jeunesfooteux

le Vendredi 17 Mai 2013 à 20:04

La Coupe du Roi s'offre un Derby en finale


"Colchoneros" vs "Merengues" voici l'affiche plutôt sexy de la finale de la Coupe du Roi qui se dispute ce soir au Santiago Bernabéu, l'antre du Real Madrid. Un derby madrilène qui s'annonce haut en couleur entre l'Atletico Madrid qui veut vaincre la malédiction, et le Real Madrid de Mourinho qui veut terminer sur une bonne note et sauver les meubles avant son départ en fin de saison. Cela s'annonce bouillant!



La Coupe du Roi s'offre un Derby en finale
C'est dans un stade Santiago Bernabéu qui devrait trembler de toutes parts, que se rencontrent ce soir les deux grands clubs de Madrid. Les enjeux seront divers: d'un côté couronner une saison très réussie pour l'Atletico, de l'autre sauver ce qui peut encore l'être. Avec une victoire en Supercoupe d'Europe face à Chelsea (4-1) et un podium (et donc une place en LDC l'an prochain) en Liga, les hommes de Diego Simeone ont dors et déjà réussi leur saison. Le match de ce soir représente donc pour eux le dessert d'une longue saison sur lequel ils tenteront de mettre la cerise. Tombeurs des deux clubs de Séville au tours précédents (Le Betis puis le F.C.), les coéquipiers de Falcao auront de plus à coeur de vaincre une malédiction qui les voient incapables de s'imposer face à l'ennemi madrilène depuis de trop longues années. Quatorze exactement! Les "Colchoneros" pour se consoler, peuvent se souvenir de la dernière opposition entre ces deux équipes à ce stade de la compétition, c'était en 1992, et ils avaient cette année là soulever leur huitième Copa del Rey face au Real Madrid (2-0). Dans cette même compétition leur neuvième et dernier titre remonte à 1996 et une victoire (1-0) contre le Barça en finale.

Les joueurs de l'Atlético pourront compter sur un atout important pour le match de ce soir: le Colombien Falcao. Au delà d'être le leader de l'attaque de l'Atletico il est aussi "Mr. Coupe". En effet il est l'homme des grands rendez-vous: deux fois meilleurs buteurs de l'Europa Ligue qu'il a remporté avec Porto en 2011, et l'Atletico l'an passé, il avait également inscrit un doublé en finale en mai dernier face à l'Athletic Bilbao (3-0), et un triplé face à Chelsea en Supercoupe d'Europe à Monaco … C'est dire si l'Atletico Madrid compte sur lui ce soir, lui qui aimerait offrir un nouveau titre à son club avant un départ de plus en plus certain (Chelsea, City, Monaco …).

Du côté du Real Madrid, en fin de cycle, ce match représente la dernière opportunité pour José Mourinho de remporter un titre du côté de la Maison Blanche. En cas de victoire ce soir, la boucle serait bouclée. C'est en effet par une victoire en Copa del Rey (face au Barça à Mestalla) qu'il avait commencé sa (maigre) collection de trophées avec les Merengues. Match paradoxal donc, dans lequel le Real aura, une fois n'est pas coûtume, la pression sur les épaules lors d'un "derbi". En effet, l'Atletico n'a rien à perdre, alors que le Real doit sauver sa saison en levant une Coupe, certes différente de celle que l'on espérait et que soulèvera cette année un club allemand … Et rien n'est joué d'avance, car si le Real s'est imposé assez facilement à deux reprises cette année en championnat (2-0, 1-2) face à son ennemi et voisin, on peut douter de l'envie des joueurs du Real de tout donner ce soir pour offrir des adieux dignes à leur entraîneur... Dans un vestiaire ravagé par les conflits d'intérêts, où plus de la moitié des joueurs souhaitent impatiemment le départ du technicien portugais, on peut douter que l'ambiance soit à l'union sacrée …

Une énième facétie du Mister madrilène est venue chambouler le protocole de la conférence de presse d'avant match d'hier. En effet, le "Mou" ne s'est même pas présenté face à la presse et à laisser au seul Sergio Ramos le soin de répondre aux questions. Ni même son adjoint Aitor Karanka n'a fait le déplacement. Une attitude vue comme un manque de respect envers la presse et la Copa del Rey de l'autre côté des Pyrénées. Une attitude qui a de plus tranchée avec celle de son homologue argentin, en effet le coach de l'Atlético, "El Chollo" Simeone a quand a lui fait preuve de compassion en dévoilant son onze titulaire dès la veille du match.

Un dernier mot sur le lieu de cette finale qui a longtemps fait débat. On peut s'étonner de voir cette finale se jouer "à domicile" par le Real Madrid. Cette finale entre deux équipes madrilène "devait" se jouer à Madrid. Mais longtemps les madrilènes eux-mêmes on voulu la jouer au Camp Nou, gardant de mauvais souvenirs de ses dernières expériences en finale à Bernabeu …

Entre un Real, favori sur le papier, mais sur les nerfs en coulisse et un Atletico ambitieux et sans pression qui compte bien faire tomber une série bien trop longue, cette finale s'annonce fantastique avec du spectacle et des buts à la clé, à n'en pas douter …


Copa Del Rey,
Finale:
Atletico Madrid - Real Madrid
21.30, Santiago Bernabeu

Onze de l'Atletico Madrid:
Courtois - Juanfran, Miranda, Godin, Luis - Gabi, Suarez - Koke, D.Costa, Turan - Falcao




Notez


Réagir à cet article

1.Posté par Kevin BLONDIN le 17/05/2013 20:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et le XI du Real:

Real Madrid: Diego López; Essien, Albiol, Ramos, Coentrao; Xabi Alonso, Khedira; Özil, Modric, Ronaldo; Benzema.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Réagir à cet article