Connectez-vous S'inscrire
jeunesfooteux
Facebook
Twitter
Google+
Newsletter
Rss
 
jeunesfooteux

"Jeunesfooteux, la plateforme communautaire dédiée aux fans de foot "



Monaco logiquement


Retour sur la logique et belle victoire de l'AS Monaco au Vélodrome



Monaco logiquement
C'était donc le premier véritable choc de ce championnat 2013/2014, et on n'a pas été déçu. Une affiche qui oppose les deux équipes qui nous auront le plus enthousiasmé durant le mois d'août, ou devant lesquelles on s'est le moins ennuyé, c'est selon. L'Olympique de Marseille, fort de ses 3 victoires en 3 matchs, accueillait l'AS Monaco, pour laquelle on nous a promis mondes et merveilles cette saison. Un véritable test, mais pour qui finalement ? Pour l'OM, qui, selon beaucoup de supporters, peut postuler au titre de champion, pour qui le jeux est, tout d'un coup devenu formidable dés la première journée ? Ou bien pour l'ASM, qui doit être le grand rival du Paris SG, cette saison ? Difficile a dire...

Dans ce début de match, les premiers a s'illustrer sont... les soigneurs ! Diawara coté marseillais, puis Toulalan coté monégasque doivent céder leur places. Un hic, que ce soit pour Baup (un changement au bout de cinq minutes, rendez vous compte...) et ranieri, qui perd son "ratisseur".
Blague à part, l'entrée dans le match est difficile pour les locaux. La maitrise du ballon est clairement monégasque, Que ce soit dans la conduite de balle, les passes, les mouvements, déplacements, on voit tout de suite que Monaco, c'est du sérieux. Cela dit, il y a tout de même du déchets, à l'image du centre de Ocampos pour Falcao qui rate le ballon de la tête, ou bien le plat du pied manqué de Moutinho complètement raté au point de pénalty. Ce dernier, qui faisait donc sa première apparition en Ligue 1, est très discret en première mi temps. Pas simple de débuter au Vélodrome. En face, Marseille montre un visage convaincant, mais c'est tout de même brouillon, que ce soit dans la qualité de la conduite de balle ou notamment du fait du manque de mouvement autour du porteur de balle. Payet tergiverse, Valbuena perd des ballons, Gignac est inexistant.Les occasions sont là, avec les frappes de ADP et d'Ayew qui passent de peu à coté. la solidarité et le mental marseillais finiront par payer avec cette tête rageuse de Lucas Mendes. le Vélodrome peut s'embraser...

Les supporters marseillais vont très vite déchanter en seconde mi temps. A peine trois minutes en seconde mi temps que Falcao profite d'un cadeau tombé du ciel. Seul dans les six mètres, il peut fusiller Mandanda et remettre l'ASM sur les bons rails. La seconde mi temps sera par la suite diamétralement opposée à la première. Marseille, convaincant lors des 45 premières minutes, s'écroule complètement. Monaco tient le ballon, et est supérieur en tout point : technique, conduite de balle, passes, mouvements, à l'image de Moutinho, qui délivre deux merveilles de passes à Rivière, fraichement rentré à la place du buteur colombien du soir, et qui concrétisera le second caviar du portugais. Marseille n'y est plus, n'y a jamais été en seconde mi temps. La frappe d'Ayew sur le poteau symbolise sa performance : c'est le seul qui aura été à la hauteur dans cette seconde mi temps

Finalement, si l'on regarde bien, c'est Monaco qui aura décider du sort de ce match. Moyen en première période dans la dernière passe, les monégasques ont ensuite élevé leur niveau de jeux, avec comme symbole Joao Moutinho, Plus entreprenant en deuxième période, car plus haut, il aura été la clef du match.




Notez
Rédigé par Joffrey Bresac le Lundi 2 Septembre 2013 à 21:41





Mercato Foot sur livefoot.fr foot live




Les News



Vente de piercing langue

Vote pour ce site