jeunesfooteux
Rédigé par Gael Simon le Jeudi 15 Novembre 2012 à 13:40

Des bleus à l'image de Deschamps




Des bleus à l'image de Deschamps
Réussissant à faire déjouer les Italiens jusqu’au bout, l’Equipe de France s’est imposée hier soir à Parme et confirme ainsi son renouveau.
Pas besoin d’attendre les premières minutes pour comprendre que les hommes de Didier Deschamps vont attendre leur adversaire italien pour mieux les contrer. En effet, il suffit de voir la composition d’équipe pour comprendre la stratégie des Bleus. Sissokho à droite de l’attaque, Capoue et Matuidi devant la défense chargés d’avancer sur les milieux italiens à chaque fois que ceux-ci vont rentrer dans le camp français et Valbuena en 10 mis en place pour presser la défense centrale de la Juve, tout ces choix montrent que les Bleus vont laisser à l’Italie le plaisir de faire le jeu. Logiquement dès les premières minutes, ce sont les hommes de Prandelli qui jouent dans le camp français. La France se contente alors de défendre bas, d’attendre son adversaire et de laisser très peu d’espace entre les lignes, bref elle joue comme l’attend Didier Deschamps. Logiquement, les coéquipiers de Balotelli ouvrent le score et concrétisent leur domination territoriale et technique. On le sait, cette équipe de France est une équipe solidaire, animée par le besoin de bien faire et de se battre jusqu’au bout, mais c’est surtout une équipe capable d’exploit retentissant. Et c’est de cette manière qu’elle revient dans le match grâce à Matthieu Valbuena, le meilleur français hier soir qui cette fois-ci ne tente pas de glisser sur ses genoux pour fêter son but. Oui je sais ce que vous allez me dire, que Valbuena est un super joueur qui est sous-côté. Oui c’est un bon joueur, mais je changerai vraiment d’avis sur lui quand il sera capable d’enchaîner le type de performance qu’il a fait hier soir. Ce dont je suis conscient, c’est que le meneur de jeu marseillais est un joueur qui ose, qui tente et qui forcément mérite de marquer des buts spectaculaires. Beaucoup d’autres joueurs devraient prendre exemple sur lui. La première période se termine sur le score d’un partout mais le but de Valbuena semble avoir mis un coup sur la tête des Italiens.
Dès le début de la seconde période, les hommes de Deschamps jouent un peu plus haut et tentent de presser les italiens. Cependant le ballon est plus souvent dans les pieds des coéquipiers de Marchisio mais les Français semblent capables de contrer leurs adversaires et arrivent à les maintenir sans soucis. Derrière ça tient et devant, les bleus profitent des espaces laissés par les Italiens et arrivent même à prendre l’avantage. Un beau débordement de Menez, de la présence dans la surface, un tir raté d’Evra qui a le mérite d’être bien placé et de la hargne dans le geste de Gomis. 2-1 pour la France. Le scénario est parfait, la France n’a plus qu’à attendre patiemment l’Italie dans sa surface de réparation et à tenir le score. Combative et sérieuse jusqu’au bout, l’Equipe de France s’impose 2-1 face à l’Italie.
Il s’agit peut-être d’un énième match référence, d’une énième victoire qui redonne confiance à tout le peuple français qui ne sera jamais poursuivie de performances aussi belles mais laissez-nous rêver que cette équipe est capable de poursuivre sa série et continuer sa montée en puissance. Après tout durant ces matches contre l’Italie et l’Espagne, on a vu des bleus avec un état d’esprit irréprochable et une volonté indéniable. L’équipe ressemble à ce que Deschamps veut en faire. Ce n’est pas glorieux mais c’est efficace. On sait que l’EDF n’a pas des joueurs capables de faire le jeu face aux gros. Et Deschamps l’a compris. Par conséquent, il met en place un système tactique fait pour utiliser au mieux les qualités du groupe français. C’est une énorme preuve d’intelligence et de ses capacités à tirer des enseignements de son groupe. Et ça, nos précédents sélectionneurs en ont manqué…
Gaël Simon



Mots clés : Deschamps, EDF

Notez





Mercato Foot sur livefoot.fr foot live