Menu
Jeunesfooteux
18 Août 2022 12:55 - écrit par

Chelsea : toujours chez les Blues, Batshuayi a expliqué son parcours à Chelsea et a taclé fort Antonio Conte !



Michy Batshuayi est arrivé à Chelsea à l'été 2016 mais n'a jamais pu s'imposer malgré un ratio de buts respectable au vu de son temps de jeu (25 buts en 77 matchs).

Prêté à cinq reprises depuis qu'il a posé ses valises à Chelsea, le belge est pour l'heure dans l'effectif à l'aube de sa dernière année de contrat. Pour Sport/Foot Magazine, Michy Batshuayi est revenu sur la concurrence et sur le traitement d'Antonio Conte qui l'a fait venir en 2016.

"Pour moi, c'est très clair: le problème, ça a été Diego Costa. Il était beaucoup trop chaud. À l'époque, je pense qu'il n'y avait aucun joueur qui aurait pu le détrôner. Et ma deuxième saison, je fais une super préparation et il y Álvaro Morata du Real qui arrive. Donc là aussi, ça a été compliqué.

Mais après, malgré ça, à chaque fois que je rentrais, je marquais. En fait, c'est assez étrange à dire, mais l'équipe était tellement forte que c'était facile de marquer des buts. (...).

Batshuayi ne comprenait pas la logique d'Antonio Conte

Quant à Antonio Conte, il lui a lancé quelques piques : "Conte, il a dit tout et son contraire. Quand j'arrive d'abord. Il m'appelle, on a une longue conversation et il me dit que son projet, c'est de me faire jouer à deux devant avec Diego Costa.

Si je l'ai cru? Bien sûr puisque Conte, toute sa carrière, il a joué avec deux attaquants. Sauf à Chelsea avec moi (rires) (...). Et je suis sûr qu'on aurait fait une année de malade à deux, mais Chelsea a été champion, alors qu'est-ce que je peux dire? (...). La vérité, c'est que je me suis souvent fait balader.

Pendant l'été, au téléphone, c'est l'heure des grandes déclarations (...). Mais le meilleur là-dessus, c'est encore Conte. Fin janvier 2018, alors que mon prêt vers Dortmund était quasiment acté et que c'était lui qui était à l'initiative de mon départ, il est venu vers moi pour me demander de ne pas y aller.

Il m'avait titularisé deux fois en six mois jusqu'à la mi-janvier, mais là tout d'un coup, je sortais d'une série de trois titularisations de suite en une semaine. Bilan: trois buts et un assist.

Et là, juste avant que je ne parte pour Dortmund, il vient me voir et il me dit que finalement, je peux rester. Que j'ai sa confiance. Mais toutes les démarches étaient déjà faites (...). J'avais trop besoin de jouer.".


Pas sûr qu'il en aura la possibilité avec Thomas Tuchel...