Connectez-vous S'inscrire
jeunesfooteux
Facebook
Twitter
Google+
Newsletter
Rss
 
jeunesfooteux

"Jeunesfooteux, la plateforme communautaire dédiée aux fans de foot "



L'Olympique Lyonnais : le Arsenal français


Depuis la fin de sa génération dorée, l’Olympique Lyonnais a peu à peu changé de politique pour essentiellement s’appuyer sur son centre de formation. Lyon est ainsi forcé de polir ses talents pour mieux les vendre dans les années suivantes. Un processus qui rappelle fortement le club du nord de Londres, Arsenal.



L'Olympique Lyonnais : le Arsenal français
Lorsque l’on évoque l’Olympique Lyonnais, on pense tout de suite à l’époque faste du début des années 2000. En effet, entre 2001 et 2008, Lyon a gagné la bagatelle de 7 titres de champion de France d’affilé. On se souvient notamment des joueurs exceptionnels passés par le club rhodanien : Juninho Pernambucano, Karim Benzema, Eric Abidal ou encore Michael Essien sont tous arrivés à Lyon jeune ou sont issus du centre de formation. Ainsi, en plus de son énorme influence dans le championnat local, Lyon écrit aussi son histoire en Ligue des Champions. L’OL arrive même à se hisser jusqu’en quart de finale sous la houlette de Paul Le Guen. Cependant, malgré un collectif fort et des joueurs de classe mondiale, Lyon n’a jamais réussi à gagner la Coupe aux grandes oreilles. Peu à peu, ces joueurs devenus aguerris quittent le club, pour les cadors européens, ce qui fait qu’entre 2002 et 2007, l’effectif a été renouvelé à 80%.

Après cette génération exceptionnelle, l’arrivée de Claude Puel va coïncider avec le déclin des Gones. Pour la première fois depuis 2001, le club ne gagne aucun titre. 70 millions d’euros sont ainsi dépensés pour acheter Lisandro Lopez, Michel Bastos et autre Bafetimibi Gomis. Malgré cela, le club ne gagne toujours pas le titre, et ne dépasse pas les huitièmes de finale. Peu à peu, Lyon va de plus en plus se reposer sur son centre de formation, avec des purs produits comme Alexandre Lacazette, Maxime Gonalons ou Clément Grenier. C’est alors qu’une grande période de reconstruction va s’opérer.

Depuis 2011 alors, Lyon est en transition. Les stars arrivées sous l’ère Puel sont presque toutes parties, à l’exception de Bafé Gomis, qui s’en ira à la fin de cette saison. Ayant des soucis financiers à cause du nouveau stade en construction, Lyon ne peut plus se permettre le même appétit financier qu’avant. Ainsi, il n’a même pas pu boucler l’arrivée du latéral droit de Sochaux, Sébastien Corchia, pour une maudique somme de 3 millions d’euros. Cependant, l’Olympique Lyonnais joue toujours un rôle dans le championnat et en Europe. Malgré le fait que la Ligue 1 soit maintenant dominée par le Paris Saint-Germain et Monaco (et leurs millions) Lyon arrive toujours à accrocher une place qualificative à l’Europe. Cette saison notamment, Alexandre Lacazette, Clément Grenier et Maxime Gonalons font figure de piliers du club malgré leur jeune âge. Mais le mercato estival risque d’être mouvementé pour le club rhodanien. En effet, Maxime Gonalons est d’ores et déjà donné partant, tout comme Bafétimbi Gomis, et la situation de Clément Grenier reste floue. Reste alors de nouveaux jeunes sur lesquels le club va se reposer, tel Samuel Umtiti, Jordan Ferri ou Anthony Lopes. Mais Lyon semble déjà disposé à perdre ces joueurs dans les prochaines années. Le stade devant s’achever en 2015, les années de transition lyonnaise touchent peut être à leur fin.



: Arsenal, OL

Notez
Rédigé par Miary Mahasoro le Jeudi 10 Avril 2014 à 19:31





Mercato Foot sur livefoot.fr foot live




Les News



Vente de piercing langue

Vote pour ce site