Connectez-vous S'inscrire
jeunesfooteux
Facebook
Twitter
Google+
Newsletter
Rss
 
jeunesfooteux

"Jeunesfooteux, la plateforme communautaire dédiée aux fans de foot "



Un Euro très disputé




Nous assistons à un Euro plutôt intéressant. Les matches sont très disputés avec des buts qui tardent à venir. Pas mal de rencontres se débloquent entre la 80ème minute et le temps additionnel. C'est d'ailleurs le meilleur moment pour parier en ligne sur une victoire de l'un ou de l'autre. Si vous suivez le match en direct et que vous avez la bonne intuition, vous pouvez remporter une jolie somme en misant à partir de la 75ème sur un gagnant. Évidemment il faut mettre son argent sur le bon, mais ça vaut le coup de tenter.

Ce que cet Euro nous enseigne jusqu'à maintenant, c'est qu'il est vraiment devenu compliqué de dominer un adversaire, même quand il s'agit d'une petite nation. Lors du premier tour on a bien vu l'Islande, pays de 325.000 habitants, tenir en échec le Portugal et rendre un Ronaldo presque transparent. On ne peut plus compter sur un joueur star pour faire le travail. Zlatan, Eder, Ozil et les autres ont besoin d'une vraie équipe soudée et qui a du coeur  pour pouvoir éspèrer gagner une rencontre.

Au vu des matches, on voit bien qu'il n'y a plus d'un côté les grosses équipes comme L'Allemagne, L'Espagne ou la France et de l'autre les petites. Cela est dû au fait que la majorité des joueurs de chaque nation évoluent dans les meilleurs championnats européens. Ils sont donc aguerris à la compétition et au matches à fort enjeu. Il n'y a plus de confrontations faciles. Le football pratiqué sur notre continent est basé sur des défenses de fer. Même les petites équipes comme l'Albanie ou la Slovaquie laissent très peu d'espaces. L'attaquant trouvera toujours un pied, une tête ou une faute pour le stopper ou casser l'action. Cela demande une habileté technique extrême pour arriver à perforer les défenses adverses. De là l'importance des coups de pieds arrêtés pour débloquer une situation. En plus de bonnes défenses, les gardiens modernes sont très forts, pas facile non plus de leur mettre un but !

Un match nul à l'Euro à dix minutes du terme de la rencontre ne veux rien dire. Un tir tel que celui de Dimitri Payet face à la Roumaine à la 89ème minute ou un bon centre peut tout à coup changer la donne.

Soit dit en passant, les commentateurs sportifs feraient bien d'arrêter de critiquer et de dénigrer les équipes dès qu'aucun but n'est marqué en début de rencontre. On est étonné d'entendre autant de diatribes contre l'équipe de France alors qu'elle s'est qualifiée pour les huitièmes de finale au bout de deux matches. On ne peut pas en dire autant de l'Allemagne par exemple. Les Bleus marquent des buts et gagnent, mais nos amis chroniqueurs trouvent toujours quelque chose à redire. Il est difficile de comprendre pourquoi on n'applaudit pas simplement quand l'équipe gagne, plutôt que de polémiquer et savoir si Pogba doit rester ou pas sur le banc, ou si Evra mérite sa place, ou si il est simplement protégé par Didier Deschamps. D'accord, ils sont payés pour analyser les matches et tenir l'antenne mais le matraquage anti-bleus en devient presque nauséabond. Je ne pense pas que dans les autres pays la presse soit aussi sévère avec son équipe nationale. Mais chez nous, on prend plaisir a voir le mal partout. Heureusement que les joueurs sont relativement protégés de toutes cette mauvaise ambiance journalistique afin de pouvoir se concentrer sur la compétition. Ils peuvent aussi compter sur le soutien de tous les supporters qui eux gardent le même enthousiasme du début à la fin.




Notez
Rédigé par Ilan le Mercredi 22 Juin 2016 à 11:07





Mercato Foot sur livefoot.fr foot live




Les News



Vente de piercing langue

Vote pour ce site