jeunesfooteux
Rédigé par le Dimanche 26 Mai 2013 à 09:48

LE BAYERN DE MUNICH, AU SOMMET DE L'EUROPE !


Sans grande surprise, à part pour ceux qui ont regardé le match, les Allemands du Bayern se sont imposé hier 2 à 1 au terme d'un match plaisant...



Un match fou !

LE BAYERN DE MUNICH, AU SOMMET DE L'EUROPE !
Plaisant, oui, parce qu'il faut le souligner quand même. Avec les tôlées qu'ont prises les Espagnols, on ne peut pas dire qu'on ait assisté à des matchs franchouillards. Bon, si, quand même, le match retour Borussia - Réal a eu son lot de surprises et on a attendu jusqu'à la dernière seconde pour se dire finalement qu'on aurait une finale 100% allemande !

Pas pour nous déplaire, puisque le match d'hier a été fou ! On s'attendait tout de même, il faut le reconnaitre à voir gagner le Bayern haut la main... Et bien non puisque dès le début du match, c'est Borussia qui malgré une possession de balle à son désavantage, se crée les meilleures occasions. Lewandowski, Reus et Bender tiraient les premiers au but grâce à un pressing très haut sur Munich mais tombaient sur un Neuer impérial. Ce n'est pas Mandzukic et Martinez de la tête qui ont fait pencher la balance du côté du Bayern malgré les petites faiblesses défensives de Dortmund. Quant à Robben, il échouait deux fois en face à face avec le gardien... D'ailleurs, il a clairement manqué, comme toujours, de solidarité avec ses coéquipiers pour exploiter au mieux les ballons...

A la mi - temps donc, 0 à 0 et on se disait que Borussia était en train de surprendre tout son monde. La balle reprenait dans les pieds du Bayern et Borussia perdait des ballons beaucoup trop hauts facilitant le jeu bavarois... Et offrant un but : centre de Robben sur Mandzukic (HORS JEU ?) qui n'a plus qu'à pousser le ballon. Joie immeeeeense mais courte, puisque sur un pénalty amplement mérité d'une castration phénoménale, Gündogan frappait fort à droite des cages de Neuer, 1 - 1. 

Désormais, le Borussia se repliait sur lui - même et tentait de contrer les offensives du Bayern... Subotic a fait d'ailleurs un sauvetage splendide qu'on a rarement l'occasion de voir... mais a fini par craquer à la 89ème... Talonnade de Ribéry pour Robben, qui dribble un défenseur et envoie le ballon fébrilement mais justement dans les filets pour donner la victoire à son équipe. Les rouges étaient rassurés, Lizarazu était rassuré. 

Un match de gardiens surtout...

Les tops : 

Weidenfeller et Neuer : l'un n'a pas surpassé l'autre tant les deux gardiens ont été exceptionnels hier soir, déviant frappes, têtes, face à face... Ce fut un match de gardiens phénoménal. Petit mea culpa tout de même pour Weidenfelle qui sur le sauvetage de Subotic était sorti... au marché parce que le garçon est parti en courant direction les vestiaires et en a oublié de jouer limite. HOMMES DU MATCH
Ribéry : il a encore été très bon, nous a dit Arsène. Par contre, il a eu un comportement de merde ce qui pourrait jouer en sa défaveur pour le ballon d'or qu'il mérité amplement cette saison...
Subotic : extraordinairement bon hier soir, il a pu déjouer en partie les plans du Bayern. Avec sa tête de conquérant, il en a voulu et n'est pas passé loin de la troisième étoile sur son maillot

Les flops :

Lewandowski : pas si bon hier soir, enfin pas aussi bon qu'on l'aurait imaginé. Lewandowski a demandé à sa maman s'il pouvait quitter le club... Ah oui d'ailleurs, Arsène a fait la boulette en annonçant sur TF1 que l'attaquant allait jouer au Bayern... Un peu frustrant, ça laisse perplexe...
Müller : bon mais pas trop. Enfin, lui aussi aurait pu rêver du ballon d'or...
Dante : c'est pas tant qu'il a été mauvais. C'est juste qu'il a démonter le thorax de son adversaire en manquant le ballon. Et sans carton en plus.
Lizarazu et Christian Jean - Pierre : pour ces belles serenades "Le prochain but sera fatal" ou encore "Vue aérienne de Boateng"? Insupportablement mauvais, insupportablement bavarois.  


Enfin voilà, le Bayern est enfin champion après sa défaite en 2010 et 2012 en finale et ce n'est pas Guardiola qui sera déçu. D'ailleurs, cela ne s'arrête pas là car la finale de la Coupe d'Allemagne approche et les Rouges pourraient bien réaliser le triplé. ENORME !



Mots clés : Bayern Munich, Dortmund, LdC

Notez
Le foot chez moi, c'est des frères et soeurs, des carreaux cassés, des vases décimés, des cages de... En savoir plus sur cet auteur