jeunesfooteux

Rédigé par Gael Simon le Jeudi 11 Avril 2013 à 18:04

Cruel mais logique pour le PSG




Cruel mais logique pour le PSG
Manquant d’expérience et ne sachant pas gérer son but d’avance, le PSG a concédé hier soir un match nul face au FC Barcelone synonyme d’élimination définitive de la Ligue des Champions. Cependant, on retiendra le très bon comportement des Parisiens et leur union collective qui leur auront permis d’inquiéter sérieusement les hommes de Vilanova…
Le match retour débute comme le match aller avait commencé, le Barça prend tout de suite les choses en main. Les coéquipiers de Pique, qualifiés dès l’entame de la rencontre, n’ont pas besoin de mettre une grosse intensité et imposent très vite une forme de faux-rythme qui endort un peu le PSG. Comme mardi dernier, les Parisiens se montrent agressifs sur le porteur du ballon et défendent assez bas dans leur camp pour contrer la maîtrise collective Barcelonaise. Cependant au Camp Nou, les hommes d’Ancelotti perdent trop rapidement la balle et subissent la domination territoriale du Barça. En effet, le quatuor offensif reçoit peu de ballon car dès la récupération du ballon, le PSG subit le pressing de Cesc Fabregas et Iniesta qui viennent jouer très haut dans la zone de Motta et Verratti. Inefficace et pas assez dangereux dès la récupération du ballon, le PSG profite cependant du manque de vitesse des attaques Barcelonaises pour rester dans le match. 0-0 à la mi-temps entre deux équipes qui se livrent une grosse bataille au milieu du terrain mais qui ne se montrent pas assez tranchantes en phases offensives…
Voyant les soucis qu’ont les hommes de Vilanova face à leur solidité défensive, les Parisiens décident dès le début de la seconde période de jouer un peu plus haut. Avec un Pastore qui rentre plus dans l’axe pour offrir des solutions à Motta et Verratti dans le jeu et un Ibra de plus en plus tranchant, le PSG se montre enfin dangereux. Face à la maîtrise collective et la supériorité technique du FC Barcelone, Paris oppose sa solidarité et sa capacité à se projeter vers l’avant. Et c’est d’ailleurs sur une attaque rapide suite à une récupération de balle dans leur camp que les coéquipiers de Lucas ouvrent le score. A partir de ce moment-là, la physionomie du match change complètement, le Barça étant dans l’obligation de faire le jeu et de mettre du rythme pour pousser à la faute les Parisiens. Avec l’entrée de Messi, l’équipe Catalane se montre plus efficace offensivement, profitant de sa capacité à jouer dans les petits espaces et à combiner dans un petit périmètre avec Iniesta et revient logiquement au score sur un but de Pedro. Après l’égalisation, le PSG se montre incapable de bouger le FC Barcelone et se fait donc éliminer de la Coupe d’Europe.
Le PSG aura réussi à faire déjouer le Barça, le PSG aura affiché un beau visage mais le PSG se fait éliminer face à une équipe qui ne doit sa qualification qu’à son expérience…
Gaël Simon   



Mots clés : Barcelone, LdC, PSG

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Réagir à cet article