coupe de la Ligue qui tout a basculé. Ce soir-là, les hommes d'Anigo ont affiché des signes inquiétants de fébrilité et de nonchalance. Depuis, rien ne va plus ! Sur le plan du jeu d'abord, l'OM ne produit rien et le retour de Valbuena ne change rien à la donne, le meneur de jeu ayant du mal à retrouver le rythme. De plus, le 442 en losange ne correspond pas du tout aux qualités des individualités Marseillaises. D'abord parce que Marseille n'a pas de 10 pur, malgré toutes les qualités de Thauvin et Valbuena. Ensuite parce qu'au milieu, aucun joueur n'est apte à occuper ce rôle de relayeur si important dans la transition attaque - milieu et la remontée du ballon. Et enfin parce que les arrières latéraux, n'ont tout simplement pas les qualités nécessaires pour évoluer dans ce système. C'est donc d'abord sur le plan tactique que l'OM pêche...
Cependant le piètre niveau affiché par les hommes d'Anigo peut s'expliquer également par un problème de mentalités et dans la tête. Après la défaite contre Nice, mardi dernier, de nombreux journalistes ont fait écho de tensions au sein de l'effectif Marseillais. En bref, Anigo en aurait déjà marre du comportement de ses joueurs. Diawara et Mandanda seraient lassés par le caractère de certains jeunes, Fanni bouderait depuis le mercato d'été et sa non-revalorisation salariale alors que Valbuena et Payet verraient d'un mauvais œil l'éclosion de Thauvin. Ainsi, la situation au sein même de l'équipe serait désastreuse. Pas de quoi relancer la machine alors que certains joueurs ont depuis le début de la saison affiché de nombreux signes de fébrilité sur le terrain.
Et forcément face à tout cela, les supporters Marseillais commencent à faire entendre leur voix. Maladroitement, très maladroitement, les South Winners ont voulu exprimer leur mécontentement via un communiqué violent dans la forme, mais qui dénote d'un vrai agacement et désamour des supporters, non pas pour leur club, mais pour les personnes qui y sont salariés. Parallèlement à cela, d'autres supporters réclament un "nettoyage" au sein du club. Comprenez que Labrune, MLD, Anigo et certains joueurs sont directement visés par les critiques et les contestations. La situation du club est donc aussi compliquée en interne qu'en externe.
En tant que supporter Marseillais, j'ai peu d'espoir quant à la fin de la saison. Des équipes comme Lyon et Saint-Etienne me paraissent plus fortes pour finir derrière les deux gros du championnat. J'ai plus d'attente pour la saison prochaine. Une saison qui risque de ressembler à celle qui a suivi la dernière de Deschamps. L'OM, sans possibilités financières et sans réelle attractivité, risque de perdre de grosses individualités comme Azpi et M'Bia en 2012 et va devoir faire avec un groupe affaibli, qui va devoir faire avec l'arrivé d'un nouveau coach. C'est en quelques sortes, une seconde chance pour le club phocéen, qui sait ce qu'il ne faut pas faire pour éviter de retomber dans la banalité...
Gaël Simon



: OM

Notez
Rédigé par Gael Simon le Mardi 28 Janvier 2014 à 17:06





Mercato Foot sur livefoot.fr foot live




Les News



Vente de piercing langue

Vote pour ce site