jeunesfooteux
Rédigé par Miary Mahasoro le Samedi 25 Octobre 2014 à 22:19

Clasico : Le match de gala


Dans un match aussi intense que spectaculaire, le Real Madrid a imposé sa supériorité face à son rival Catalan. Retour sur cette démonstration de force merengue dans un Santiago Bernabeu en fusion.



Un match de gala, une constellation de star, une intensité rare, des rebondissements à foisons, le Clasico Real-Barça a tenu toutes ses promesses ! Dans cette bataille de tous les instants c’est le Real Madrid qui est sorti vainqueur 3 buts à 1 avec des réalisations de l’inévitable Cristiano Ronaldo, Pepe et Karim Benzema contre un but de Neymar. Un match exceptionnel donc qui a commencé de la meilleure des façons pour le FC Barcelone. Parfaitement servi par le revenant Luis Suarez, Neymar s’est joué de deux madrilènes avant de placer une frappe sèche au ras du poteau. Après 4 minutes de jeu seulement, le Bernabeu est glacé par ce coup d’éclat du fantastique brésilien. Piqué dans son orgueil, le Real Madrid réagit par une double occasion de Karim Benzema qui attrape les montants sur ses deux frappes (10ème minute). C’est alors qu’intervient à la 22ème minute le tournant du match. Idéalement servi par un Suarez remuant, Lionel Messi, seul face au but, n’a plus qu’à pousser le ballon dans le but. C’était sans compter sur Iker Casillas, qui le temps d’un instant est redevenu « San Iker », qui effectue une parade magnifique. Après cette occasion, ce fut une démonstration de force du Real Madrid. D’abord sur un pénalty logique transformé par Cristiano Ronaldo, qui pointe désormais à 16 buts en seulement 9 matchs ( !) qui offre l’égalisation au Real Madrid. Ensuite, Pepe, libre de tout marquage, parvient à placer sa tête qui trompe Claudio Bravo pour la 2ème fois. Bravo devra aller chercher le ballon au fond de ses filets pour une 3ème fois quand Karim Benzema, parfaitement servit par James Rodriguez, trouve le chemin du but avec l’aide du poteau. Les merengue tiennent alors le match entre leur mains, et ont géré la fin de match et aurait même pu aggraver le score si Benzema puis Ronaldo n’avait pas ignoré James souvent esseulé sur la droite. Un match très intense qui nous a livré son lot d’enseignements.

Le Real à nouveau dans la course au titre

 
C’était l’enjeu principal de ce match. Relégué à 4 points des Catalans avant le match, les madrilènes n’avaient pas le droit à l’erreur. Avec cette victoire, ils se relancent pleinement dans la course au titre. Car en Liga, 7 points d’écarts auraient sûrement été fatal aux merengue. Ce résultat est d’autant plus probant qu’il a été acquis avec la manière. A l’image de ses deux stratèges, Isco et Modric, les madrilènes ont été omniprésents au milieu de terrain et ont notamment étouffé Iniesta et Xavi inexistants. Les attaques rapide de la Maison Blanche ont souvent déstabilisé les Catalans, et sans un bon Mascherano et un bon Piqué (bien que fautif sur l’égalisation du Real), le score aurait pu être bien plus lourd. La mécanique orchestrée par Carlo Ancelotti commence à fonctionner à plein moteur. Une mention spéciale à Isco et Modric donc, artistes aux 3 poumons qui ont été éblouissants par leur abatage au milieu de terrain et par leur justesse technique qui permettait de lancer les nombreuses vagues blanches. Du côté catalan, on peut tirer du positif de cette défaite bien qu’elle soit décevante.

Messi-Suarez-Neymar une première prestation encourageante

 
C’était l’autre attraction de ce match. Suspendu depuis 4 mois pour avoir mordu Chiellini lors de la dernière Coupe du Monde, Luis Suarez effectuait son retour ce samedi. Et quoi de mieux qu’un Clasico comme baptême du feu pour « El Pistolero ». Son association avec Lionel Messi et Neymar allait forcément être épiée. Elle a été bonne sans être exceptionnelle. Passeur décisif pour Neymar, Luis Suarez a beaucoup bougé sur le front de l’attaque Blaugrana. Placé à droite, il a souvent permuté avec Messi pour retrouver sa position axiale qu’il affectionne. Il a ainsi souvent combiné avec l’Argentin sans se créer de réelle occasion. Il a plutôt été dans la création que dans la finition, preuve que l’uruguayen est prêt à se fondre dans le collectif catalan. Si l’association des trois prodiges est encore très perfectible, elle a montré de vrai signe d’encouragement. Lors de ce match, le Real Madrid était tout simplement trop fort pour le FC Barcelone. Cette victoire relance le championnat espagnol qui va une nouvelle fois se jouer entre ses deux géants. Vivement le prochain Clasico ! 



Mots clés : Barça, Real Madrid

Notez








Mercato Foot sur livefoot.fr foot live