Connectez-vous S'inscrire
jeunesfooteux
Facebook
Twitter
Google+
Newsletter
Rss
 
jeunesfooteux

"Jeunesfooteux, la plateforme communautaire dédiée aux fans de foot "



Le mercato d'un supporter


A quoi ressemblent nos étés en plein mercato ?



A peine la saison terminée, le mercato commence à faire vibrer tout bon supporter de foot !

Il reste encore un match dans le championnat et par ailleurs dans le reste de l'Europe pour tous les clubs de l'élite et pourtant, on est déjà tourné vers la saison prochaine. Le championnat, français notamment, recommançant relativement tôt, il faut se dépêcher de faire ses emplettes, dépouiller au mieux les clubs qui connaissent des difficultés économiques ou alors éliminer un maximum de masse salariale tant qu'on le peut. Bon, ça c'est la vie des clubs. Mais quelle est la nôtre ?

Pour beaucoup, c'est la période la plus dure de l'année. Plus de foot la semaine, plus de foot le week end. Et en plus, il flotte dehors. 
Quand les championnats n'offrent plus vraiment de surprise pour la fin de la saison, on espère juste que son club ne va pas se taper la honte en recrutant deux joueurs de Ligue 2 pour se renforcer la saison prochaine. Et jusqu'au bout, on y croit. 

On ne sait pas vous, mais comme tout bon supporter, vous avez mis en favori les sites : maxifoot, footmercato, sofoot, léquipe et tout ce qui pourrait donner les infos en avant première sur les transferts ou rumeurs de transfert. Ah oui parce que dans le lot, on en a quand même qui sont bien tirés par les cheveux. En plus de ces sites d'infos générales (lol), vous devez surement surfer environs 200 fois par jour sur les sites de supporter de votre club favori "Badgonesforever", "Lesmineursvertsdanslaplace" ou encore "Parisparisont'en...". Enfin, on a là encore son lot de petits sobriquets formidables. Mais on aime y aller, et encore plus quand il y a de l'info. Le but, c'est juste de faire rêver quelques instants de voir Rooney porter le maillot de Paris ou Ronaldo à Monaco. Mais là dedans, en général, l'intox se révèle être la spécialité de chacun. 

Après avoir mis en favori tous ces sites internet, les vrais de vrais vont encore manifester leur engouement sur les commentaires d'articles. Comme si on avait le temps de les lire. Certain de voir arriver la nouvelle star dans leur club pour un montant défiant toute imagination, on aime imposer au reste du monde, sa certitude et la supériorité de son club. Mais c'est ça aussi, un supporter est de mauvaise foi !

Enfin, il faudra certainement disposer d'un ordinateur au boulot pour pouvoir supporter les longues journées d'été sans football. Avec un peu de chance pourtant, on assiste à une Coupe. Et dans ces cas là, il vaut quand même mieux être supporter espagnol pour voir jouer l'équipe que l'on supporte plus de trois fois. Si ce n'est pas le cas, on justifie souvent la défaite par l'entraineur, exécrable ou la fatigue inhérente des joueurs après une folle saison (ou pas). 

Puis, les premiers sites commencent à annoncer la reprise physique des joueurs, à Evian ou à Doha, nous envoient des photos de leur préparation dont on a, il faut le reconnaitre strictement rien à foutre. "Qui est arrivé le permier au Mont Ventoux ?" Voilà, voilà...
Nous tout de qu'on veut, c'est de l'info, de la vraie, du rêve, de l'émotion quoi ! Et on est même à taper F5 sur notre ordinateur jusqu'à minuit la dernière journée pour voir si son club ne va pas réaliser le coup du siècle ou chiper un joueur à la dernière seconde ! Le contrat de  23h59, qui n'en a jamais rêvé ? Alors là, on adore son président, on estime les caisses de son club à des millions, on fait des calculs pour savoir ce que cela va pouvoir nous rapporter sur la saison. Et si on reprend goût pour son équipe, on va même s'abonner pour la saison entière ! Cela ne dure qu'un temps. 

Mais souvent, bon bref, c'est la crise et on va dire que le mercato a un peu du mal à faire rêver les plus petits. C'est d'ailleurs assez moche que Monaco puisse faire rêver aussi peu de supporters...

Enfin, le championnat reprend, début août ET... ON EST EN VACANCES ! Merde, merde jusqu'au bout ! Pour les plus chanceux d'entre nous, on est dans une maison ou une chambre d'hotel avec les chaines cryptées et on se réjouit de pouvoir passer ses samedis 17 heures devant la télé, pendant que les enfants sont à la piscine ou à la charge de sa femme. Pour les plus normaux, on se met au volant de sa voiture, on met le contact et... On écoute la radio. Encore faut il avoir la chance de pouvoir capter les radios régionales pour assister aux commentaires de son équipe favorie... Voilà, le championnat a repris et on en n'a rien vu. D'ailleurs, la nouvelle recrue, piquée à Sochaux et annoncée comme une nouvelle perle belge, vient de marquer deux buts pour son premier match. Ce seront ses deux seuls. Décidément, la vie est dure. 

Il faudra attendre septembre, les devoirs des enfants le samedi, pour récupérer le retard que l'on a pris cet été et se rendre compte qu'on n'a pas fait le mercato du siècle. 

Parfois on aimerait bien être barcelonais ou mancunien...
Le mercato d'un supporter




Notez
Rédigé par le Samedi 25 Mai 2013 à 18:47
Le foot chez moi, c'est des frères et soeurs, des carreaux cassés, des vases décimés, des cages de... En savoir plus sur cet auteur





Mercato Foot sur livefoot.fr foot live




Les News



Vente de piercing langue

Vote pour ce site