jeunesfooteux
Rédigé par Miary Mahasoro le Dimanche 25 Octobre 2015 à 20:35

Chelsea FC : C'est quoi le problème ?


Après une saison merveilleuse, dominée de la tête et des épaules, avec un titre de champion glané, les Blues de Chelsea sont méconnaissable en ce début de saison. Après 10 journées, il pointent à une médiocre 15ème place avec seulement 11 points au compteur. Décryptage d'un début cauchemardesque qui pourrait bien continuer si des décisions ne sont pas prises.



Chelsea FC : C'est quoi le problème ?

Des cadres à la peine

 

Hier face à West Ham, Chelsea a enregistré sa 5ème défaite en 10 matchs. Un match auquel les Blues nous ont, malheureusement, habitué ces dernières semaines. Ayant une relative maîtrise dans le jeu, les joueurs de José Mourinho sont incapables de déstabiliser une défense compacte. Le ballon circule autour de la surface des Hammers sans jamais réussir à y pénétrer, ce qui facilite la tâche des joueurs de Susic qui n'ont qu'à coulisser pour annihiler les offensives bleues. Puis vient les faits de jeu. Après un but de Mauro Zarate, la tête de Kurt Zouma est repoussée in extremis sur la ligne par Lanzini. Pour 2 centimètres, la goal line technology invalide justement le but du défenseur français. Puis vient la 42ème minute. Idéalement servi par Willian, Fabregas trouve le fond des filets mais le but est annulé pour une position de hors jeu inexistante. 2 minutes plus tard, Nemanja Matic est exclu pour une nouvelle faute d'anti jeu. La match a alors basculé. A la mi-temps, José Mourinho est lui aussi exclu. Pourtant, l'égalisation de Cahill en seconde période laisse à penser que les Blues se sont remis à l'endroit. Que nenni. A la 80ème minute, Andy Caroll crucifie Begovic de la tête et donne à West Ham sa première victoire à domicile de la saison. Ce qui a frappé hier, c'est l'incapacité des cadres de Chelsea à se faire respecter. La charnière Terry-Cahill n'est plus aussi impériale. Cesc Fabregas n'est que le fantôme de lui-même. Mais le plus méconnaissable est Eden Hazard. Le magique numéro 10 n'arrive plus à faire des différences qui créaient des décalages pour ses coéquipiers, ou qui lui permettait de terminer les actions. Récemment secoué par Mourinho, qui le reproche de ne pas assez s'investir pour le collectif, il erre comme une âme en peine sur le terrain, lui qui a pourtant tant d'influence sur le jeu de Chelsea. Il compile alors seulement 2 petites passes décisives et aucun but. Il est bien loin de ses standings habituels, lui qui a fini avec 14 buts et 9 passes décisives l'an dernier, et qui fut récompensé par le titre de meilleur joueur de la saison anglaise. Un Nemanja Matic lui aussi beaucoup moins présent, et un Diego Costa plus occupé à faire du catch avec ses opposants plutôt que de jouer au football, et c'est toute la colonne vertébrale des Blues qui est endommagée. José Mourinho fait ainsi face à un vrai casse tête avec cette baisse de forme générale (excepté Willian).


Chelsea FC : C'est quoi le problème ?

La fameuse 3ème saison de Mourinho

 

Il y a 2 ans de cela, José Mourinho, alors en pleine lutte pour le titre face à Manuel Pellegrini et Manchester City, nous délecte d'une tirade dont il a le secret :  « La course au titre, c'est d'un côté deux grands chevaux de course (Manchester City et Arsenal) et de l'autre côté un petit poney qui a encore besoin de lait et d'apprendre comment sauter les obstacles. L'année prochaine nous pourront lutter. » La saison d'après, Mourinho et Chelsea sont sur le toit de l'Angleterre. Mais cette saison 2015-2016 est aussi la troisième saison de José Mourinho. Il n'est jamais resté plus de 3 ans dans un club. Après une deuxième saison fantastique, les équipes du Special One se sont souvent écroulées. Plusieurs tentatives d'explication à cela. Tout d'abord, un système de jeu qui ne marche plus. Les équipes de Mourinho sont des équipes à vocation collective et défensive, à savoir que tout le monde défend ensemble. Les ailiers doivent systématiquement descendre pour aider les latéraux, pendant que l'attaquant et le milieu offensif doit se charger de perturber la première relance. Cette solidité défensive qui a fait la force du Chelsea 2014-2015 ne se retrouve plus cette année. Les joueurs ne semblent plus aussi enclin à faire des efforts les uns pour les autres. Couplée à une baisse de régime de la défense, et c'est tout le système qui est remis en cause. Autre tentative d'explication : la lassitude de la méthode Mourinho. Le Special One n'est pas un entraîneur comme les autres. Maître en matière de communication, il fait souvent la Une des journaux par ses interventions médiatiques. Des méthodes qui peuvent agacer en interne. De plus, Mourinho a une gestion particulière des cadres de l'équipe. On se souvient des tensions entre l'entraîneur portugais et Sergio Ramos ou même Cristiano Ronaldo au Real Madrid. A Chelsea, les tensions semblent monter avec John Terry et Eden Hazard. Le capitaine emblématique des Blues a très moyennement apprécié le fait de s'être fait sortir à la mi-temps d'un match face à Manchester City. S'en suit alors une longue période où le défenseur anglais est cantonné au banc de touche. Puis vient le tour de Cahill, lui aussi mit sur le banc. Quant à Hazard, il ne semble pas vouloir donné le maximum pour son entraîneur. Récemment critiqué par Mourinho pour son manque d'implication collective, il semble usé par un système qui repose entièrement sur lui offensivement, et qui lui demande en plus de redescendre à chaque séquences défensives. Le magicien belge semble émoussé physiquement mais aussi psychologiquement. Pour remobiliser ses troupes, Mourinho a besoin de faire des choix forts que ce soit tactiquement ou humainement. Il doit retrouvé une équilibre défensif perdu, les Blues ayant déjà encaissé 19 buts en 10 match alors qu'ils en avait encaissé 32 sur toute la saison dernière. Les Blues vont se relever mais le temps en compté. Ils comptent déjà 11 points de retard sur Arsenal, leader provisoire. José Mourinho se doit de faire des choix. Il n'a jamais été effrayé de le faire. Le changement, c'est maintenant.




Mots clés : Chelsea, PL

Notez








Mercato Foot sur livefoot.fr foot live