Connectez-vous S'inscrire
jeunesfooteux
Facebook
Twitter
Google+
Newsletter
Rss
 
jeunesfooteux

"Jeunesfooteux, la plateforme communautaire dédiée aux fans de foot "



Quel système pour l'OM ?


Depuis le début de la saison, l'OM n'a pas réellement de système tactique. Entre un 4231 inefficace offensivement et un 442 trop fébrile défensivement, les hommes d'Anigo n'ont toujours pas trouvé leur formule. Mais à l'orée de la fin de saison, ils ont peut-être trouvé celle qui va faire d'eux, un ogre de la Ligue 1 pour aller arracher la troisième place...



Quel système pour l'OM ?
Marseille vient de finir, lors de cette 24e journée, une série de trois matches à domicile par une victoire plutôt convaincante contre Bastia. Une victoire qui porte le bilan comptable des Marseillais à 7 points pris sur 9 possibles après ces trois rencontres. Sans avoir été tout le temps convainquant, l'OM obtient un bon bilan mathématique, lui permettant d'envisager une fin de saison probante pour arracher une place sur le podium. Mais dans quel système de jeu ?
En effet, pour ces trois matches au Vélodrome, les hommes d'Anigo ont évolué dans deux systèmes différents. D'abord en 4231 contre Valenciennes et Toulouse, dans le but de retrouver une certaine forme d'efficacité défensive par l'occupation de toute la largeur du terrain et des couloirs, les Marseillais n'ont pas su rassurer. Trop fébriles défensivement, pas assez efficaces offensivement, les coéquipiers de Mandanda ont réalisé deux matches médiocres, dont une seconde période affreuse contre Toulouse. Anigo voulait repasser en 4231 pour assurer l'équilibre entre une attaque talentueuse mais pas assez rigoureuse dans le pressing ainsi que le replacement et une défense fébrile, incapable de dégager une forme de sérénité. Mais les deux premiers matches au Vélodrome ont fini de confirmer l'idée que les joueurs Marseillais sont incompatibles avec le 4231, qui demande beaucoup de rigueur aux joueurs à vocation défensive.
Ainsi pour le match contre Bastia, Anigo est repassé à son 442 en losange qui n'avait pas réellement convaincu lui non-plus. Mais en l'adaptant aux profils Marseillais. Tout d'abord, en complément d'un Mendy très offensif mais surtout pas encore assez performant défensivement sur son côté gauche, l'entraineur phocéen a opté pour l'utilisation de Rod Fanni en troisième défenseur sur le côté droit. L'ancien Rennais a, en effet, contre Bastia très peu pris son aile, restant à hauteur de Lucas Mendes et N'Koulou pour former une triplette défensive couvrant les attaques Marseillaises. Cependant pour éviter un déséquilibre entre l'aile gauche occupée par Mendy et l'aile droite que ne prend pas Fanni, Anigo a opté pour un replacement de Payet au milieu de terrain. Payet très libre, s'est alors chargé de l'animation du couloir, compensant la faible activité offensive du latéral droit phocéen. Avec devant, la complémentarité et les mouvements de Valbuena, Gignac et Thauvin, l'équipe Olympienne avait vraiment un visage très convaincant contre Bastia.
Au final, l'OM n'a pas évolué en 442 samedi après-midi contre Bastia mais en 352, avec à la clé un bon match, à relativiser au vue de la prestation des coéquipiers de Cissé. Avec beaucoup de la liberté mais aussi une capacité à compenser les défauts de chacun, les Marseillais ont réalisé une belle partie. Peut-être la meilleure de la saison. En tout cas pour l'avenir, l'OM a certainement trouvé son système. Un 442 en losange qui passe en 352 en phase offensive...
Gaël Simon




: OM

Notez
Rédigé par Gael Simon le Lundi 10 Février 2014 à 17:07





Mercato Foot sur livefoot.fr foot live




Les News



Vente de piercing langue

Vote pour ce site