Menu

3 Mars 2020 23:20 - écrit par Rédaction JF

Chelsea - Mercato : un projet de la FIFA qui inquiète des Blues


Avec plus de 80 joueurs sous contrat, Chelsea qui abuse des prêts depuis de nombreuses saisons, va voir sa stratégie sportive être mise à mal par un projet de la FIFA.




Cela fait plusieurs années que la FIFA envisage sérieusement de durcir la législation concernant les joueurs prêtés. En effet, l'instance dirigeante du football mondial serait semble t'il en passe de ratifier un nouveau texte de loi, qui à compté de la saison 2020/2021, limiterait à huit le nombre de joueurs prêtés par un club.

Une évolution qui pourrait sérieusement mettre à mal le modèle sportif de Chelsea, qui cette saison a notamment prêté Jamal Blackman (Bristol Rovers), Davide Zappacosta (AS Rome), Ethan Ampadu (RB Leipzig), Matt Miazga (Reading), Abdul Rahman Baba (Mallorca), Danny Drinkwater (Aston Villa), Tiémoué Bakayoko (AS Monaco), Mario Pasalic (Atalanta Bergame) ou encore Robert Kenedy (Getafe). 

Chelsea a prêté 42 joueurs lors de la saison 2018-2019

Habitués à profiter des mercatos estivaux pour prêter leurs joueurs, les Blues qui disposent d'un effectif ultra-pléthorique, vont devoir dégraisser massivement lors du prochain marché des transferts, si la nouvelle législation venait à être mise en place.

A titre indicatif, Chelsea a lors de la saison 2018-2019, prêté pas moins de 42 joueurs, notamment à ses clubs partenaires. Une situation qui inquiète au plus haut point l'entraîneur des gardiens de but de Chelsea, Christophe Lollichon

"On a deux gardiens prêtés. Je vois tous leurs matches. Je décortique leurs performances, et après, ils reçoivent un débrief. On ne leur dit pas : on se voit en juin prochain, quand ils partent (...) On a eu jusqu’à 40 joueurs en prêt. Mais il y a une considération humaine du joueur. Vraiment. On les prépare avant. On va même parfois leur faire des entraînements dans leur club respectif. On attend d’abord que le texte soit finalisé. Mais forcément on réfléchit. On est victime de cette réforme. Dans notre projet, c’est un vrai problème " a t'il déclaré dans les colonnes de France Football.