jeunesfooteux
Facebook
Twitter
Google+
YouTube Channel
Rss
Newsletter
   

Le provocation fait-elle partie du jeu ?


Rédigé par Fabien Selles le Vendredi 22 Août 2014 à 18:00

Beaucoup s’indignent sur les suites de “l’affaire Brandao”, qui bascule aujourd’hui dans le judiciaire. On entend de tout… Que tout cela est un acharnement et qu’au final Thiago Motta l’avait bien cherché ! On peut aussi lire ici et là que la provocation est pire que tout et que de telles choses n’ont pas leur place dans le foot et dans le sport en général… Why not !
Ces thèses peuvent se comprendre, s’entendre, mais elles sont aussi discutables.
Si ces “dérives verbales” n’avaient aucun impact sur un match ou sur une équipe dans le temps on pourrait clairement dire que la provocation ne fait pas partie du foot. Or, lorsque les plus faibles sur le plan psychologique craquent, la réponse est souvent violente, et engendre donc des sanctions. Que ce soit pendant le match (ex: Zidane vs Materrazzi) ou après (Brandao vs Motta) la finalité est la même : sanctions. Suspensions. Amendes.
La provocation fait donc partie intégrante du jeu et du foot parcequ’elle impacte le(s) joueur(s), pénalise l’équipe, influence le score d’une rencontre (voire les scores futurs), et abuse l’arbitre.
Fléau pour certains. Génie pour d’autres. C’est indissociable, la provoc’ fait partie du jeu.



Beaucoup s'indignent sur les suites de "l'affaire Brandao", qui bascule aujourd'hui dans le judiciaire. On entend de tout... Que tout cela est un acharnement et qu'au final Thiago Motta l'avait bien cherché ! On peut aussi lire ici et là que la provocation est pire que tout et que de telles choses n'ont pas leur place dans le foot et dans le sport en général... Why not !
Ces thèses peuvent se comprendre, s'entendre, mais elles sont aussi discutables.
Si ces "dérives verbales" n'avaient aucun impact sur un match ou sur une équipe dans le temps on pourrait clairement dire que la provocation ne fait pas partie du foot. Or, lorsque les plus faibles sur le plan psychologique craquent, la réponse est souvent violente, et engendre donc des sanctions. Que ce soit pendant le match (ex: Zidane vs Materrazzi) ou après (Brandao vs Motta) la finalité est la même : sanctions. Suspensions. Amendes.
La provocation fait donc partie intégrante du jeu et du foot parcequ'elle impacte le(s) joueur(s), pénalise l'équipe, influence le score d'une rencontre (voire les scores futurs), et abuse l'arbitre.
Fléau pour certains. Génie pour d'autres. C'est indissociable, la provoc' fait partie du jeu.

Tous offusqués

Un geste déplacé se produit sur un terrain de foot et le monde s'offusque. Si en plus vous rajoutez le fait que le joueur victime est du PSG, club surmédiatisé... vous obtenez un cocktail d'anti-parisiens qui minimisent l'agression et qui rejettent la faute sur ledit "provocateur". Ce qui, au passage, reste encore à prouver. Bien qu'une certaine réputation rattrape le joueur italien, il est toujours compliqué en 2014 de tirer des conclusions sur des "réputations" alimentées par des joueurs plus agacés par son jeu rugueux et son aisance technique que par sa vulgarité. Bref...
Le plus dérangeant reste la préméditation du geste hors du terrain. Règlement de compte ponctuel ou acte voyou notoire ?

Où sont donc tous ces offusqués quand un coach craque verbalement contre le jeu de Thiago Motta ?
https://www.youtube.com/watch?v=k_jlbRuaA08

Où sont donc tous ces offusqués quand deux boxeurs se provoquent brutalement au point d'égratigner l'image du "sport noble" ?
https://www.youtube.com/watch?v=0XblAzrrLtQ

Où sont donc tous ces offusqués quand le rugby nous gratifie saison après saison de ses plus beaux bourre-pifs ?
https://www.youtube.com/watch?v=yJ_kTOX0E6I#t=83

Passons les scènes de provocations dans le foot US et le hockey sur glace...

La provocation est-elle donc plus tolérable dans tous ces sports ? Les réactions sont-elles différentes en fonction de qui vous insulte ? Est-il plus grave de se faire insulter par Motta ou Materrazzi ? Est-il compliqué de se rendre compte que quelqu'un joue volontairement avec vos nerfs, et qu'il ne pense pas un mot de ce qu'il dit ? Parlons-nous de naïveté ou de prétexte saisi pour justifier un acte violent ?
Je vous laisse méditer là-dessus...

