Connectez-vous S'inscrire
jeunesfooteux
Facebook
Twitter
Google+
Newsletter
Rss
 
jeunesfooteux

"Jeunesfooteux, la plateforme communautaire dédiée aux fans de foot "



Lisandro, le héros d'un soir


Finalement, à la 75ème minute, peu importe la victoire ce soir de l'OL, Lisandro a fait ses adieux, et c'était ça l'événement de la soirée...



Lyon tient sa troisième placeoilà,

Lisandro, le héros d'un soir
Malgré quelques belles offensives de Rennes ce soir, dans un stade Gerland plein à craquer, bien repoussées par un Anthony Lopes plus qu'inspiré, les Lyonnais se sont imposés 2 à 0. 

Bon à la récupération, bon dans la relance et surtout bon dans la possession du ballon, Lyon s'est créé de bonnes occasions. Finalement, c'est une faute dans la surface d'Apam qui permettra à Lisandro, avec 12 mètres d'élan d'ouvrir le score sur pénalty. 
Le match fut cependant plutôt tranquille, loin d'y avoir des actions très franches d'un côté comme de l'autre, à 1-0, le match s'est nettement calmé... C'est finalement Grenier, de son même coup de patte qui a fait flancher le match du côté lyonnais. D'un coup - franc magistral barre rentrante à 36 mètres (ça faut beaucup de choses), le jeune lyonnais a fini par donner la victoire à son équipe. Quel coup du sort, Grenier n'aurait accepté de rester à Lyon que si son équipe jouait la Ligue des Champions et c'est finalement lui, qui, sur les deux derniers matchs, a donné cette chance à l'OL. 

Voilà, 2-0, la bonne opération est lyonnaise ce soir

Lisandro, les adieux !

Lisandro, le héros d'un soir
Le plus beau moment de cette soirée, à part le coup - franc sensas' de Grenier, aura été sans aucun doute la sortie sous les ovations de Lisandro Lopez. L'Argentin devrait finalement faire ses valises cette fin de saison pour rendre un club aussi heureux que l'a été l'Olympique Lyonnais. Monsieur Lopez est sorti en pleurant, applaudissant son public et tombant dans les bras de ses coéquipiers et son staff. L'attaquant, pour son dernier but, sous ses couleurs a d'ailleurs plusieurs fois montré son attachement au public, en les serrant contre lui. L'image restera longtemps dans les mémoires du club, cela est sûr. Rarement, l'émotion avait été aussi forte pour le départ d'un joueur. Peut - être Juninho, ou encore Cris. Et encore. 

D'ailleurs, les derniers matchs à domicile ne sentent pas bons parce que sauf aléas du match, les premiers sortis sont ceux qui ne remettront jamais le maillot du club. Et l'émotion s'est vraiment faite ressentir du côté de Gerland. Qui a dit que le club lyonnais était froid ? Lorsque l'on voit l'attitude de Lisandro en sortant du terrain, on se dit qu'on ne sait pas qui regrettera le plus l'autre. 

Il n'est d'ailleurs pas le seul à être sorti ce soir un peu avant le coup de sifflet final puisque Réveillère, exceptionnellement capitaine ce soir, a laissé sa place à Mvuemba pour faire ses adieux à l'OL. Loin d'être détesté à Lyon, le latéral gauche n'a pas vraiment bénéficié du même engouement du public que son coéquipier...

Rendez - vous la saison prochaine en Ligue des Champions pour l'OL !




Notez
Rédigé par le Dimanche 26 Mai 2013 à 22:52
Le foot chez moi, c'est des frères et soeurs, des carreaux cassés, des vases décimés, des cages de... En savoir plus sur cet auteur





Mercato Foot sur livefoot.fr foot live




Les News



Vente de piercing langue

Vote pour ce site