Connectez-vous S'inscrire
jeunesfooteux
Facebook
Twitter
Google+
Newsletter
Rss
 
jeunesfooteux

"Jeunesfooteux, la plateforme communautaire dédiée aux fans de foot "



Marseille stagne, Monaco tient le choc




Attendu depuis de nombreux jours, le choc entre le PSG et l’ASM a abouti sur un match nul, non sans spectacle. Un résultat qui confirme une chose, ces deux équipes sont très largement au-dessus du lot en championnat. Derrière, Marseille a une nouvelle fois piétiné, concédant un bien triste match nul contre Bastia alors que Lyon est allé chercher une victoire importante face à Nantes, après un match sérieux…
Samedi après-midi, Marseille a donc une nouvelle fois perdu des points en championnat. Face à Bastia cette fois-ci. Dans ce match très disputé et âpre, l’OM n’a jamais su trouver les solutions par le jeu, enchaînant les attaques sans inspiration et réel fil conducteur. Et encore une fois, je n’ai pas été convaincu par le milieu de terrain Marseillais et l’animation défensive. Avec Cheyrou cette fois-ci à côté de Romao, l’entrejeu phocéen a manqué de vitesse, de percussion et a eu beaucoup de mal face à la vivacité et la puissance des Bastiais. Finalement, je me demande s’il ne serait pas plus judicieux d’évoluer dans un 433 où André Ayew serait le vrai patron de l’équipe. Un 433 avec Romao en sentinelle qui redescendrait à hauteur de ses défenseurs centraux pour jouer la couverture et deux relayeurs Imbula et Ayew qui se relayeraient à l’organisation du jeu et qui défendraient un peu plus avancés par rapport aux défenseurs, tout en couvrant les montées des arrières latéraux. Enfin devant, Payet et Valbuena se lanceraient de leurs ailes pour finir fort dans l’axe et perforer le bloc adverse. Bref, avant de voir cette formule, l’OM enchaîne les performances moyennes dans un 4231 qui ne convient pas aux capacités de ses individualités.
La vieille, Saint-Etienne a également réalisé une performance médiocre, s’inclinant contre une équipe Toulousaine de plus en plus costaud et efficace dans le jeu. Pourtant, la première période a largement été à l’avantage des Stéphanois, qui ont attaqué le match tambour battant et qui ont logiquement ouvert le score, suite à une nouvelle erreur d’Ahamada… Mais après la pause, les hommes de Casanova ont haussé le ton, jouant plus haut avec un milieu de terrain plus agressif et une vraie efficacité devant, au contraire d’une équipe Stéphanoise à qui il manque un vrai tueur devant… Bref, un nouveau bon match pour Toulouse et la confirmation de ce qu’on pensait de l’ASSE, face à un bon adversaire, il manque aux hommes de Galthier ce vrai buteur qui sent les coups devant pour concrétiser les occasions…
Alors que Saint-Etienne pleure sur sa triste défaite, Lyon rit après sa victoire impressionnante d’expérience et de réalisme contre Nantes. Qu’on se le dise, Nantes a vraiment bougé les hommes de Garde. Avec des attaques rapides, bien construites et tranchantes, les coéquipiers de Riou ont vraiment réalisé un bon de match, allant jusqu’à ouvrir le score suite à une très belle action collective. Mais plus solide mentalement et plus déterminé que les dernières semaines, Lyon a réussi à renverser la tendance, avec beaucoup de maîtrise et de solidité. Avec Gomis en pointe, l’équipe Lyonnaise est plus tranchante offensivement, bouscule physiquement et athlétiquement les défenses adverses et se montre plus efficace. Les meilleures performances de l’OL sont indéniablement liées au retour de l’ancien Stéphanois, qui apporte un vrai plus en pointe…
Pour une conclure un dimanche de folie, que dis-je, un week-end de folie, nous avons eu le droit à une très belle rencontre entre le PSG et l’AS Monaco. Pas de surprise des deux côtés nous avons les équipes que nous attendions. 4231 classique du côté de Monaco avec l’idée d’écarter le plus possible le bloc parisien et utilisant énormément les ailes. 433 désormais habituel du côté de Paris avec un milieu technique chargé d’organiser le jeu, des faux ailiers chargés de créer le surnombre dans la surface et des arrières latéraux très offensifs qui prennent leurs couloirs. Globalement, c’est Paris qui domine rapidement les débats. Résultat ? But d’Ibra sur une action qui illustre le projet de jeu Parisien. Grosse fixation dans l’axe avec volonté de jouer vite et directement vers l’avant, montée de l’arrière latéral Parisien dans le dos de son adversaire direct pour un petit centre à destination de Zlatan dans la surface de réparation. Bref, Paris rentre très fort dans ce choc. Monaco revient tout de même dans le match, grâce à sa star, Falcao. 1 partout la balle au centre ! Paris continue de prendre les choses en main, avec un jeu rapide et limpide dans l’entrejeu pour ensuite exploser sur les côtés et acculer le bloc défensif Monégasque. Monaco jouer alors le contre mais a beaucoup du mal au milieu, le trio Motta – Verratti – Matuidi enfermant et acculant Kondogbia et Obbadi, très tendres pour ce genre de rencontre. Les hommes de Blanc, dominateurs, ne trouvent cependant pas la solution. Résultat, 1-1 entre deux belles équipes talentueuses et très fortes tactiquement…
Gaël Simon




Notez
Rédigé par Gael Simon le Lundi 23 Septembre 2013 à 18:26





Mercato Foot sur livefoot.fr foot live




Les News



Vente de piercing langue

Vote pour ce site