Menu
Jeunesfooteux
jeunesfooteux

Arsenal : Aubameyang, un juteux contrat qui pose problème ?


Ancien joueur d'Arsenal, Paul Merson a critiqué certains choix de Mikel Arteta et s'en est ouvertement pris à l'attaquant gabonais des Gunners, Pierre-Emerick Aubameyang, ainsi qu'à Willian.

6 Décembre 2020 10:50 - écrit par Rédaction JF


Aubameyang fantomatique depuis sa prolongation à Arsenal

En août dernier, Pierre-Emerick Aubameyang a prolongé jusqu'en 2023 son contrat à Arsenal. Une prolongation assortie d'une juteuse revalorisation salariale, puisque l'attaquant gabonais touche désormais 20 millions d'euros brut par saison. Un salaire démentiel qui fait jaser chez les Gunners, compte tenu du mauvais début de saison d'Aubameyang

Auteur de 4 buts et une seule passe décisive toutes compétitions confondues, PEA est très loin du niveau affiché ces dernières saisons. Certains osent même à dire que Pierre-Emerick Aubameyang est tombé dans un certain confort depuis sa juteuse prolongation de contrat. 

Paul Merson tacle Aubameyang et Willian

C'est notamment le cas de l'emblématique milieu de terrain d'Arsenal dans les années 80/90, Paul Merson, qui dans les colonnes du Daily Star, a allumé l'attaquant gabonais des Gunners et égratigné au passage la recrue brésilienne, Willian.

"Arteta a du mal parce que ses joueurs préférés ne brillent plus cette saison et c’est un gros, gros problème. Willian ne s’est pas du tout lancé et cela semble être un vrai flop. Et Pierre-Emerick Aubameyang a été atroce. Qu’apporte-t-il à l’équipe ? Absolument rien pour le moment. Vous avez besoin de grandes performances de la part de vos principaux joueurs lorsque les choses ne vont pas bien. Arsenal ne comprend pas cela. C’est une chose dangereuse. Aubameyang s’est-il trop détendu après avoir signé son contrat ? Lui seul peut répondre à cela. Mais il ne justifie pas l’argent qu’on lui verse." a déclaré Merson

14e de Premier League, Arsenal doit affronter, ce dimanche, Tottenham de José Mourinho, dans un North London Derby qui s'annonce très compliqué pour Mikel Arteta et les Gunners