jeunesfooteux
Rédigé par La Rédaction JF le Vendredi 13 Octobre 2017 à 12:04

Toulouse : le cas Zinedine Machach pose un sérieux problème à Olivier Sadran




Écarté du groupe du Toulouse Football Club pour cause de violences envers l'entraîneur de l'équipe réserve Denis Zanko le 16 septembre, Zinedine Machach (21 ans) ne sait toujours pas de quoi sera fait son avenir. Considéré indésirable au TFC, le milieu de terrain natif de Marseille n'a pour l'heure pas encore reçu sa lettre de licenciement; et pour cause ... . En effet le président Olivier Sadran qui souhaite se débarrasser au plus vite de l'encombrant Machach, garde en tête qu'un licenciement sec serait une mauvaise affaire d'un point de vue économique.

Trop de pouvoir entre les mains des joueurs

«On va attendre encore avant de prendre une décision. C'est un sujet complexe, et ce n'est pas le premier que je dois traiter. J'ai été obligé, ces dernières années, de me séparer de Kévin Constant, Odsonne Édouard et Mathieu Cafaro. À chaque fois, je privilégie la vie du club, les valeurs que le sport doit véhiculer. (..) À un moment, il faudrait se poser quelques questions et demander à la FFF, à la LFP de se pencher sur le problème. À chaque fois, le club perd une certaine somme d'argent. Il faut agir ou plutôt réagir. Car quand un joueur ne va plus jouer, ou connaître quelques soucis avec un coach, il va pouvoir choisir d'adopter un comportement inadéquat, violent, pour se faire renvoyer et signer librement ailleurs.» a confié Olivier Sadran dans les colonnes de L'Equipe.




Notez





Mercato Foot sur livefoot.fr foot live