Connectez-vous S'inscrire
jeunesfooteux
Facebook
Twitter
Google+
Newsletter
Rss
 
jeunesfooteux

"Jeunesfooteux, la plateforme communautaire dédiée aux fans de foot "



Mercato... Une affaire d'argent plus que de valeurs ?




Mercato... Une affaire d'argent plus que de valeurs ?
Alors le football et les transferts ce n'est plus que ça ? Un vaste va et vient incessant de joueurs durant la trêve hivernale et estivale ? Des échanges basés simplement sur le pouvoir de l'argent et qui tend à faire disparaître les véritables valeurs du football et de l'amour du maillot ? Depuis maintenant cinq ans, les transferts entre les différents clubs ne cessent de croître (plus de 2 milliards d'euros sur la saison 2012/2013), entraînant une vague de réactions et commentaires sur le sujet. Il est vrai que depuis l'arrivée des riches propriétaires russes (Chelsea) et Qatari (Paris, Malaga etc...), le football moderne semble complètement changé et les joueurs se faufilent dans cette malheureuse brèche ouverte par l'argent... Abus, pouvoirs et perdants, nous avons mené pour vous l'enquête sur la nouvelle vague des transferts du football mondial. Pour le meilleur, comme pour le pire...

• Qataris, Indonésiens, Russes... Le pouvoir de l'argent.

Face à l'argent, certains clubs ne peuvent pas dire non. Alors que le football mondial était déjà marqué et remarqué par ses écarts de budget entre les différents clubs européens, depuis l'arrivée et l'investissement des russes et qataris dans le ballon rond, les écarts ne cessent de s'agrandir... Avec des millions dans leurs poches, les actionnaires principaux n'hésitent plus à débourser des sommes astronomiques et à faire rêver les plus grands joueurs de la planète en leur proposant des contrats stratosphériques (le dernier en date, Wayne Rooney qui a prolongé son contrat à MU avec à la clé, un salaire annuel de 19 Millions d'euros). En témoigne, les énormes sommes dépensées par le Real Madrid pour recruter Bale (100 millions d'euros), Ronaldo (94 millions) ou encore Kaka il y a quatre ans (65 millions). Et derrière, la concurrence suit... Manchester City recrutant Aguero pour (45 millions) ou encore le PSG recrutant, Lucas, joueur inconnu en Europe bien que prodige brésilien, pour la somme astronomique de 40 millions d'euros. Avec à l'arrivée, des statistiques quasi nulles pour certains joueurs... L'exemple de Pastore, arrivé comme grand espoir dans la capitale pour 45 millions d'euros et qui en deux ans, n'a marqué que 5 buts et délivré 8 passes décisives. Presque scandaleux, de voir autant d'argent "jeté" par les fenêtres... A croire que cela ne démotive pas les riches propriétaires étrangers... Tant qu'on à de l'argent, dépensons sans compter...

• Et pendant ce temps, les valeurs...

Et les valeurs du joueur de football, on les jette aussi par la fenêtre ? L'envie de porter un seul et même maillot toute sa vie comme l'ont fait Ryan Giggs et Pauls Scholes avec MU, ou encore Buffon avec la Juventus. L'envie de jouer pour le plaisir et non pour l'argent ? Et oui, il faudra malheureusement s'y faire, ces valeurs, cet amour du club, tendront à disparaître... Remplacé par l'appât de l'argent et aussi parfois, du challenge sportif... Le challenge sportif, il sera le même chez tous les clubs à ce rythme...Encore plus d'argent et de trophées que la saison précédente. Redescendons un petit peu sur Terre, prenons le temps de visualiser ce que le football a apporté au monde, aux supporters, hommes comme femmes et tout cela, sans argent... Un football avec de l'argent, oui il en faut, un football dominé et gouverné par de riches propriétaires, non!

Victorien Lizé.




Notez
Rédigé par le Mercredi 5 Mars 2014 à 21:16
Victorien Lizé
Etudiant en Lettres Modernes, chroniqueur foot. - Page FB : Chroniq' Footballistiq' - Page Twitter:... En savoir plus sur cet auteur





Mercato Foot sur livefoot.fr foot live




Les News



Vente de piercing langue

Vote pour ce site