jeunesfooteux

Rédigé par Miary Mahasoro le Mardi 27 Mai 2014 à 19:25

Focus Coupe du Monde N°1 : Brésil


Jusqu’à l’ouverture de la Coupe du Monde le 12 juin prochain, nous allons vous proposer une série de présentations sur les principaux prétendants au titre. Commençons par un focus sur le Brésil, le pays hôte et grandissime favori de cette 20ème édition du Mondial. Après deux derniers Mondial décevant, les Brésiliens auront à cœur de briller devant leurs supporters.



Focus Coupe du Monde N°1 : Brésil
L’époque du Brésil flamboyant en attaque et très faible en défense est révolue. Il suffit de jeter un coup d’œil aux 23 joueurs appelés pour le comprendre. Le Brésil, habitué à posséder un numéro 9 de très haut niveau (Pelé, Romario, Ronaldo) doit désormais composer avec des joueurs comme Jô ou Fred. Sans manquer de respect à ces deux joueurs, on est loin des leurs prédécesseurs évoqués précédemment. Des noms moins ronflants en attaque, qui ont laissé place à des défenseurs de très haut niveau. En figure de proue bien sûr, Thiago Silva, le capitaine de la Seleçao et pour beaucoup meilleur défenseur du monde. Mais il est épaulé avec des joueurs majeurs et expérimentés comme David Luiz, Dani Alves, Marcelo ou Dante. Et si le Brésil est moins fort offensivement qu’auparavant, c’est parce que l’équipe a trouvé un équilibre parfait. Ainsi, les défenseurs évoqués, combinés à des joueurs jeunes et extrêmement talentueux comme Oscar, Willian et bien sûr Neymar, font du Brésil une sélection très solide dans tous les domaines. Si l’on ajoute à ses joueurs des Luiz Gustavo, Paulinho, Ramires ou Fernandinho, pour donner une dimension athlétique au milieu, le Brésil est bien l’équipe la plus fournie pour remporter ce Mondial. Car si l’on en fait le grand favori, c’est que le Brésil a déjà lancé un message fort au monde entier lors de la Coupe des Confédérations. Sa victoire 3-0 en finale face à l’Espagne a été une démonstration de force collective de la part de la Seleçao. Magnifiquement emmenée par Neymar, l’équipe du Brésil a aussi vu des joueurs comme David Luiz ou Paulinho au top de leur niveau. Et un homme a contribué à ce renouveau du Brésil : Luiz Felipe Scolari. 

Si le Brésil a atteint un tel niveau collectif, cela lui aura pris du temps. En effet, après deux Mondiaux très décevants, Mano Menezes a été nommé pour redonner de l’allant à une équipe en perte de vitesse. Une chose que le technicien brésilien n’a jamais su faire, s’attirant même les foudres de tous le pays en se faisant sortir aux tirs aux buts lors de la Copa America 2011 par la modeste équipe du Paraguay. Menezes est rapidement limogé, et Luiz Felipe Scolari prend les reines de la Seleçao en 2012. Scolari impose de suite sa patte, en rajeunissant considérablement l’équipe. Exit les Ronaldinho, Kàkà ou Lucio. Scolari donne sa chance à des jeunes joueurs comme Oscar, Willian, Lucas ou Bernard. Et le pari est vite gagnant, avec bien sûr cette victoire très convaincante à domicile en Coupe des Confédérations. Scolari a réussi à créer un groupe, alors que ces derniers temps la sélection brésilienne était sans cesse renouvelée. Le jeu mis en place par Scolari a aussi séduit le Brésil. Le Brésil est désormais une équipe solide, surtout au milieu de terrain où les poumons Fernandinho, Ramires ou Paulinho ont une activité incessante. Mais Scolari n’a pas fait du Brésil une équipe défensive. Il a mis un 4-2-3-1 en place, avec en pointe un attaquant de fixation (Fred ou Jo), capable de remiser les ballons et de créer des espaces pour ses partenaires. Autour de cette pointe, les techniciens et artistes propre au Brésil se régale des espaces dont ils disposent. Ainsi, les joueurs comme Neymar, Hulk, Bernard, Oscar ou Willian mettent peuvent donner libre court à leur créativité. De plus, les latéraux que sont Dani Alves, Maicon, Maxwell ou Marcelo, sont tous des latéraux endurants, technique, et bon offensivement, ce qui leur permet de dédoubler sur les ailes pour offrir des solutions. Ainsi, Luiz Felipe Scolari a réussi à mélanger la fantaisie, le « jogo bonito » cher au brésilien, avec une rigueur tactique et collective. Enfin, l’engouement populaire sera un facteur plus pour les brésiliens. Disputer une Coupe du Monde à domicile est un rêve pour tous les joueurs brésiliens. Guidé par leur prodige Neymar, mais aussi par des cadres comme Thiago Silva ou Dani Alves, pendant que Scolari orchestre parfaitement l’équipe, le Brésil est le vrai favori de cette Coupe du Monde. L’occasion de rajouter une 6ème étoile sur le maillot auriverde. 



Mots clés : Brésil, CM2014

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Réagir à cet article