Connectez-vous S'inscrire
jeunesfooteux
Facebook
Twitter
Google+
Newsletter
Rss
 
jeunesfooteux

"Jeunesfooteux, la plateforme communautaire dédiée aux fans de foot "



Lyon : après Jallet, recrutement bouclé ?


Deux, c’est le nombre de joueurs de l’effectif Lyonnais qui ont plus de 30 ans. Tout ceci est une des conséquences de la politique « jeunes » et axée sur la formation de la part de Jean-Michel Aulas. Par conséquent, Christophe Jallet pourrait être la deuxième et dernière recrue du mercato.



Le club Rhodanien est donc très loin des recrutements pharaoniques effectués durant les années d’hégémonie. Tout cela fait partie du passé. Aujourd’hui, le charismatique Président de l’OL a décidé (même si il en est aussi contraint par le manque de moyens) de se concentrer encore davantage sur la formation qui réussi au club depuis tant d’années. Le club se classe en effet, selon plusieurs études, meilleur club formateur en France et deuxième club en Europe fournissant le plus de joueurs aux cinq grands championnats.

Dans les cages, un poste verrouillé

Anthony Lopes, 23 ans formé au club et jeune international Portugais est sans doute là pour un bon moment et s’est imposé aux dépends de l’historique Rémi Vercoutre parti à Caen. Pour le suppléer, les non-moins jeunes Gorgelin (23 ans) et Frick (21 ans) seront là pour avoir leur chance en cas de pépin.

Arrières latéraux : avec Jallet ? Au complet.

A gauche, Bedimo tentera de faire une aussi grande saison que l’an passé où il avait été monstrueux et sans doute le meilleur arrière gauche en Ligue 1. Nul doute qu’à ce niveau, personne n’ira le détrôner à ce poste.
Mouhamadou Dabo peut dépanner à gauche, tout comme à droite.
A droite justement, mis à part ce dernier, Medhi Zeffane, produit du club de 22 ans semble encore un peu tendre pour prétendre à un poste de titulaire. Corentin Tolisso est également capable d’y jouer parfois mais son poste de formation se situe davantage au milieu de terrain. C’est pour cela que l’arrivée d’un bon joueur de Ligue 1 apportant quelques garanties comme peut être Christophe Jallet semble nécessaire. Le futur ex-joueur du Paris Saint-Germain, apporterait en plus son expérience avec ses 30 ans dans ce groupe.

Une défense centrale fournie

Du côté de la charnière centrale, Lindsay Rose, international espoir, a été recruté pour pallier l’éventuel départ de Samuel Umtiti, autorisé à quitter son club formateur en cas d’offre intéressante. Dans le cas où il resterait, Bisevac lui serait sans doute associé et Rose se tiendrait prêt. Bakary Koné arrivera en dernier de la hiérarchie avec Naby Sarr.

Milieu défensifs et relayeurs : une perte mais pas de panique

Le capitaine Maxime Gonalons, véritable pièce essentielle du Lyon nouvelle génération est là pour chapeauter la récupération et la remontée de balle dans le cœur du jeu et sera aidé par Arnold Mvuemba, Jordan Ferri, Steed Malbranque, le senior du groupe, ou encore Tolisso. La perte sur blessure de Gueida Fofana (qui le tiendra éloigné des terrains au moins jusqu’en début d’année 2015) durant la préparation, qui avait pris une autre envergure dans le 4-4-2 en losange de Garde l’an passé, n’est pas négligeable mais les hommes pour le suppléer sont là en nombre suffisant.

Milieux offensifs et ailiers : peu de certitudes

Cela dépendra évidemment du système de jeu adopté par la nouvel entraineur lyonnais, mais au vu de leurs talents, Grenier et Gourcuff devraient une nouvelle fois cohabiter (même si le premier n’est pas encore certain de rester) dans un 4-4-2 en losange comme on l’a vu l’an passé avec les joueurs se partageant la pointe haute du losange et la pointe gauche, ou alors dans un 4-3-3 où Gourcuff serait délocalisé sur le côté gauche. Farès Bahlouli et Nabil Fekir, qui a reçu les louanges de Monsieur Aulas lui-même qui a déclaré ces derniers jours qu’il était « en train de tout casser », semblent déjà aptes à briguer des places de titulaires et capables d’évoluer derrière des attaquants. Ces derniers pourront aussi, en cas de schéma avec des ailiers, convoiter des places à gauche ou à droite de l’attaquant de pointe comme ils avaient pu y apparaître quelques fois la saison passée.

Sur ces ailes, Gaël Danic qui n’a jamais fait sa place, Rachid Ghezzal blessé un long moment l’an dernier ainsi que Pléa de retour d’un prêt mi-figue mi raisin à Auxerre auront une nouvelle chance. Mais ils ne devront pas trainer car la vitesse de Clinton N’Jié pourrait lui permettre de gratter encore plus de temps de jeu quand l’an passé. Le prometteur Yassine Benzia pourra également, avec sa polyvalence, bousculer les autres.

Dans ces domaines, l’émulation sera donc importante et les postes plus que doublés.

Expérience moindre en attaque

« Dans la logique qui est la nôtre, […] nous avons Benzia qui peut se révéler comme l’un des grands attaquants de demain, […] puis nous avons Yattara, international A avec la Guinée qui apporte des solutions, puis 3 autres jeunes attaquants. Cela ne serait pas conforme à notre stratégie de ne pas leur faire confiance ». Voilà le résumé de la situation en attaque par le président du club Rhodanien.
Gomis parti, le plus expérimenté et le maillon essentiel sur le front de l’attaque sera Alexandre Lacazette. Avec à peine trois saisons pleines en professionnel, il portera la lourde responsabilité de transpercer les filets.
Les jeunes Benzia et Yattara, auteur d’une saison prometteuse en prêt à Angers avec 15 buts, devraient donc avoir la chance de s’exprimer mais pour suppléer le jeune international français pour commencer. Cela dépendra aussi (pour Yattara surtout) de la formation adoptée.

En résumé, même si on peut observer un manque d’expérience sur la ligne offensive, on voit donc difficilement Lyon acquérir d’autres joueurs qu’un arrière latéral droit même en cas de départ important. En effet, Samuel Umtiti et Clément Grenier qui disposent de bons de sorties en cas d’offres sérieuses ont déjà leur remplaçants, même si ils ne sont pas forcément du même profil. Les déclarations faites par Jean-Michel Aulas, même si elles ne sont pas toujours à prendre au pied la lettre, appuie cette thèse. La saison à venir nous dira encore un peu plus si la stratégie menée dans l’attente du grand stade des Lumières en 2016 est bonne pour permettre au club phare des années 2000 de rester assez compétitif.




Notez
Rédigé par Yohann Petit le Mardi 22 Juillet 2014 à 22:54





Mercato Foot sur livefoot.fr foot live




Les News



Vente de piercing langue

Vote pour ce site