Connectez-vous S'inscrire
jeunesfooteux
Facebook
Twitter
Google+
Newsletter
Rss
 
jeunesfooteux

"Jeunesfooteux, la plateforme communautaire dédiée aux fans de foot "



Stade Rennais, une crise inquiétante ?


Hugo notre spécialiste Ligue1 revient sur la crise du club Breton.



Stade Rennais, une crise inquiétante ?


Après une fin de saison 2011-2012 ratée suite à la déconvenue de Quevilly, le Stade 
Rennais pointe en ce nouvel exercice à la 17ème place de la Ligue1 avec 3 points en 4 
matchs. Un rythme indigne d'un candidat attitré à l'Europe. Bien loin des Marseillais 
avec leur sans faute effectif depuis le début du championnat. Mais quelles sont les 
raisons d'un tel début de parcours ? Comment expliquer le manque de résultats d'une 
équipe sans cesse promise aux premières places ?


Un désamour du public breton ?

Suite à la défaite face à Quevilly, club de National, sur le score de 2-1 en demie-finale 
de Coupe de France, le Stade Rennais est entré dans une spirale négative dont il n'est 
pas encore sorti sportivement mais aussi en interne. En effet, les supporters du club 
n'ont pas accepté cette déroute inadmissible. Pour montrer leur mécontentement, ils 
entrent sur le terrain d’entraînement de la Piverdière en demandant la démission du 
président de l'époque Patrick Le Lay ( qui avait plus les compétences d'un gestionnaire 
de par son passé à la tête de TF1). Le dialogue est rapidement instauré entre les 
supporters et Antonetti, Dréossi et l'emblématique capitaine Romain Danzé. Les esprits se 
calment et chacun retourne à sa place. C'était cependant la première fois qu'un tel 
événement se produisait en Ile et Vilaine. Avertissement sans frais ?

Un mercato raté.

La période de tranferts estivale était essentiellement basée sur la vente de Yann M'Vila 
afin de renflouer les caisses et de recruter malin. Et bien on peut dire que ce mercato 
est totalement raté du côté rennais. En tout cas pas à la hauteur d'un candidat à 
l'Europa Ligue. Les seules arrivées de Alessandrini et Makoun conjuguées au retour de 
prêt de Diallo sont certes prometteuses. Mais on a beaucoup dégraissé sur les bords de la 
Vilaine cet été, ainsi Kembo-Ekoko, Brahimi, Mangane, Doumbia, Tettey, Dalmat, Hadji, 
Boukari, Carrasso, Boukaka, Boyer, Rouger, N'Diaye et Julienne se sont envolés vers 
d'autres horizons. On se retrouve donc avec un groupe professionnel très réduit et avec 
l'obligation d'intégrer quelques jeunes. Jeunes certes talentueux mais qui n'ont pas 
l'expérience tant décriée par le coach corse. Le cas M'Vila a donc bouleversé le Stade 
Rennais au point que Dréossi qualifie cet intersaison de « pire mercato » qu'il ait 
jamais connu. La bonne occasion Corgnet passant même sous le nez des dirigeants rennais 
et filant chez les voisins Lorientais. 
On constate le manque de solutions en défense centrale notamment mais aussi en milieu de 
terrain. Alors que des joueurs comme Corgnet, Isimat-Mirin ou encore Armand aurait été 
des recrues de luxe pour un prix modique, l'actionnaire n'a pas porté la main au 
portefeuille afin de permettre au club de s'affirmer dans le haut du classement. Pinault 
a sans doute été refroidi par les échecs Turdo et Lucas du début des années 2000.

Un entraîneur têtu.
 

L'accusé s'appelle Frédéric Antonetti, ancien coach du Sporting Club de Bastia, corse à 
l'avis bien tranché et surtout réputé pour sa grande gueule. Après 3 saisons passées à 
Rennes, le changement qu'il escomptait n'est toujours pas arrivé. Il s'était donné pour 
objectif de faire passer un palier au club, on peut dire que c'est raté. Arrivé juste 
après l'ère Lacombe et cette maudite finale de Coupe de France, on attendait de lui une 
qualification en Ligue des Champions ou au moins une stabilisation en Europa League. 
Espoir sans lendemain, puisque le Stade Rennais se qualifie seulement une fois pour 
l'Europa Ligue et son parcours s'arrête dès la phase de poules.
Pour ma part, je trouve que le coach corse s'appuie toujours sur le même système de jeu 
depuis 3ans. Tous les adversaires du SRFC connaissent ce 4-2-3-1 sans saveur qu'il 
reconduit depuis son intronisation. De plus la rigueur défensive des premières années 
n'est plus. La défense rennaise est une vraie passoire depuis que M'Vila et Pajot au 
postes de 5 et 6 se portent vers l'avant et délaissent une partie de leur travail 
défensif. Antonetti n'est pas parvenu à trouver le compromis entre défense solide et 
attaque fructueuse. Pourtant le recrutement de Erding laissait présager une aube nouvelle 
pour Rennes avec cet attaquant de pointe tant recherché depuis Alexander Frei.
Un calendrier relativement ardu :
Les supporters rouges et noirs peuvent tenter de se rassurer en se disant que Lyon, 
Bordeaux et Marseille sont des grosses pointures de notre championnat et que perdre 
contre eux n'est pas la fin du monde. On peut aussi rappeler que le SRFC a un calendrier 
extrêmement difficile en ce début de saison. Mais on ne peut occulter le peu de jeu 
produit par cette équipe aux multiples talents que sont Pitroipa, Féret et consorts. Si 
peu d'occasion en 4 matchs, et tant de sauvetages de Billy ( pour reprendre l'expression 
du très aimé Roazh Takouer) pour préserver le score. Le public breton attend désormais 
beaucoup de Jean II Makoun pour dynamiser l’entre jeu rennais. On attend avec impatience 
la venue de Lorient pour ce derby afin de faire le point. En cas de déconvenue, cela 
s’annoncerait mal pour Antonetti. 

Plein d'espoir pour le mercato hivernal ( et oui déjà …), votre dévoué serviteur se 
régale d'avance du derby breton qui promet d'être flamboyant. En espérant toutefois ne 
pas revivre les années difficiles où le club se maintenait à la dernière journée et aussi 
qu'Antonetti change son système de jeu calamiteux. 

En espérant modestement avoir éclairé votre lanterne.

Hugo Gimenez, chroniqueur Ligue1, fan du Stade Rennais aussi. (twitter: 
https://twitter.com/Fr_ugo)



Notez
Rédigé par Hugo Gimenez, chroniqueur Ligue1, fan du Stade Rennais aussi le Dimanche 9 Septembre 2012 à 12:35





Mercato Foot sur livefoot.fr foot live




Les News



Vente de piercing langue

Vote pour ce site