Connectez-vous S'inscrire
jeunesfooteux
Facebook
Twitter
Google+
Newsletter
Rss
 
jeunesfooteux

"Jeunesfooteux, la plateforme communautaire dédiée aux fans de foot "



Pastore, dans l'ombre du succès.


Pendant que le PSG brille en championnat et rayonne en ligue des Champions, l’une de ses stars se retrouve tapis dans l’ombre, dos à la lumière. Pastore de son nom, n’arrive pas à se défaire de ses blessures, physiques puis mentales. Le parisien patine sur la pente savonneuse du football de très haut niveau. Pendant que le PSG récite son football, Javier balbutie le sien. Le pire, pour lui, c’est que le club champion ne voit pas la différence. Paris rayonne et dans son ombre se cachent ceux qui n’ont pas su trouver le chemin.



Pastore, dans l'ombre du succès.
« Depuis que Pastore est arrivé au PSG, ils ne l’ont pas compris »
Arrivé à l’été 2011, Javier Pastore a connu le Parc des Princes sous la pluie pour la première fois. Une main tenant celle d’un gamin, l’autre saluant un stade l’acclamant. Paris débute son championnat et le Qatar pose la première pierre de la marque PSG. Les 42 millions d’euros que pèse Pastore fond leurs premiers pas et entrainent avec eux l’image d’un PSG blindé prêt à tout rafler. L’éclat du néo-parisien chassera rapidement la pluie parisienne et même s’il ne jouera pas ce soir-là, l’argentin ravira son monde dès ses premières sorties. Des débuts étincelants et des étoiles dans les yeux parisiens. Statistiques et prestations sont au rendez-vous, El Flaco l’est tout autant et justifie l’investissement des rouges et bleus. Un talent certain qui s’oxydera quelques mois plus tard. L’automne passe, le froid de la capitale débarque et Pastore en perd ses repères. Supposé en conflits avec son entraineur, peut-être, dépassé par la pression, certainement, le natif de Cordoba n’est plus que l’ombre de lui-même et passe les six derniers mois de sa saison francilienne alternant come-back et absences. L’heure d’un premier bilan arrive et celui-ci s’avère positif pour un joueur fraichement arrivé dans l’hexagone. 15 buts toutes compétitions confondues pour une première saison, de belles promesses d’avenir se dressent alors sur la route de l’homme qui fait des lettres avec ses doigts.

LIRE LA SUITE : http://vrgule.wordpress.com/2013/10/28/431/




Notez
Rédigé par Pierre Baudot le Lundi 28 Octobre 2013 à 12:13





Mercato Foot sur livefoot.fr foot live




Les News



Vente de piercing langue

Vote pour ce site