jeunesfooteux
le Mardi 30 Avril 2013 à 16:23

Pourquoi il est vain de penser qu'un exploit du Real est possible ce soir


Billet d'humeur.
Depuis quelques jours on voit fleurir, sur les réseaux sociaux et dans les médias spécialisés, la thèse d'une possible "Remontada" du Real Madrid face au Borussia Dortmund, large vainqueur de la demi-finale aller 4-1. Je suis un peu surpris et même très étonné d'un tel optimiste du côté des supporters du club aux neuf Ligues des Champions. Les défenseurs de la thèse d'un tel renversement de situation semblent avoir la mémoire courte et oublier la démonstration des "Schwarzglauben" mercredi dernier. Rêver est honorable et naturel, mais soyons (soyez!) réalistes ...



Pourquoi il est vain de penser qu'un exploit du Real est possible ce soir
Manque de respect au BvB Dortmund

Premièrement, je vois ces espoirs fous comme un manque de respect envers le double champion d'Allemagne en titre. En effet de penser que le Real puisse s'imposer avec un tel écart (3-0 ou 5-1 par exemple) face à la seule équipe invaincue en Ligue des Champions cette année, me semble être la preuve que l'on ne prend pas au sérieux l'équipe de Jürgen Klopp. Il faut rappeler que la demi-finale aller a été une vraie démonstration de football. Ce n'est pas le Real Madrid qui a raté totalement son match en Allemagne, mais plutôt le Borussia qui lui a donné une vraie leçon tactique et technique. Le jeu en mouvement, le pressing haut, le redoublement de passe, la verticalité, et la qualité technique des coéquipiers de Mario Götze ont complètement éteint le milieu de terrain madrilène, totalement impuissant au Signal Iduna Park. Si la cinglante claque reçue dans la Ruhr était le fruit d'une défaillance totale de hommes de Mourinho, cette thèse se défendrait, dans le sens où l'on pourrait être sûr qu'une telle mésaventure ne pourrait leur arriver deux fois de suite. Mais ce n'est pas le cas! Le Real ne s'est pas loupé à Dortmund, c'est le Borussia qui l'a totalement dominé, éteint, étouffé, submergé … Je ne vois donc pas comment en six jours la situation pourrait totalement s'inverser et voir les allemands s'écrouler et les espagnols surnager.

Une victoire de Madrid OUI, une qualification NON

De penser que le Real puisse s'imposer chez lui n'a rien de choquant. Bien au contraire. Dans son stade, avec beaucoup d'envie et un maître tacticien sur le banc, une victoire des Merengues apparaîtrait même logique. Attaque de feu, envie de revanche, le spectacle devrait être présent. Mais il me semble démesuré de penser que l'exploit est "faisable". Il est possible certes, mais pas dans un contexte "logique". Je m'explique. La seule chose qui puisse sauver le Real est un rouge rapide du côté de Dortmund, un but dans les cinq premières minutes, quelques choses "d'anormal" donc. Dans un match de football "normal", qui plus est à ce niveau de la compétition, ces faits là sont rarissimes. Que le Real mène 1-0 après trois minutes avec une expulsion de Subotic (ou d'un autre défenseur ou joueur du BvB) est possible, mais avouez que ce n'est pas quelque chose de logique et de courant?! Tous les arguments que j'entends depuis hier sont les suivants: "Si le Real marque rapidement", "Si un joueur de Dortmund se fait expulser", "Si Cristiano est en fusion" … C'est sûr, avec des "si" … Pour quelle raison une équipe si solide et constante, arriverait-elle à Madrid si peu préparée et si naïve pour laisser entrevoir un petit espoir à la bande à Xabi Alonso? Il semblerait presque que le Real est en position de force à en écouter certains... N'oublions pas qu'ils se sont inclinés 4-1 à l'aller! Pas 1-0 ou 2-1! Et que leur seul et unique but est venu d'une erreur monumentale de Hummels. Où était "l'armada offensive" du Real ce soir là?

Dortmund viendra pour gagner, pas pour gérer

Et l'armada offensive de Dortmund, on en parle? Lewandowski, Reus, Götze, ça vous dit quelque chose? 76 buts inscrit en Bundesliga, dont 23 par leur seul attaquant polonais "Super Robert" meilleur buteur du championnat. En Ligue des Champions? 23 buts marqués en 11 matchs, un seul match sans trouver le chemins des filets (0-0 à Malaga). Et contre le Real? Les champions d'Espagne et d'Allemagne se sont déjà rencontrés trois fois cette saison, et le Borussia a toujours marqué au moins deux buts face aux Merengues: 2-1, 2-2, 4-1. La défense de la maison blanche a donc encaissé huit buts en trois matchs face aux fougueux compères de Marco Reus. De plus, les double champions d'Allemagne ne savent pas gérer! Ils ne savent que jouer, attaquer, déséquilibrer leur adversaire, enflammer le match. Ils font tout vite, très vite. Ils se projettent vers l'avant dans tous les sens. On peut être à peu près sûr qu'il en sera de même ce soir. Il est impossible que Jürgen Klopp se renie à ce point et "bétonne" derrière. Les jaunes et noirs seront là pour jouer, attaquer, marquer, gagner! Un but des allemands et les débats seraient pliés. Comment les attaquants du Real, muets la semaine derrière, pourraient-ils inscrire trois, quatre ou cinq buts ce soir?

Chercher dans le passé n'aidera pas le Real

Depuis quelques jours "l'esprit de Juanito" a envahit la maison blanche. Référence à Juan Sanchez, ancien joueur de légende du Real (1977-1987) et auteur des "dix commandements pour la remontée". Il était sur le terrain lors des plus grands renversements de situation de l'histoire du Real Madrid. C'est donc en cherchant dans d'anciens exploits passés que les joueurs et le club espèrent renverser une situation bien compromise. Ce n'est pas en se remémorant des exploits passés que le Real ira chercher sa qualification! C'est la semaine dernière en Allemagne qu'ils ont laissé le rêve d'une finale à Wembley s'envoler. Il n'y aura pas de honte à ne pas réaliser l'exploit ce soir, la honte est d'avoir perdu d'une telle manière la semaine dernière. Désormais, c'est trop tard! Ce n'est pas parce que de tels exploits ont déjà été réalisés (par le Real ou d'autres équipes) que cela est la norme, que cela va se reproduire. Toutes les semaines des gens gagnent au loto, cela ne veut pas dire que celui qui joue ce soir peut être "confiant". Se dire qu'il y a une maigre chance: OUI. En revanche, être "optimiste" ou penser "qu'ils vont le faire" me paraît totalement démesuré et utopique!


Les madrilènes sont tombés de haut mercredi dernier. Ils pourraient tomber d'encore plus haut en s'imaginant à Wembley, en pensant que l'exploit est possible. C'est une chose d'être supporter, d'être enthousiaste, d'avoir envie de voir son équipe triompher. C'en est une autre d'être aveuglé par l'envie... Il faut rester mesurer et bien prendre la mesure de l'exploit à réaliser. Je ne dis pas que c'est impossible, simplement qu'il ne faut pas être naïvement optimiste, et surtout se rendre compte qu'il n'y a qu'une infime chance de voir le Real disputer la finale de la Ligue des Champions cette année, et que si cela arrive, ce ne serait qu'après un match "illogique", avec un scénario "anormal". Personne ne peu nier que Dortmund est en position de force, et a un pied et quatre orteils en finale!

Bonne chance au Real, bon match à tous. Une chose est sûre, le spectacle sera au rendez-vous!



Mots clés : Real Madrid

Notez