jeunesfooteux
le Vendredi 3 Juin 2016 à 15:03

Qui terminera meilleur buteur de l'Euro 2016 ?


Dans une semaine, les 24 équipes se disputeront le titre de Champion d'Europe. Mais un autre trophée devrait également attirer l'attention, celui de meilleur buteur de la compétition. Voici nos favoris.



Têtu comme Müller

Qui terminera meilleur buteur de l'Euro 2016 ?
Le favori n'est autre que le meilleur buteur de la Coupe du monde 2010 et dauphin de James Rodriguez en 2014 : Thomas Müller. Avec 36 buts en 55 matches avec le Bayern, il sort de sa saison la plus aboutie. Sans jamais être aligné en pointe, l'Allemand est le 3e meilleur buteur des qualifications (9 buts en 9 matches). Après son échec de l'Euro 2012 où il n'avait marqué aucun but, Müller compte bien prendre sa revanche.
Mais il n'est pas ce qui se fait de mieux en Europe. Avec 51 buts en 48 matches avec le Real, Cristiano Ronaldo est le meilleur buteur européen cette saison. Bien qu'il n'ait inscrit que 5 buts lors des qualifications, ces phases finales sont l'occasion idéale de marquer les esprits. Car s'il n'a jamais rien gagné avec le Portugal, l'édition 2016 les a relativement épargnés. L'Autriche, l'Islande et la Hongrie semblent être les victimes idéales pour que Ronaldo gonfle rapidement son compteur buts.
 
Et il n'est pas le seul à avoir été épargné par le tirage. La France devrait sortir en tête de son groupe sans grandes difficultés. Sans Benzema, la tâche de martyriser les défenses reviendra donc à Antoine Griezmann. Auteur d'une saison remarquable avec l'Atletico (32 buts en 54 matches), il est devenu incontournable dans le trio offensif de Deschamps. Après son échec en finale de C1, nul doute que Griezmann aura à cœur de terminer la saison sur une bonne note, devant son public. Nous, on parierait bien sur lui

Ibra de fer

Le futur vainqueur est peut-être à chercher ailleurs. En inscrivant 50 buts en 51 matches avec le PSG, Ibrahimovic a écrasé la Ligue 1. Deuxième meilleur réalisateur des qualifications (11 buts), Ibra porte la Suède presque à lui tout seul. Pour ce qui sera sans doute sa dernière compétition majeure, il aura fort à faire avec l'Italie, la Belgique et l'Irlande comme adversaires. Mais Ibra compte bien raccrocher les crampons « comme une légende ».

 

Comme Ibrahimovic, Robert Lewandowski n'a pas la chance d'évoluer parmi l'un des favoris de l'Euro 2016. Mais si la Pologne ne remportera sans doute pas la compétition, son buteur maison pourrait être récompensé individuellement. Meilleur réalisateur des qualifications (13 buts) et de Bundesliga (30 buts), Lewandowski est aussi performant en club qu'avec sa sélection. Reste à savoir s'il parviendra à faire mieux qu'à l'Euro 2012 (1 but).

 

D'autres ont la chance de pouvoir compter parmi leurs coéquipiers des joueurs de classe mondiale. C'est le cas d'Harry Kane, meilleur buteur de Premier League avec Tottenham (25 buts). Si l'Angleterre espère franchir un palier lors de cet Euro, il lui faudra un grand Kane pour espérer aller loin. Car s'il est en concurrence avec Jamie Vardy, il semble avoir les faveurs de son sélectionneur.


Nolito, à qui le tour ?

Qui terminera meilleur buteur de l'Euro 2016 ?

Mais Vardy n'est pas à enterrer. Car Roy Hodgson pourrait bien l'aligner avec Harry Kane et positionner Wayne Rooney en soutien. Si tel était le cas, Vardy n'aurait pas à souffrir la comparaison avec Kane et pourrait bien surprendre tout le monde. Encore une fois.

 

Et si le futur vainqueur était encore plus inattendu ? Nolito semble avoir gagné sa place sur le flanc gauche de la Roja. Un temps pressenti au Barça, puis auteur d'une belle saison avec le Celta Vigo (12 buts en Liga), il vient d'inscrire 4 buts en deux matches de préparation avec l'Espagne. De quoi arriver dans les meilleures dispositions à l'Euro. Attention quand même aux blessures et aux tacles à la gorge pour ce joueur fragile…

 

Il faudra peut-être aussi compter avec Romelu Lukaku. Comme lors de la Coupe du Monde 2014, l'équipe Belge a fière allure et fait figure de véritable outsider. Elle pourra compter sur le puissant buteur d'Everton (18 buts cette saison) pour parvenir à s'extirper d'un groupe compliqué (Italie, Suède, Irlande).




Mots clés : Euro2016

Notez