Menu

Atlético Madrid : l'incroyable statistique sous l'ère Diego Simeone !


Battu sur la pelouse de l'Etihad Stadium, l'Atlético Madrid n'aura pas réussi à faire la moindre frappe. Tout simplement du jamais-vu !


6 Avril 2022 22:10 - écrit par

Ce mercredi, les Colchoneros se déplaçaient à Manchester City pour disputer son quart de finale aller de Ligue des champions. Le club madrilène espérait jouer le même tour que face au voisin mancunien au tour précédent. Mais c'est finalement le City de Pep Guardiola qui a remporté la première manche en faisant l'exploit de faire sauter le verrou espagnol (0-1).

Un match où les occasions se sont fait rares. Si les Sky Blues n'ont pas réussi à trouver le cadre durant ces 90 minutes, l'Atlético Madrid ne peut pas en dire autant.

0 tir dans ce match, c'est la statistique qui résume bien l'animation offensive des joueurs madrilènes. Une première sous l'ère Diego Simeone ! Cela faisait bien longtemps que les supporters du club espagnol n'avaient pas connu une telle prestation en attaque. Depuis que l'entraîneur argentin a repris l'équipe en 2011, les Colchoneros avaient toujours effectué une frappe au minimum lors de ses 570 matchs. Un triste record qu'il faudra essayer de ne pas reproduire au match retour.

Le tacle de Pep Guardiola au jeu proposé par l'Atlético

En conférence de presse d'après-match, Pep Guardiola a lancé un violent tacle à cette philosophie prônée par Diego Simeone. L'ancien coach du Barça qui connaît très bien son homologue a même parlé d'une tactique préhistorique pour évoquer la formation alignée ce mercredi soir. Une ligne de 5 défenseurs derrière celle des 5 milieux de terrain, trop défensive au goût de Pep.

"On sentait qu'ils allaient jouer en 5-3-2, puis ils se sont ajustés et ils sont passés en 5-5. Dans la préhistoire, aujourd'hui et dans cent milles ans, c'est très difficile d'attaquer un 5-5. Il n'y a pas d'espace. Ils sont forts, nous sommes petits et légers.", a lâché Pep aux journalistes après la rencontre.

Les Citizens retrouveront cette même équipe dès la semaine prochaine au Wanda Metropolitano, le 10 avril (21h) dans une ambiance qui s'annonce bouillante. Avant cela, les Sky Blues vont accueillir leur dauphin Liverpool en Premier League, comme une odeur de finale pour le titre.