jeunesfooteux
Rédigé par Julien Pruvost le Samedi 9 Mai 2015 à 10:04

Le menu type du Real pour sortir la Juve


Au-delà des dispositifs tactiques, un match se joue parfois sur des recettes traditionnelles. Des plats qu’il faut préparer pour afficher le plateau idéal. Focus sur les 3 assiettes nécessaires pour que le Real valide son ticket pour la finale de Berlin.



Parce que l’horchata
C’est la boisson préférée des Madrilènes élaborée à partir de chufa, une amande de terre. Senor Ancelotti compte bien ramener un fut pour que ses zouaves en ingurgitent avant de fouler le pré. Voire même à les faire jouer avec une intraveineuse. Riche en minéraux et en vitamines, elles aident à combattre le cholestérol. Voilà pourquoi Benzema s’est affuté. Et selon la légende, l’horchata date de l’époque de la reconquête du royaune de Valence. Une jeune fille en offrit au roi. Après y avoir goûté, celui-ci s’exclama : « Esto es oro, chata ! » Reverso : « c’est de l’or ma belle ! ». Voilà la recette gagnante de la Maison Blanche.

Parce que le cocido madrileno
Vous vous demandez ce qu’est cette bête ? C’est juste un plat. Un bon ragoût de viande et de pois-chiches. Le pois chiche se retrouve beaucoup dans la cuisine madrilène. Le chef cuistot du restot ? Vous l’avez deviné, Javier Hernandez alias CHICHarito. Et que Pirlo & co se méfient : un cocido copieux est toujours servi en trois parties : une soupe, puis les pois-chiches et enfin la viande.

Parce que les Callos a la Madrilena
Traduction : les tripes à la madrilène. Je vous vois déjà lécher les babines. Et pour les cuisiner, il faut un morceau de panse et de bonnet. Le premier est fondamental, le second apportant du peps au plat. Surtout quand ce dernier est agrémenté de paprika, de sauce tomate et d’ail. Et si Carlo enfilait son tablier pour mijoter du Pirlo et du Pogba ?



Mots clés : Juventus, Real Madrid

Notez