jeunesfooteux
Rédigé par Clément Gahéry le Mardi 26 Mai 2015 à 07:39

Vers une ligue 1 fermée ?


La LFP a annoncé jeudi dernier qu'il n'y aurait désormais plus que deux descentes en ligue 2, deux montées en ligue 1 et deux descentes en National. Une réduction plutôt étonnante car complètement inattendue . Une décision pour améliorer la compétitivité de la Ligue 1 ou pour rassurer les « gros »?



Jeudi après-midi conseil d'administration de la LFP a pris entre autres la décision de réduire le nombre de relégation, de montée entre la Ligue 1, la Ligue 2 et la National. Cette décision fait suite à un rapport réalisé par Pierre Dréossi et Frédéric de St Sernin pour améliorer la compétitivité de la Ligue 1. Une décision qui a été prise à la quasi-unanimité : 13 voie pour, 1 contre. La LFP par le biais de Frédéric Thiriez explique cette décision : « C'est une décision importante. Deux montées, deux descentes offrent plus de sécurité aux investisseurs. Il y a eu un large consensus. ».

«Trois montées, trois descentes : c'était trop ! »

Cette réforme s'inscrit donc dans une perspective économique : favoriser les investissements en assurant un avenir durable pour un club dans l'élite. Les trois descentes actuelles seraient donc trop risquées pour les clubs de Ligue1 ; on veut donc à tout prix éviter tous accidents industriels. Un conservatisme presque assumé par les présidents de clubs professionnels : «Trois montées, trois descentes : c'était trop ! ». La Ligue 1 et la Ligue 2 vont de moins en moins se renouveler et vont favoriser la position des « gros » dans l'élite, le risque étant de se diriger vers une ligue fermée...

Des championnats sans jeu et sans enjeux ?

Si cette décision a des objectifs économiques, elle aura forcément des conséquences sur le jeu et les enjeux. Avec seulement deux places pour descendre, de nombreux matchs de Ligue 1 à enjeux vont disparaître, les relégués seront très rapidement connus. Mais c'est sans doute la Ligue 2 qui va en pâtir le plus avec deux places pour monter et deux pour descendre. Alors que le football français ne peut se vanter du spectacle qu'il propose à ses spectateurs, cette nouvelle réforme risque de nous priver un peu plus des rebondissements que peu nous proposer le football.

D'autres solutions auraient pourtant pu être explorées, comme l'instauration de match de barrage en fin de saison entre clubs de Ligue 1 et Ligue 2. Des barrages qui existent par exemple en Allemagne et donne lieux à de grands matchs en fin de saison.
Frédéric Thiriez depuis son arrivée à la tête de la LFP semble défendre l'idée d'une Ligue 1 à 18 clubs ; cette idée paraît être beaucoup plus pertinente dans un objectif de « compétitivité » avec notamment un allégement du calendrier. On serait alors face à une vraie réforme du football français, tandis que cette nouvelle décision peut laisser circonspect.



Mots clés : Ligue 1

Notez





Mercato Foot sur livefoot.fr foot live