Menu
7 Janvier 2023 16:35 - écrit par

Brest et sa filière yougoslave

Saison 1982-1983, il y a 40 ans, une véritable filière yougoslave s'est établie à Brest. L'Europe c'est pour demain, si tout va bien !



Il existe au Stade Brestois une filière yougoslave. La filière s'appelle "Milan Radovanovic". Les relations avec Milan ont commencé en 1979, lorsque le Stade Brestois eut gagné sa place en D1. S'est rapidement posé le problème du renforcement. C'est là que Milan entre en piste en proposant Drago Vabec (photo ci-dessous), l'attaquant du Dinamo de Zagreb (à l'époque nous parlons bien de Yougoslavie !).
 

La même opération s'effectue lors de la remontée du club en D1 après un autre passage en D2 (saison 1981-1982). Milan, sans hésiter, va proposer au nouveau président de Brest François Yvinec, le meilleur buteur de yougoslavie : Milan Radovic (photo ci-dessous).
 

Puis au début de la saison 1982-1983, s'est posé le problème de l'entraîneur. Il fallait trouver un successeur à Alain De Martigny ! De nouveau Milan intervient et propose Dusan Nenkovic (photo ci-dessous).
Voilà comment fonctionne la filière yougoslave à Brest !

Promu en D1 cette saison, figurez-vous qu'à l'issue de la 1ère journée, le Stade Brestois est en tête du championnat après une victoire écrasante face à Tours. Les bretons passeront les fêtes de Noël tranquillement à la 6ème place. Clairement, ils ne sont pas là pour faire de la figuration. Et l'Europe, pourquoi pas !!!!

Pour Nenkovic, il a fallu démarrer cette saison avec le départ de Bonnec, Justier, Van Straelen et Roch. Il souhaitait un milieu de terrain de qualité. Ce fut Maroc. Pour le reste, on engagea Dobraje, le gardien de Thonon, Augustin qui jouait à Tours et les jeunes Pascal Dupraz qui vient de Thonon (ça ne vous rappelle pas quelqu'un ?),  et Touré (Orléans). Au final 14 joueurs ont moins de 24 ans !

L'Europe, et pourquoi pas ?  L'équipe est en net progrès, avec Honorine ou encore Daniel Bernard, Le Roux qui a franchi plusieurs échelons, ou encore Bernardet ! Il ne faut pas oublier les petits jeunes qui montrent le bout de leur nez, Yvon Pouliquen ou encore Le Magueresse.

De plus, le Stade Francis Le Blé a fait peau neuve. Le stade devenait de plus en plus vétuste, et l'aire de jeu ressemblait à un "champs de patate". Il fallait rénover et la municipalité s'y est employée avec l'inauguration d'une nouvelle tribune couverte de 10002 places dont 5746 places assises ! une seconde tranche de travaux est prévue. Elle comprend notamment une tribune de 7000 places, et la création d'un complexe sportif avec 2 terrains d'entraînement.

Pour terminer, et pour les supporters brestois, un cadeau de papy foot !
Les reconnaissez-vous ?

Allez, un coup de main...
Debout : BERNARD, LE ROUX, DOBRAJE, GUEYE, LE MAGUERESSE, RICO, KEDIE, VABEC
Accroupis : BOSSER, DUPRAZ, HONORINE, BERNARDET, PARDO, TOURE, BUREAU, POULIQUEN