jeunesfooteux
Rédigé par Marine BUET le Lundi 16 Mars 2015 à 19:26

Ces (ex ?) internationaux qu'on a du mal à supporter...


Il y a des joueurs comme cela, mal aimés. Les français adorent les détester, c'est comme ça.



Ne me dites pas que vous n'avez pas de nom ? Chacun a bien sûr, sa tête qui ne lui revient pas, celui qui a été formé dans le club ennemi ou celui qui nous chante mal (ou pas) la Marseillaise.

Vous voulez des noms ? Allez, aujourd'hui, on balance...

L'étude Harris nous fournit quelques beaux noms dans son étude de 2014 : Ribéry, Nasri, Anelka... seraient les sportifs les plus détestés de l'Hexagone. Sans le moindre doute, Ribéry arrive en première place avec 67%. Son visage n'a laissé personne indifférent (Oui, il fallait l'oser celle - là...). Pourtant considéré comme un demi - dieu en Allemagne où il va finir par prendre le passeport, Franck n'aura pas laissé autre chose que des erreurs de français. Malgré la qualité footballistique de ce joueur, ses frasques avec Zahia, sa conversion à l'Islam, son bégaiement naturel et ses quelques zéro titres avec l'Equipe de France auront fini de ternir l'image de ce Nordistes - Marseillais qui aurait pourtant pu être grand...

Avec 61%, Nasri est plutôt bien placé. Son plus gros défaut ? Il a réellement des difficultés pour s'entourer de personnes l'aidant à communiquer. Ah bah oui, si son défaut était "d'avoir un melon qui lui descend sur les chevilles", il serait bien trop courant dans le milieu du football. Non lui, il a du mal à s'entourer de bons professionnels et d'une compagne qui sache se la boucler. En tout cas, ça nous aura bien fait rire. Annoncé comme un numéro 10 étincelant, il aura davantage brillé pour sa méprise du journalisme.

Juste pour rire, le troisième n'est autre qu'Anelka. Et je suis certaine qu'à la lecture de son nom, vous vous demandez dans quel club le type joue. Chine ? Turquie ? Son nom rime même étrangement avec "quenelle". Bref, un pote à Dieudonné qui faisait presque sérieux lorsqu'il portait des lunettes "à la Thuram".

Ceux-là son connus et ne jouissent pas d'un amour naturel des français. Mais d'autres font aussi parti du lot...

Benzema, ce presque-héros. Si fort et efficace avec le Réal Madrid. Doté aussi des meilleurs passeurs de la planète, cela facilite tout de même les choses. Lui aussi était annoncé comme le futur élément irremplaçable lorsqu'il a quitté l'Olympique Lyonnais pour l'Espagne. Il a bataillé pour avoir sa place, a grandi aux côtés de Mourinho mais n'a pas connu le même entrain en Equipe de France. Le manque d'envie, le manque de passe (sauf quand Ribéry jouait), la faible concurrence, on pourra tout imaginer. Mais son faible ratio et ses propos (lorsqu'il annonce qu'il se sent Algérien mais joue en Edf parce que ça peut rapporter plus) auront grandement terni son image de joueur modèle. Et pourtant, lui, n'était pas là en 2006...

Mathieu Valbuena, alias Petit Vélo en irrite aussi un grand nombre. Numéro 2 derrière Ashley Young en plongeon, il reste un joueur de Ligue 1 qui aura planté quelques petites lulus mais qui aurait passé plus de temps par terre qu'à courir.

Patrice Evra, énervant mais constant. Un latéral gauche comme on n'en a peu eu en Equipe de France (celui qui me cite Lizarazu sera banni...). Mais définitivement, il n'aura jamais réussi à rentrer d'Afrique du Sud. Pourtant longuement suspendu après avoir été renommé "le traître", ce n'est pas son humour d'un niveau particulièrement élevé à destination de Menès et Fernandez qui l'aura rendu plus apprécié des français.

Et, ce n'est qu'un panel.. Vous en avez d'autres ?



Notez