Connectez-vous S'inscrire
jeunesfooteux
Facebook
Twitter
Google+
Newsletter
Rss
 
jeunesfooteux

"Jeunesfooteux, la plateforme communautaire dédiée aux fans de foot "



La honte et les larmes !




Match important entre une équipe du LOSC, qui selon les footix revient au premier plan grâce à un match contre une équipe de Lyon pas très inspirée, et une formation rennaise sur une série de 4 matchs sans défaites en championnat. Une rencontre entre candidats à l'Europe qui, tous deux, ont raté leur début de saison et connaissent des fortunes dverses. Les Nordistes comptent 34 points et pointent à 6 longueurs des Rennais avant la rencontre. Rencontre marquée par les absences de chaque côté, tandis que Mavuba et Mendes sont absents côté lillois, Rennes doit composer sans Mensah, Pajot, Montano blessés ainsi que Boye et Pitroipa sur le retour de la CAN. Les statistiques sont défavorables aux bretons, Rennes ne s'étant plus imposé dans le Nord en Ligue1 depuis 1966.

Les compos : 

                   Costil
Catherine-Ilunga-Kana-Mavinga
            Diarra-Makoun
  Danzé(c)-Féret-Alessandrini
                  Erding

               
               Elana
Béria-Basa-Chedjou-Digne
       Gueye-Balmont
    Rodelin-Martin-Payet
             Kalou

Le match :

Un match qui démarre sur les chapeaux de roues avec Erding lancé en profondeur. Il efface Chedjou puis Basa avant de frapper mollement dans les bras d'Elana. Le Turc a parlé. Réplique de Kalou dans la minute mais mauavais contrôle. As usual. Payet croit pouvoir battre Alessandrini à la course. Dimitri à les yeux plus gros que son égo. La charnière rennaise aura du boulot ce soir afin de contrôlé Papy Kalou et bébé Rodelin. Ce dernier obtient un corner qui oblige Costil à repousser du poing. Rennes rate le coche sur la contre-attaque. Alors que la physionomie du match leur était défavorable, les rennais par l'intermédiare de Féret et Erding  ont failli ouvrir le score. Le premier cité à la réception d'un centre du second. Tout seul au second poteau il voit sa tête repoussé par un joueur difforme. Euh par Béria ! Pendant ce temps sur la touche, le One Man Show de maître Rudi peut commencer. Il fait la promo de son spectacle à coup de gueulantes incessantes et désagréables. Le pauvre petit voit Payet se faire éjecter par Alou Diarra d'un coup de postérieur. Une esclandre éclate au grand plaisir de Frédéric Antonetti qui ne peut s'empêcher de sourire. A noter que Rudi Garcia sera en tournée dans l'Hexagone du 25 Mai au 20 Juin avedc plusieurs dates au Zénith pour présenter son spectacle "Les pleureuses du Grand Stade". Sur le terrain, on assiste à un gros travail de la paire Makoun-Diarra qui développe déjà des automatismes. Seulement une certaine paresse traîne dans la fringuante défense rennaise et Rodelin profite d'un centre de Kalou afin d'inscrire le premier but. Enfin inscrire est un bien grand mot. Disons qu'il a profité du fait que Mavinga se croit au club Med, bronzant sur sa serviette de bain.Rudi ferme sa gueule, on est content. Un mal pour un bien. 
Féret réplique par coup-franc et oblige Elana à sortir les gants. Malheureusement sa frappe frôle le montant.



Survient le moment tragique de la rencontre.Sur une prise balle anodine, le prodige rennais Romain Alessandrini se blesse au genou. Après un bref essai il est contraint de quitter ses coéquipiers en pleurs. A noter toutes les tentatives du monde de Béria dit le connard et Kalou l'abruti afin de le blesser encore plus. Il quitte la pelouse sous les sifflets d'un public irrespectueux de footix Lillois. Ce public vanté par les dirigeants, j'aime bien l'esprit du Nord. Une réaction inadmissible contre un joueur en pleine ascension. Peut-être faisait-il de l'ombre à Payet en EDF ? Dans tous les cas, le LOSC mène peut être au score mais perd sa réputation de public respectable. Malgré l'ampleur des sifflets, la probabilité qu'ils soient évoqués dans la presse est infime vu que la scène se passe à Lille, grand club de football français. Triste France, on en vient à espérer qu'une météorite tombe sur le Grand Stade pour ensevelir tous ces footix.
La mi-temps arrive sur le score de 1-0.
Gros soutien à Romain Alessandrini ! On espère que tu reviendras vite et que tu montreras à ces bouffons qu'ils ont eu tort de te siffler !

Le coach rennais annonce une probable rupture des ligaments croisées pour Alessandrini, 6mois minimum. Les locaux dominent logiquement les débats, les Rennais manquant de profondeur de banc. Après une série de corner, Rodelin reprend de volée un ballon repoussé par Costil. Kana Biyik s'interpose.Mais ce n'est que partie remise, sur une enième mauvaise passe de Erding,Kalou centre pour Payet. 2-0 de la tête. Bref les commentateurs incompétants encensent le jeune Lillois qu'ils avaient assassiné pendant les 6 premiers mois. Ils retournent leur veste aussi vite que Pistorius appuie sur la gachette. Oups, fallait pas dire ?

Makoun se défoule sur Rodelin et tout le peuple rennais le remercie. L'arbitre lui offre un carton jaune. Quelle amabilité. A force de duels perdus, Antonetti se décide à faire un changement; Diarra sort au profit de Konradsen, nouveau venu en Breatgne. Premier ballon et première passe importante. Coup-Franc pour Rennes. Très bien tiré par Féret, le ballon trouve trois rennais dans les 6m du fail censé remplacer Landreau. Les 3 bretons ont la bonne idée de se gèner et Erding droppe à 3pts. Que de générosité côté visiteurs.

Pendant ce temps Rudi gueule, encore et toujours malgré la physionomie du match.

La révolte est sonnée côté rennais, certes un peu tard mais comme à l'habitude. Erding est remplacé par Diarra. Inutile offensivement pendant cette rencontre, il aura quand même pesé sur la défense. Mavinga enlève le ballon devant Béria mais manque la tête du Lillois. Déception dans le camp rennais. Martin veut essayer d'imiter l'inimitable et casse 4 côtes à Ilunga d'un pied en avant. L'arbitre, bon enfant, lui donne un carton jaune en échange d'un autographe à la fin du match. La fin du match est rennaise mais cela ne suffit pas. Les footix ont vaincu.


Je voulais donner des notes mais l'Equipe s'en ait déjà chargé. Je me demande si ils ont vu le même match que moi, peut être une rediffusion de Dynamo-Bordeaux. Auquel cas je comprendrais.
Concernant le public Lillois j'ai une petite remarque à vous faire : 
Alessandrini vous emmerde !





Notez
Rédigé par Hugo Gimenez le Vendredi 15 Février 2013 à 22:38





Mercato Foot sur livefoot.fr foot live




Les News



Vente de piercing langue

Vote pour ce site