Menu
16 Décembre 2017 13:12 - écrit par La Rédaction JF

Marcelo Bielsa avait assuré ses arrières, et ça va coûter cher au LOSC !


Alors que le LOSC a officialisé vendredi soir le licenciement de Marcelo Bielsa, l'avocat du technicien Argentin a fait savoir à l'AFP que deux contrats avaient été signés, et que les dirigeants Lillois ne pourront faire prévaloir le licenciement pour "faute grave".



"Il y a bien eu deux contrats signés. C'est le premier, signé en début d'année, qui fait loi. Il est appliqué car les conditions sont plus favorables au salarié. La commission juridique de la Ligue a demandé au Losc si ce contrat existait, et après avoir rechigné, le club l'a confirmé et il lui a été demandé de le transmettre à la LFP. (..) Je confirme qu'une clause parachute existe et qu'elle stipule qu'en cas de rupture anticipée, quelle qu'en soit la nature, l'intégralité des salaires restant dus doivent être versés à M. Bielsa. La faute grave ne peut donc pas être retenue pour ne pas avoir à payer car l'expression "quelle qu'en soit la nature" exclut tout critère de rupture, dont la faute grave. Les manoeuvres du Losc sont dilatoires, c'est reculer pour mieux sauter", a déclaré Me Brusa avant d'indiquer qu'il allait rapidement faire valoir les droits de Marcelo Bielsa : "Nous ferons le nécessaire immédiatement, dès le début de semaine prochaine, auprès du conseil des prudhommes pour faire valoir les droits de M. Bielsa et des quatre autres membres du staff, qui eux n'ont pas encore été licenciés"

Le LOSC va donc bel et bien devoir passer à la caisse. Selon L'Equipe la note pourrait atteindre les 15/16 millions d'euros.


Tags : Bielsa, Ligue 1, LOSC






Les News




Mercato Foot sur livefoot.fr foot live