jeunesfooteux
Rédigé par Sophian BENAMER le Mercredi 23 Octobre 2013 à 10:01

la LDC, un niveau d'écart


Naples sans grandes difficultés a disposé hier d'un Olympique de Marseille, amorphe, qui a perdant ses 4 derniers matches, toutes compétitions confondues. Le club est-il donc en train de s’enfoncer à petit feu dans la crise ?



A. Ayew « On doit être solidaire, montrer qu’on est des hommes »

la LDC, un niveau d'écart
Manque d’expérience, manque de réalisme, manque d'initiative dans le jeu, l'Olympique de Marseille n'a pas créé la sensation hier soir au Vélodrome. Défait 2-1 face à Naples, en marge de la 3ème journée de la ligue des champions. En manque constant d'inspiration, les olympiens se font cueillir dès les deux premières minutes suite à un coup franc parfaitement tiré par Mertens (2e).
Les Marseillais, à domicile, ne trouvent absolument pas de solution dans les derniers mètres. Pire, à chaque semblant d’occasion, les Napolitains viennent placer des contre-attaques éclaires! Armero touche le petit filet (13e), Higuain seul face à Mandanda, manquant l’ouverture du score sur une frappe légèrement trop croisée (35e). Devant une passivité et un manque de pressing criant, Gonzalo Higuain, fraîchement arrivé en terre Napolitaine, ajuste une ouverture millimétrée depuis le rond central pour Callejon qui, contrôle de la poitrine à l'entrée de la surface côté gauche, efface Fanni d'un crochet de l'extérieur du droit avec une facilité déconcertante à ce niveau, et place une frappe imparable 0-1, (42e).

Mi-temps au stade Vélodrome, l'Olympique de Marseille n'effraie personne ce soir... hormis ses supporters!

Au retour des vestiaires, des intentions meilleures mais bien trop timorées en ligue des champions pour inquiéter le portier espagnol, Pepe Reina. C'est peu après l’heure de jeu, sur un contre emmené par le milieu Marek Hamsik, un très beau travail en triangle profite à l'attaquant colombien de 22 ans, Duvan Zapata (recruté 6 millions d'euros) à l’entrée de la surface, lequel envoie une frappe enroulée qui se loge dans la lucarne 0-2, (67e). Les marseillais, décontenancés, font une nouvelle fois face au réalisme de la compétition. Seuls, les frères Ayew réussiront à trouver la faille. Servi par son frère Jordan, André Ayew résiste à Behrami à vingt mètres du but et déclenche une belle frappe croisée du gauche qui trouve le petit filet de Reina (86e, 1-2).

Triste soirée pour les hommes d'Elie Baup qui reste à la dernière place de son groupe.. avec un zéro pointé.




Mots clés : LdC, Naples, OM

Notez





Mercato Foot sur livefoot.fr foot live