Menu
Jeunesfooteux
jeunesfooteux
              

Canet - OM : Marseille sombre en Coupe de France : trop c'est trop !


Eliminé sans gloire par les amateurs du Canet Roussillon FC, l'OM quitte la Coupe de France dès les seizièmes de finale. Un accroc de plus dans une compétition qui ne lui sourit plus depuis 1989, et un chapitre de plus dans une saison qui n'en finit plus de tourner au vinaigre...

8 Mars 2021 11:40 - écrit par


Elle représentait pourtant la dernière chance pour sauver une saison cauchemardesque. Quoi de mieux qu'une victoire en Coupe de France pour cela? Quoi de mieux que de soulever un trophée qui échappe à la Canebière depuis maintenant 32 ans? La dernière victoire était en 1989. Jean-Pierre Papin n'avait pas encore eu son Ballon d'or, l'OM n'était pas encore champion d'Europe, ni même finaliste contre l'Etoile Rouge de Belgrade. La main de Vata n'était pas encore arrivée. Dimitri Payet, en fin de carrière aujourd'hui, apprenait à marcher. Bref, c'est dire si la Coupe de France se fait toujours attendre sur le Vieux-Port. Les joueurs qui défilent depuis des années dans le club en ont-ils bien conscience de cela? C'est moins sûr...

Hier s'est donc présenté le quidam Canet Roussillon FC, club qui a changé six fois de nom depuis sa création en 1934. Club autrefois localisé à Perpignan et détaché de la ville depuis 2014: peu de personnes le savaient tout cela et n'en ont absolument rien à faire. Soit. Hier s'est donc présenté une équipe qui n'avait pas joué depuis octobre dernier mais qui a pourtant dépassé les Olympiens dans l'envie et ont tenus physiquement après la pause alors que l'on pensait justement qu'ils finiraient par céder parce que la plaisanterie allait tout de même s'estomper quoi...
 

Daniel Riolo ne les a pas du tout épargnés !

Milik a beau égaliser, Payet aura beau réclamer un penalty, cela ne pèse pas au vu de ce qu'ont montré les joueurs. Le deuxième but marqué par Yohan Bai a assené le coup de grâce et cette humiliation n'a pas laissé insensible les médias français, et surtout le quotidien local La Provence qui n'a pas mâché ses mots dans son titre: "Ri-di-cu-les".

Réputé pour son franc-parler, le journaliste de RMC Daniel Riolo a, lui aussi, tancé les Olympiens: « Là, c’est le pompon de l’histoire pour l’OM ! Surtout que le Canet est une équipe qui ne joue plus au foot depuis plusieurs mois. Ils ont fait douze matchs dans l'année. L’OM, ils ont décroché le pompon de la honte de l’histoire du foot en Coupe de France. Tu ne peux pas faire pire. Pire, c’est impossible. Ils ont coché toutes les cases."

"En plus, le contexte n’est pas une excuse, il n’y avait pas de public. Et Marseille n’a pas d'occasion, ils ne touchent pas un ballon, ils se sont fait balader... C’est encore pire ! C'est dingue… L’OM a refait un tour de honte… Dans l’histoire de la Coupe de France, il n’y a pas eu pire. Je ne comprends pas. Larguet doit se cacher ».


En s'inclinant ainsi, l'OM montre une énième fois que la Coupe de France n'est plus son terrain de chasse favori. Vainqueur à dix reprises, elle a depuis perdu trois finales depuis de le début des années 2000. Elle a surtout été évincé ces quinze dernières années par des modestes équipes telles que Carquefou, Quevilly, Andrézieux, et donc Canet Roussillon FC. Cela commence donc à faire beaucoup pour l'un des plus grands clubs français de l'histoire. Au-delà de tout cela, force est de constater que Pablo Longoria et Jorge Sampaoli auront bien du pain sur la planche pour changer l'état d'esprit global de l'OM. Bon courage à eux dans cette démarche.


 


Un Monsieur de Chelsea, observateur de l'actualité du football anglais, espagnol et italien... En savoir plus sur cet auteur

News

Mercato Foot sur livefoot.fr foot live