jeunesfooteux

Rédigé par Miary Mahasoro le Dimanche 1 Novembre 2015 à 13:21

Kingsley Coman : Décollage imminent


Prêté deux saisons du côté du Bayern Munich, Kingsley Coman semble s'épanouir en Bavière. Focus sur un joueur dont l'explosion est imminente.



De Paris à Munich

 

« Il est trop jeune, il va se brûler les ailes s'il part tout de suite à l'étranger. » Voilà ce genre de phrase que l'on entend, souvent à juste titre, chaque fois qu'un jeune talent quitte son pays natal pour filer vers l'étranger. Sauf que certains talents sont tels qu'ils s'affirmeront tôt ou tard où qu'ils aillent. Cela a notamment été le cas de Paul Pogba. C'est maintenant le cas de Kingsley Coman. Coman est un pur parisien. Né à Paris, il intègre le centre de formation du PSG à 9 ans, notamment poussé par son père, fan du club. Talent précoce, il est toujours surclassé, ce qui lui ouvre les portes de l'équipe de France des moins de 16 ans. A 16 ans, il devient le plus jeune joueur de l'histoire du club à faire ses débuts en championnat face à Sochaux. Kinglsey Coman prend alors du coffre, et surnage dans les catégories de jeunes, notamment en Youth League, la ligue des champions des jeunes. Ainsi, il ne tarde pas à attirer l'oeil de nombreux cadors européens. AS Rome, Newcastle, Arsenal, la liste est longue des clubs intéressé par le jeune milieu offensif français. Finalement, après avoir refusé la proposition du PSG de lui offrir un contrat pro, il s'engage en juillet 2014 du côté de la Juventus. C'est là que l'ascension de Coman commence.


Un immense potentiel

 

Ayant la confiance de son entraîneur, Kingsley Coman multiplie les rentrées en jeu. Timoré à ses débuts, il prend de plus en plus ses aises en attaque, dans le 3-5-2 de la Juve. Il connaît ainsi sa première titularisation dès le mois d'août 2014. Il doit cependant attendre janvier 2015, et un match de coupe face à l'Hellas Vérone pour inscrire son premier but. Coman continue de progresser, mais lors du dernier mercato estival, il est victime de l'opération dégraissage du vice champion d'Europe. Exit Pirlo, Vidal, Tevez et donc Coman. Avec une liste de prétendant qui n'a fait que s'allonger, il choisit de rejoindre son coéquipier chilien du côté de la Bavière. Au contact de Pep Guardiola, il exprime enfin toutes ses qualités. Ailier percutant, il possède une vitesse incroyable qui lui permet de prendre l'ascendant sur n'importe quel défenseur. Bon technicien, ses crochets sont redoutables. Il a aussi une excellent qualité de centre, ce qui lui permet de régulièrement distribuer des caviars à ses attaquants. Positionné sur un côté, il s'épanouit sous l'aile de Pep Guardiola. Avec Douglas Costa, il forme un duo d'ailier redoutable. Titularisé pour la première fois le 19 septembre dernier, Coman inscrit de suite son premier but sous ses nouvelles couleurs. Immédiatement adopté par le groupe bavarois et les supporters, il enchaîne les prestations de haut vol. Il vaut déjà 2 buts et 4 passes décisives en 8 matchs joués avec le champion d'Allemagne en titre. Des prestations qui n'ont pas laissé insensible le sélectionneur national Didier Deschamps, qui a avoué « garder un œil sur Coman. » En équipe de France, il reste une place à prendre derrière Antoine Griezmann sur le côté gauche de l'attaque française. Avec les retours d'Arjen Robben et Franck Ribéry, Kingsley Coman va devoir maintenir, voire élevé son niveau de jeu pour se faire une véritable place dans l'effectif bavarois. S'il y parvient, Coman pourrait être l'une des surprises de Didier Deschamps dans la liste pour le prochain Euro 2016. A Coman de montrer ses immenses qualités pour continuer sa formidable ascension. 





Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Réagir à cet article