Connectez-vous S'inscrire
jeunesfooteux
Facebook
Twitter
Google+
Newsletter
Rss
 
jeunesfooteux

"Jeunesfooteux, la plateforme communautaire dédiée aux fans de foot "



Paris : Un goût d'inachevé


Comme il n'y avait pas "Foot pompeux", le choix s'est porté sur la Ligue 1...



Ils étaient taillés pour la Ligue des Champions...

Paris : Un goût d'inachevé
Bon la Ligue des Champions était un peu trop haute pour eux... Mais apparemment la Coupe de France aussi ! Lorsque l'on parlait encore de Triplé historique la semaine dernière avant la défaite, malgré un match costaud, face aux Blaugranas, les Parisiens ont totalement lâché prise en quart de finale de la Coupe de France contre Evian aux tirs au but (1-1, 4-1 tab). Un match totalement transparent, à l'image de leur super-star-Ibracadabra et une tactique de jeu surprenante puisque l’indétrônable Matuidi a débuté ailier gauche...

Faits du match :

Après des premières minutes à l'avantage d'Evian, c'est finalement le PSG qui ouvre la marque suite à une magnifique volée de Pastore sous la barre après un bon travail de Beckham puis Jallet. Et là, on s'est tous dit, "Ca y est, le match est plié, Téléfoot va pouvoir faire son 41ème Grand format sur le grand PSG Quataris (peut - être suivi d'une interview dominicale en EXCLUSIVITE de Benzema...). Mais c'était sans compter la volonté des Hauts Savoyards, qui avec leurs armes ont allumé Douchez, pourtant impeccable, pendant le reste de la première mi - temps, jusqu'à égaliser par Khlifa, chanceux de retrouver dans ses pieds ce qu'on appellerait un "centre - tir" (43ème).
Les offensives parisiennes (oui, il y en a eu quand même) ont été repoussées par un Laquait excellent (et comme tous les bons gardiens, un peu de chance, comme c'est le cas sur la volée d'Ibra.) et les deux équipes ont ainsi poursuivi leur monotone rencontre aux prolongations, dont le seul sursaut d’orgueil des Parisiens a été la vilaine faute de Thiago Motta. Pas de contestation possible, retour au vestiaire pour le joueur. On ne comprend d'ailleurs pas qu'à ce niveau de compétition et d'expérience, cette faute puisse avoir lieu.

Evian finira par remporter le match aux tirs au but grâce à un Laquait flamboyant qui s'est même payé le privilège de repousser les penaltys d'Ibrahimovic et de Thiago Silva (rien que ça).

Avec un peu d'envie (et pas grand chose d'autre d'ailleurs), les joueurs d'Evian ont réussi à faire flancher les "stars" parisiennes, sans grande inspiration et une insuffisance royale. Le titre (presque) en poche, la saison risque d'avoir un goût d'inachevé pour les hommes de Carlo Ancelotti qui ont semblé usés physiquement (la faute aux trois matchs par semaine ?)

Bonne route à Evian...

Les tops :

Laquait, comme souvent avec les équipes de bas de tableau, a sorti le match de sa vie face à des Parisiens dangereux, même sans élever leur niveau. En se payant le luxe de sortir deux penaltys face à une équipe d'expérience aux tirs au but, il a été présent sur l'ensemble du match et aurait même pu enlevé la volée de Pastore.

Les flops :

Ménez : absent (non j'déconne, il jouait mais c'est tout comme)
Thiago Motta : malgré un match propre dans l'ensemble il se fait prendre comme un petit bleu avec une faute en fin de prolongations.
Ibrahimovic : même s'il a bénéficié de peu de ballons à la point de l'attaque, il n'est pas sur qu'en marchant, il soit simple de marquer des buts (même sa grand - mère aurait du mal).




Notez
Rédigé par Marine BUET le Jeudi 18 Avril 2013 à 09:19





Mercato Foot sur livefoot.fr foot live




Les News



Vente de piercing langue

Vote pour ce site