Connectez-vous S'inscrire
jeunesfooteux
Facebook
Twitter
Google+
Newsletter
Rss
 
jeunesfooteux

"Jeunesfooteux, la plateforme communautaire dédiée aux fans de foot "



LES MATCHS DE FOOT LES PLUS CHAUDS D’ARGENTINE


Le football est bien plus qu’un sport en Argentine. On vous l’a dit, mais vous avez du mal à le croire ? Tentez l’aventure (et c’en est une !) d’assister à un match… Il est des choses qu’il faut vivre pour les comprendre. Voilà les conseils d’Argentina Excepcion pour ne pas perdre une miette de l’ambiance survoltée des matchs de foot en Argentine.



Les meilleurs clubs

Quel match choisir pour en prendre vraiment plein la vue ? Vous n’avez que l’embarras du choix entre les derbies, moments d’affrontement entre deux équipes de la même ville qui rythment l’année. Nous vous conseillons les Clasicos, où jouent les cinq plus gros clubs de Buenos Aires : River Plate, Boca Juniors, San Lorenzo, Racing et Independiente. Le meilleur, si vous arrivez à avoir des places, reste le Super Clasico avec les éternels rivaux Boca Juniors et River Plate.

Un proverbe dit qu’un Argentin peut changer d’église ou de femme, mais jamais de maillot. On voit bien qu’il ne s’agit pas de plaisanter quand on vous demande quel club vous soutenez avec la question « de qué cuadro sos ?». Selon votre réponse, vous êtes intégrés ou très critiqués, que ce soit par le chauffeur de taxi ou le kiosquier. Le club de football que l’on a choisi détermine l’appartenance à une communauté fermée. Le système est simple : chaque socio d’un club cotise en échange de places pour les matchs et du droit d’élire le président du club.

Les stades mythiques

Pour vraiment sentir chauffer les gradins, le nec plus ultra est d’aller dans un des deux stades les plus mythiques de Buenos Aires. Plus vous vous approchez du quartier où a lieu le match, plus les bus sont remplis de supporters de chaque équipe qui font claquer leurs couleurs par les fenêtres, tapent sur le toit en s’époumonant au son de leurs hymnes. La partie sportive n’a pas commencé et on sent déjà que quelque chose de très fort va avoir lieu.

Au sud de la ville, la « bombonera » surplombe La Boca de ses gradins jaunes et bleus. Tout ce quartier populaire a le cœur qui bat au rythme de son club Boca Juniors, et leur soutien est particulièrement fervent à l’intérieur comme à l’extérieur du stade. Au nord, du côté de Belgrano, le « monumental », où réside l’équipe de River Plate, peut accueillir jusqu’à 61.000 personnes : le stade le plus grand d’Argentine pour un maximum d’émotions. C’est une expérience unique de voir supporters et joueurs communier de la même passion dans un stade surchauffé : vous n’en croirez pas vos yeux ! Toute la foule se départage entre les couleurs bleu et jaune de La Boca, et rouge et blanche de River. Et au-delà des bobs et maillots de son joueur préféré, beaucoup de fanatiques ont le nom de leur club tatoué à même la peau.

Les autres matchs qui valent le détour

Des matchs d’excellente qualité, avec une ambiance tout aussi déchaînée, ont lieu entre d’autres clubs, et dans les autres villes d’Argentine. N’hésitez pas une seconde si vous voyez se programmer une rencontre d’Huracán, issu du quartier de Parque Patricios au sud de Buenos Aires, contre San Lorenzo, le club du quartier d’Almagro que soutient le pape Francisco ! Autre bonne option à deux pas au sud de Buenos Aires, le Clasico d’Avellaneda voit s’affronter Independiente contre Racing dans une ambiance impressionnante.

A 70 km de la capitale, La Plata vibre à chaque rencontre entre les Estudiantes et le Gimnasia. Plus loin, Rosario est connue pour son public particulièrement enthousiaste lors des rencontres de Rosario central contre Newell’s Old Boys. C’est d’ailleurs là où Messi, le prodige, a fait ses premiers pas.

Une ambiance absolument électrique

Essayez donc de vous promener un soir de match dans les rues de Buenos Aires ! Les bars sont bondés de supporters tendus, les yeux rivés sur la télévision. Le brouhaha de la ville est couvert par les radios des chauffeurs de taxi et des kiosques qui n’ont pas l’intention de perdre ce moment vital à cause de leur travail. C’est que les matchs sont de véritables spectacles, tant sur le terrain que dans la tribune et la ville entière. On dirait un séisme dont le stade serait l’épicentre et les hinchas, ou supporters, les acteurs.

Tout le monde est suspendu aux lèvres du commentateur dès qu’une occasion de tir se présente, ou qu’un bon attaquant se rapproche des cages. C’est parce que chacun attend le fameux « GOOAAAAAAAAL ». Pas seulement celui qui se produit dans les cages, mais le cri démultiplié de terrasse en terrasse, et qui se doit de durer le plus longtemps possible pour être digne de ce nom. On peut trouver sur internet des classements des meilleurs cris, c’est dire… Il ne reste plus qu’à vous échauffer les cordes vocales, le football argentin vous attend !

Plus d’infos : http://www.argentina-excepcion.com/guide-voyage/curiosites-argentine/football-argentine



Notez
Rédigé par Laurie Pertusa le Lundi 3 Octobre 2016 à 20:16





Mercato Foot sur livefoot.fr foot live




Les News



Vente de piercing langue

Vote pour ce site