jeunesfooteux
Rédigé par Gael Simon le Mercredi 5 Décembre 2012 à 18:00

Enfin une belle victoire pour Paris




Enfin une belle victoire pour Paris
Quelques jours après sa défaite contre Nice, le PSG avait l’occasion de se relancer rapidement en recevant le FC Porto hier soir en Ligue des Champions. Et grâce à un très bon match, les hommes d’Ancelotti se sont imposés, ont chipé la première place du groupe à leur adversaire portugais et ont ainsi fait oublier les doutes portés sur leur niveau.
Ce que nous indique tout d’abord la composition d’équipe parisienne, c’est qu’Ancelotti est conscient qu’il faut changer dans son équipe pour ce match de coupe d’Europe. La pression est trop grande, le match trop important et l’enjeu trop présent pour que le coach italien s’amuse à ne rien changer, quelques heures après la contre-performance à Nice. Il faut quand même vanter une qualité de Carlo Ancelotti, c’est sa capacité à se remettre en cause, à s’adapter à la forme de ses joueurs et à changer ses principes de jeu lorsque les résultats ne sont pas au rendez-vous. Pour ce match de Ligue des Champions, le PSG débute donc dans un surprenant 4-4-2 à plat, peut-être plus apte à contrer les montées des latéraux adverses et offrant peut-être plus de sérénité quant à l’utilisation des côtés.
Le club de la capitale, dans son système new look entame très bien son match. L’équipe a une meilleure occupation du terrain que les semaines précédentes, exerce une réelle pression sur la défense adverse et semble imposer son propre rythme à ce match. En face Porto offre une belle opposition. L’équipe est à chaque fois plaisante lorsqu’elle a le ballon et on sent à chacune de ses possessions de balle qu’elle est capable de sanctionner un PSG ne concrétisant pas sa domination. Malgré cela, le début de match parisien est assez rassurant. Paris est dans son match, ne regarde pas jouer un adversaire qui l’avait écrasé au match aller et semble pouvoir faire la différence rapidement. Concrètement, on prend du plaisir devant cette rencontre. Les deux équipes veulent finir en tête de leur groupe et même si celles-ci sont déjà assurées de se qualifier pour les 8e de finale de Ligue des Champions, elles se donnent à fond. Il ne manque que les buts. Heureusement, l’audace parisienne est récompensée par le but de T.Sylva d’un beau coup de tête. Mais pas le temps pour le PSG de gérer son avance et d’espérer faire le break puisque Porto, quelques minutes après l’ouverture du score revient dans le match et égalise. Bon finalement à la mi-temps la domination parisienne n’est pas récompensée, mais le visage affiché par les parisiens a de quoi rassurer.
En seconde période, Paris montre un autre visage. L’état d’esprit est toujours là mais l’équipe presse un petit peu moins haut. La bataille du milieu de terrain prend un petit peu plus d’importance. Paris cherche à jouer le contre, à utiliser la vitesse et les qualités techniques de Lavezzi et Menez pour prendre le dessus sur une défense portugaise un peu lente. Le plan parisien semble bien préparé. Pour la première fois depuis longtemps les joueurs semblent parfaitement dans leur match et l’évolution tactique du PSG au cours de ce match semble déranger le FC Porto. Le but, comment dire... chanceux de Lavezzi récompense le bon comportement de l’équipe parisienne. J’ai pour idée que la chance se mérite, qu’elle est la récompense d’une bonne mentalité et de l’audace et si Paris a eu de la chance sur de but, c’est parce qu’il a montré un beau visage dans ce match. En fin de match, Ancelotti cherche à gérer son avance et à tenir ce bon résultat. Score final 2-1 pour une équipe parisienne plaisante et rassurante. Une victoire peut-être fondatrice pour ce PSG séduisant.
Pour expliquer cette victoire, certains observateurs ont écrit que les joueurs parisiens sont depuis le début de la saison, plus impliqués et plus motivés en Ligue des Champions qu'en championnat. Pour moi, cette victoire s'explique avant tout par les changements opérés par Ancelotti avant le match. Je pense que pour la première de la saison, il a apporté un vrai plus à son équipe. Cette victoire, le PSG la doit aux choix de son coach italien et à rien d'autre...
Gaël Simon



Mots clés : LdC, PSG

Notez