jeunesfooteux
Rédigé par le Lundi 10 Juin 2013 à 11:25

Quoi de neuf Doc' ?


Vite vite, 2014 arrive à grands pas !



La crise n'as pas de limite. L'Equipe de France est assez représentative des galères infines qu'on a à obtenir des chiffres. Enfin, on déroge un peu à la règle parce que les Espagnols eux, ne connaissent pas la crise...

Deux matchs, deux défaites. Et on ne peut pas dire que Didier Deschamps ait fait des miracles depuis qu'il est à la tête des bleus. Si on revient sur cette tournée en Amérique du Sud, peu de choses positives sont à retenir. Et ce n'est pas notre sélectionneur qui nous dira le contraire. 
Alors bien sûr, en 1998, on n'était loin d'être favoris, on ne faisait rêver que peu de monde. Et clairement, Aimé Jaquet était détesté. Alors faut - il détester notre sélectionneur pour que cette équipe puisse marquer des points ?
Mouais, pas dit que ce soit une bonne solution. 

Jean Fernandez a pointé le manque de talents de cette Equipe de France. Manque de talents ? Alors oui Zidane n'est plus et il manque clairement un attaquant - qui - marque aux Bleus. Pour les autres joueurs, on ne peut pas dire que Blanc, Djorkaef et Pires aient été des talentueux techniciens lors de leurs sélections. Enfin, ce qui frappe dans cette équipe, c'est peut - être le manque d'envie et de solidarité. Entre les frasques de chacun et les fébrilités d'autres. Gourcuff, Toulalan, tous ces talents ont peut - être manqué de mental pour pouvoir s'exprimer. 
Les jeunes, c'est bien mais ils ont tout de même trouvé leurs limites face à un Brésil qui n'as pas non plus convaincu. Si contre l'Uruguay, Grenier avait pu apporté une technicité importante, il a fini par avoir le souffle court contre le Brésil. Par ailleurs, comme sentinelle, on peut tout de même regretter de ne pas voir Maxime Gonalons pouvoir bouger un Neymar, pas très en réussite. 
La défense ? C'est juste 4 bonhommes qui jouent pour eux et qui se remettent la faute les uns sur les autres, avec un marquage plus qu'approximatif. Même Fred a failli marquer un but. En même temps, quand on voit le capital confianc de Lloris qui a failli perdre son premier ballon au pied...
Et puis en attaque, si Benzema peut avoir peur pour sa place, encore faudrait - il que derrière, il y ait des attaquants efficaces. Dans cette équipe de France, il manque clairement un équilibre, un joueur qui marque des buts sur coup - francs, un attaquant qui plante et une défense qui joue en - semble. Voilà, le talent, c'est secondaire. Si l'équipe réussit à composer, prendre du plaisir et se sentir fier de porter ce maillot, on peut peut - être espérer faire quelques résultats. Mais la qualif n'est pas encore faite pour la Coupe du Monde et il va falloir batailler dur pour ne pas se prendre une claque. 

On attendait minimum le nul contre l'Uruguay et le Brésil, surtout après le nul obtenu face à l'Espagne. Mais rien est acquis et surtout pas une équipe de France, composée de 108 joueurs et dont la solidarité reste à désirer. 
Quoi de neuf Doc' ?



Mots clés : EdF

Notez
Le foot chez moi, c'est des frères et soeurs, des carreaux cassés, des vases décimés, des cages de... En savoir plus sur cet auteur