Connectez-vous S'inscrire
jeunesfooteux
Facebook
Twitter
Google+
Newsletter
Rss
 
jeunesfooteux

"Jeunesfooteux, la plateforme communautaire dédiée aux fans de foot "



Tenir tête, tenir la tête


Parfois, pour terminer premier, il faut terminer certains matchs avec une bonne dose de chance. Retour sur l'OM-OL qui a enflammé notre dimanche soir.



Deux points, deux petits points séparent encore Lyon de Paris et pourtant, personne n'en a aucun doute, même côté Lyonnais, Paris va finir champion. Paris est fort et a une équipe en millions (oui, aujourd'hui, le diamant c'est ringard) et doit finir champion. A moins que...

Que Lyon dispose de match un peu chanceux comme celui d'hier...

Paris ayant manqué l'occasion de prendre 3 points face à une très bonne équipe de Bordeaux, ce Marseille-Lyon est rapidement devenu un tournant du championnat. Et il a commencé sur les chapeaux de roue avec une occasion en or manquée par Lacazette. Un face - à - face qui aurait pu changer le cours du match.
Globalement, les deux équipes se sont tenues tout au long du match, même si Marseille aura eu l'occasion la plus tremblante de ces 70 premières minutes avec un poteau de Gignac suite à un ballon manqué par Umtiti.

Et là, un fait de jeu a changé le cours du match et a rendu un frère Ayew hors de lui au micro de Canal +. Oscampos s'écrase contre le gardien lyonnais et le ballon rentre (Ouais, goal line ou pas, le ballon est bien rentré dans cette cage). Là, trois possibilités :

- L'arbitre ne voit rien (en même temps, quand c'est visible, il ne dispose pas d'une vue à toute épreuve) : il ne siffle pas, laisse jouer et estime que, comme il n'a pas vu le ballon rentré, il n'accorde pas le but.
- La faute d'Oscampos est indiscutable. Il s'écrase contre Lopes et l'empêche de se relever avec le ballon. Les crampons sont bien entachés sur le gardien et soit l'arbitre siffle faute, soit il laisse l'avantage mais n'accorde en aucun cas le but.
- Le ballon rentre, comme Oscampos se roule par terre pour le fêter, l'arbitre rend le but valable. Jean - Michel Aulas envahit le terrain en traînant Paganelli par les cheveux, Grenier accourt avec son labrador et Joël Bats vient étrangler l'arbitre avec une écharpe de l'OL.

Clairement, pas de doute là -dessus, pour la survie de l'arbitrage, notamment après la frasque de Zlatan, l'arbitre a sans foute pris la bonne décision.
Au-delà de ça, ce fait de jeu a réveillé les ardeurs, notamment celle de Morel, complètement transparent de ce match (et qui aurait même pu entrainer un penalty pour l'OL après sa "tête-main") vient tacler Jallet comme un fou-furieux. Bref, quand on voit cette décision, on se dit que Jallet n'aurait jamais du terminer son match la semaine dernière après son tacle sur un joueur de Montpellier.

Ce 10 contre 11 aurait pu faire la différence si Lyon avait su mettre ses occasions à profit comme il le fait certains matchs.

Sans deux grands gardiens ce dimanche, on aurait pu tomber sur un 5-5. Au lieu de ça, on pourra se contenter d'un grand 0-0 parce que ce fut un grand match, disputé par les deux équipes. Les décisions arbitrales auront eu des conséquences mais sont - elles pour autant injustifiées ? La fin de championnat sera bien plus compliquée pour Marseille et Paris. Lyon devra se relever face à Saint - Etienne mais aura quelques points à glaner, notamment lors de ses 5 matchs à domicile.



: OL, OM

Notez
Rédigé par Marine BUET le Lundi 16 Mars 2015 à 13:15





Mercato Foot sur livefoot.fr foot live




Les News



Vente de piercing langue

Vote pour ce site