Amnésie générale

En 2013, en France, on ne comptait pas moins de 2.002.398 licenciés... Sans compter les dirigeants bénévoles et les pratiquants occasionnels. Qui de tout ce petit monde n'a jamais vu, entendu voire vécu des provocations sur ou en dehors du terrain ? Sur toutes ces provocations combien ont dégénérées ? Pas de chiffres précis, mais à en juger de mon expérience de 20 années dans le foot amateur en région parisienne je peux clairement dire : PEU.

Ça arrive. Souvent même. Mais peu se terminent comme celle de Brandao. On a coutume de dire que cela fait partie du jeu. Le sport est un peu l'école de la vie. Et apprendre à résister à ce genre de provocation sur un terrain de foot aide à les surmonter en société.

Pour cela le mot "provocation" est juste, mais peut-être un peu fort. Nous parlerons d'intimidation. Comme en boxe, les mots permettent souvent de déstabiliser un bon adversaire direct. Prendre l'ascendant psychologique sur un match peut faire basculer le résultat. Quand David affronte Goliath tous les moyens sont bons pour l'emporter.

Je vous vois déjà venir avec un "Mais attend, un grand joueur tel que Thiago Motta n'a pas besoin de ça pour gagner contre Bastia !"
Mais qu'est-ce qui vous dit qu'il n'est pas arrivé à ce niveau grâce à cette motivation et cette mentalité ? Qu'est-ce qui vous dit qu'il n'a pas besoin de se mettre dans cet état d'esprit pour délivrer des prestations d'une telle qualité ?
Après tout... Il peut parler des heures... Si ce qui sort de sa bouche est faux, pourquoi se sentir concerné ? L'ignorance n'est-elle pas le plus grand des mépris ?
Rappelons que les footballeurs PROFESSIONNELS sont suivis par des psychologues. Si un psychologue n'est pas présent dans chaque club comme en Allemagne, la plupart des entraîneurs de L1 ont une formation en psychologie. Cet atout est non négligeable voire indispensable pour gérer un groupe et trouver les bons mots qui pousseront un joueur à se sublimer. Mais aussi pour apprendre aux joueurs à contrôler leurs émotions !

Réagir à la provocation peut être assimilé à une marque de faiblesse. Mais aussi à une faute professionnelle étant donné que les clubs mettent tout en oeuvre pour que vous n'y répondiez pas.
Le président bastiais, Pierre-Marie Geronimi insiste sur le fait que "Brandao n'est qu'un homme". L'erreur est humaine en effet. La provocation aussi.

Si le sport était aussi lisse que certains le voudraient, il ne serait pas aussi passionnant. La provocation, l'intimidation, la déstabilisation, le vice sont l'/les arme(s) du joueur expérimenté. La vie est cruelle, le foot aussi. Vous venez de le découvrir ?

Témoignages

Michel Der Zakarian (entraîneur du FC Nantes) :
«On a joué contre une équipe vicieuse. Il y a des tricheurs. Quand je vois le nombre de fautes de Motta où il laisse traîner le pied»

Lucas Deaux (milieu, FC Nantes, 25 ans) :
Thiago Motta n'est «pas spécialement arrogant et même plutôt courtois sur le terrain»

Jordan Ferri (milieu, Olympique Lyonnais, 22 ans) :
«Il y a eu des échanges de mots, cela fait partie du football. Je ne lui en veux pas. J’ai appris à connaître Thiago Motta.»

Elie Baup (entraîneur, lorsqu'il était à l'OM) :
«Evidemment, avec lui il ne faut pas tomber dans le panneau quand il fait un peu de provocation», soutient Elie Baup, l’ancien entraîneur de l’OM. «Mais je n’ai jamais donné de consignes particulières à son encontre à mes joueurs.»

http://www.dailymotion.com/video/x2480r6_affaire-brandao-blanc-s-en-prend-a-un-journaliste_sport#from=embediframe



Article original : http://www.top11.fr/la-provocation-fait-elle-partie-du-jeu/















paris sportif belgique

Derniers articles soumis
Yohann PETIT
26/05/2018 | Yohann PETIT a écrit l'article A.C Milan : les flops de la saison
Delaverde ANJELA
19/05/2018 | Delaverde ANJELA a écrit un message dans le forum Liens streaming
Delaverde ANJELA
19/05/2018 | Delaverde ANJELA a écrit un message dans le forum Liens streaming
Rara FERHAT
20/02/2018 | Rara FERHAT a écrit l'article Bouna Sarr , un joueur qui compte a l'OM



Mercato Foot sur livefoot.fr foot live