Menu
Jeunesfooteux
Jeunesfooteux

Barça : l'Espagne est claire, Xavi est à l'épreuve du feu au FC Barcelone - on valide fort !


1 Octobre 2022 14:40 - écrit par


Le FC Barcelone sait combien tout va très vite dans le football. Asphyxié par des finances exsangues à l'été 2021, et redevenu soudainement riche l'été suivant au point de bâtir un effectif 5 étoiles.

S'en suit alors un solide début de saison et voilà que le virus FIFA vient de frapper pour amputer Xavi de sa charnière centrale très performante, et de quelques autres encore.

Xavi devait reconstruire un grand Barça. Jusqu'à présent, il a replacé les blaugranas en C1 et les résultats sont extraordinaires depuis son arrivée. S'il est de nouveau outillée pour régner sur tous les fronts, Xavi doit désormais gérer un calendrier de 12 matchs en 40 jours pour le FC Barcelone avant le Mondial.

Le Barça de Xavi est la plus attendue en Europe et aura un mois d'octobre "rouge"

Une "épreuve du feu" pour les médias espagnols. Car le Barça aura aussi des adversaires féroces comme l'Inter Milan et le Bayern Munich en C1. Sans oublier le Real Madrid, et des adversaires comme Villarreal ou l'Athletic Bilbao en championnat.

Bien sûr qu'un tel calendrier est commun à tous les cadors européens en raison du Mondial qatari. Ce qui a imposé par exemple six matchs de poules de C1 sur à peine deux mois.

Mais le Barça de Xavi est la formation la plus attendue cette année en Europe. Normal quand on reconstruit fort autour de Robert Lewandowski, et que des jeunes sont déjà très bons. Quand on a attendu les catalans contre le Bayern, cela s'est mal passé. Et il lui manque maintenant sa charnière Koundé - Araujo - rien que cela !

De ces 12 matchs détermineront une partie de la saison du Barça, dont l'effectif XXL qu'on vante à juste titre nous dira s'ils sont tous capables de briller. N'oublions pas que les blaugranas, en 1/16èmes de C3 l'hiver dernier, sont encore loin d'être qualifiés pour les 1/8 de finale de C1.

Oui, avec toutes ces énumérations, Xavi est face à des défis corsés. Il est conscient que "le moment de prouver que son Barça est une grande équipe" tombe à point nommé. Alors souhaitons-lui de ne pas sortir trop amoché de ce que Sport appelle dans sa couverture du jour un "octobre rouge" !

Monsieur Chelsea, un observateur pointilleux de l'actualité du foot anglais, espagnol et italien,... En savoir plus sur cet auteur