jeunesfooteux
Facebook
Twitter
Google+
YouTube Channel
Rss
Newsletter
   

« En Russie, la Teranga vient au secours de mama Africa »


Rédigé par Roch Durand NDJIGI BILONG le Dimanche 24 Juin 2018 à 18:04



« En Russie, la Teranga vient au secours de mama Africa »
Alors que la Russie a ouvert ses portes pour la coupe du monde 2018 depuis cinq jours, toujours pas de point pris par le continent africain qui a déjà été représenté à quatre reprises. On aurait donc pu imaginer une fin de ces premiers matchs sans que le berceau de l’humanité ne marque le moindre point. C’était sans compter sur l’entrée en lice du Sénégal qui pour débuter sa deuxième participation en coupe du monde devait se heurter à la Pologne du célèbre buteur Robert Lewandowski.
La suite de cet article permettra de débriefer les coulisses de la belle victoire des Lions de la Teranga dans une analyse assez approfondie sur le jeu et sur les armes de cette équipe sénégalaise.
Nous finirons en vous proposant quelques pronostics pour les prochains matchs du Sénégal.

Le Débrief

Le résumé : https://www.youtube.com/watch?v=8BkCSgsEeQM

Les hommes d’Aliou Cissé affrontent la Pologne dans l’antre de l’Otkrytiye Arena pour le compte de leur premier match de poule du groupe H. Dans une formation en 4-4-2, les Lions montrent dès le début de match des intentions de jeu basées sur une circulation de la balle jusqu’à ce qu’on trouve le décalage sur Mané à gauche ou Saar à droite. Les sénégalais remportent la plupart de leurs duels et c’est à l’issue de l’un d’entre eux que Niang réussit à faire la différence et l’action va se terminer par une frappe contrée de Gueye : CSC de Cionek, et 1-0 à la 37e minute. Ce score va rester le même jusqu’à la mi-temps. A la 60e minute… Niang (de retour de soins) cette fois ci fait preuve de malice en interceptant une passe de Krychowiak en direction de son gardien. Ce dernier est pris de vitesse par l’attaquant du Torino qui n’a plus qu’à glisser le ballon dans le but vide. C’est la joie totale pour le peuple sénégalais et pour ses joueurs qui célèbreront ce but par une danse. https://www.youtube.com/watch?v=y1S3YSIOWz8

La Pologne essayera de pousser dans les dernières minutes et sera récompensée sur coup de pied arrêté par un but de son numéro 10. Mais c’est trop tard, le Sénégal s’impose donc 2 buts à 1 et donne à l’Afrique ses premiers points dans cette Coupe du monde.

L'Analyse

Le sélectionneur sénégalais a mis en place un dispositif tactique basé sur la circulation de la balle (fluidité lors des phases de possession), et sous l’effet du pressing adverse, les défenseurs ne se privent pas d’envoyer des ballons loin devant et étant donné les gabarits des deux avant-centres, ces ballons ont plus de chances d’être sénégalais à l’issue des duels aériens. Il serait impossible de parler de la tactique sénégalaise sans insister sur la complémentarité qui existe au milieu de terrain entre Idrissa Gueye et Alfred N’diaye. Ils ont su tout au long du match se répartir les tâches aussi bien dans la récupération des ballons, dans les relances, que dans la création du surnombre et dans le pressing.
De plus, deux autres paires assurent assez bien leurs rôles, il s’agit pour commencer de l’axe de la défense qui est présent dans les duels, et aussi dans l’anticipation des actions adverses. Cette activité justifie le fait que la vedette polonaise aux 29 buts en Bundesliga la saison dernière soit restée muette lors de ce match. La dernière paire est une doublette offensive qui comme on l’a dit précédemment est très présente dans les duels mais aussi très à l’aise techniquement à l’image de Niang. Que pourrait-il se passer si le Sénégal, en plus des armes précédentes, pouvait compter sur ses cotés et notamment sur sa star, Sadio Mane. Pas très en vu dans ce premier match, l’attaquant de Liverpool s’est contenté d’assister son équipe sur les tâches défensives, de pressing et dans la construction du jeu. Seul le rennais Saar et le bordelais Sabaly ont parfois tenté de faire parler leur vitesse pour déséquilibrer la défense adverse. Avec autant d’armes à son actif et pas mal de solutions sur son banc (Baldé, Sakho, Kouyate, Konate…), le lion de la Teranga ne se fera pas prier pour montrer qu’il est bien plus que l’étoile africaine de ce mondial.

On pourrait donc espérer qu’Aliou Cissé et ses hommes réitèrent l’exploit d’arriver en Quart de finale de coupe du monde comme leurs ainés en 2002, ceci serait un double exploit pour le coach sénégalais qui faisait déjà partie de cette équipe il y’a 16 ans.

Le Prono'

« En Russie, la Teranga vient au secours de mama Africa »
Dans ce groupe « H » comme Homogène, on devrait assister à des matchs assez ouverts d’autant plus que le Japon a battu la Colombie lors du premier match. Pour les prochains matchs, le Sénégal affrontera ces deux équipes en commençant par le Japon. Dans les deux cas, on pourrait envisager un match avec des buts et donc des pronostics du genre « Les équipes marquent », « plus de 1.5 buts » et « victoire du Sénégal » surtout face aux Nipons. Ça devrait être pareil pour le dernier match, peut être sans prendre en compte une victoire Sénégalaise puisque qu’on partirait sur une qualification acquise lors du 2e match.


Roch Durand NDJIGI BILONG










Mercato Foot sur livefoot.fr foot live