Menu

Atlético Madrid : Thomas Lemar a enfin l'ADN de Diego Simeone !


Après 2 longues saisons du côté de l'Atlético Madrid, Thomas Lemar arrive enfin à s'adapter aux exigences des Colchoneros et au système de Diego Simeone.

26 Janvier 2021 16:20 - écrit par


Entre Monaco et l'Atlético, un cap à franchir pour Lemar

Arrivé il y a deux saisons et demi, Thomas Lemar s'est confié sur son adaptation à l'Atlético Madrid
Arrivé il y a deux saisons et demi, Thomas Lemar s'est confié sur son adaptation à l'Atlético Madrid
2016/2017, une saison qui aura marqué les mémoires en Ligue 1. L'AS Monaco de Leonardo Jardim fait tomber le PSG pour la première fois depuis 2012/2013 avec 95 points, pour 107 buts inscrits. Une saison qui permettra de révéler de très grands joueurs : Bernardo Silva, Kylian Mbappé, Fabinho, ou Thomas Lemar. Le milieu français réalise une saison XXL avec 55 apparitions 14 buts et 18 passes décisives. Des performances qui lui ouvriront les portes de l'Atlético Madrid un an plus tard à l'été 2018. 

Arrivé chez les Colchoneros, Lemar, fraichement champion du monde, a du mal. Moins flamboyant, il n'inscrit que 3 buts pour 6 passes décisives en 43 apparitions. Après une année zéro la saison dernière, il est enfin reparti du bon pied et a confié à France Football s'être enfin adapté à ce que demande Diego Simeone

"Il y a eu un manque d'adaptation de ma part. Je le dis. J'ai mis beaucoup de temps à m'adapter au système et au style de jeu de l'Atlético. Maintenant que j'arrive à mieux comprendre et à mieux appréhender tout ça, ça va beaucoup mieux. Je sens que j'ai en moi cet ADN". confie le milieu gauche. 

"J'ai en moi ce fait de devoir toujours être sur tous les ballons, d'être conquérant, d'avoir toujours envie de gagner, d'être tout le temps au pressing, d'être tout le temps dans les duels, de jouer vers l'avant. C'est ça l'Atlético Madrid. Et maintenant que j'ai compris et assimilé tout ça, je donne le maximum et ça ressort plutôt bien sur le terrain ces derniers mois. Je suis vraiment content." Une philosophie particulière que celle demandée par El Cholo Simeone. La différence se voit, encore en rodage statistiquement, ses performances sur le terrain apparaissent comme plus abouties. 
 

Ronan Baroni
Étudiant en journalisme fan de football. La taille de Pirlo, la passion de Guardiola et l'Italie... En savoir plus sur cet auteur