Menu





Algérie : les mots forts de Belmadi après l'élimination

30 Mars 2022 14:50 - écrit par


Éliminé par le Cameroun dans les tous derniers instants de la prolongation (1-2), quelques minutes seulement après avoir égalisé, l'Algérie ne participera pas à la prochaine Coupe du Monde au Qatar, au grand désespoir de son sélectionneur, Djamel Belmadi.


 

Djamel Belmadi est déboussolé

"Ma tristesse va d'abord à mes joueurs. Pour certains, c'était sûrement la dernière occasion d'aller en Coupe du Monde. Je ne sais pas si on a failli mentalement. À dix secondes d'un Mondial, il y a une erreur de concentration, de lucidité... On s'est créé des situations très claires, eux très peu, sauf sur des centres. On a eu beaucoup de situations non concrétisées. Ce n'est pas une affaire de système... On a eu plusieurs fois la possibilité de marquer des buts. On a manqué de précision dans le dernier geste, la dernière passe, l'avant-dernière passe... Malgré cela, tu es qualifié dix secondes avant la fin, mais le football est parfois cruel. Je ne pense pas que l'équipe la plus méritante ce soir s'est qualifiée, on est effondré. On a mis notre vie entre parenthèses pour ce match et ce succès. Pour notre pays, notre peuple, on avait que cette motivation en tête. C'est bien plus qu'une déception personnelle, ce mauvais scénario, on doit s'en remettre à dix secondes d'un Mondial...", a-t-il regretté avant d'évoquer son avenir sur le banc de la sélection algérienne.

"Aujourd'hui, vous avez la possibilité de tout remettre en question, c'est trop facile. Ce n'est pas le moment de faire un bilan avec cette charge émotionnelle. Certains, présents ici ou sur les plateaux TV aussi, se réjouissent de ce qui s'est passé. Il y a des chances que je fasse plaisir à certains journalistes, à certains ici et sur les plateaux TV, qui t'écaillent pour des lobbys... Les jours à venir et les temps qui suivent vont être difficiles. Il est difficile de parler d'avenir. Tout le monde est abattu. On ne se voyait pas rater cette Coupe du Monde. À dix secondes... Un bilan sera fait, mais pour l'instant, la déception domine. (...) Le jour où je ne me sens plus utile à mon pays, je saurai quoi faire. Il y aura une réflexion dans les jours à venir", a également indiqué Belmadi.

Djamel Belmadi très frustré par l'arbitrage

"Je le dis aujourd'hui sans peur, ces arbitres ne respectent pas notre pays. Ils viennent ici, voient ce travail, et ne nous respectent pas. (...) Ces deux dernières années, je n'ai jamais vu un seul arbitre qui ne soit pas agressif quand tu viens lui parler. Je ne cherche pas d'excuses, ce sont des faits", a-t-il regretté devant la presse. 





Mercato Foot sur livefoot.fr foot live